Abdallah ben Bologhin

Abdallah ben Bologhin[1] (? - après 1090) surnommé Al-Muzaffar[2] « le vainqueur, » est le petit-fils[3] de Badis ben Habus auquel il succède comme dernier émir ziride du royaume de Grenade (règne 1073-1090).

Sommaire

Biographie

En 1073, à la mort de son grand-père, Badis ben Habus, le territoire qu'il contrôlait est divisé en deux : Grenade lui est attribuée et Malaga est attribuée à son frère aîné Tamim. Leur père Bologhin est mort en 1065.

En 1086, le sultan abbadide al-Mu`tamid qui règne à Séville voit son royaume menacé par le roi Alphonse VI de Castille. Il appelle à son secours, l'Almoravide Youssef Ibn Tachfin qui vient de prendre la contrôle de tout le Maghreb. Youssef répond à cet appel. Il bat Alphonse le 2 novembre 1086 à Sagrajas (az-Zallàqa) avant de se retourner contre al-Mu`tamid.

En 1090, Youssef Ibn Tachfin prend Grenade. Abdallah est dépouillé de ses possessions et envoyé comme prisonnier au Maroc avec son frère Tamim. Abdallah est captif à Aghmat (près de Marrakech) et Tamim est envoyé dans le sud du Souss. Ils restent là jusqu'à leur mort[4].

Ses mémoires

Pendant son exil au Maroc, Abdallah ben Bologhin a écrit ses mémoires et l'histoire de la dynastie ziride à Grenade[5].

Précédé par Abdallah ben Bologhin Suivi par
Badis ben Habus
Icone-Islam.svg Zirides du royaume de Grenade Transparent.gif
(1073-1090)
Abu Muhammad `Abd al-`Azîz[6]
(Gouverneur almoravide)

Notes et références

  1. Abdallah ben Bologhin, en arabe : ʿabd allāh ben bulukīn ben ḥabūs, عبد الله بن بلكين بن حبوس
  2. Al-Muzaffar en arabe : al-muẓaffar, المظفر, « le vainqueur »
  3. Il s'appelle `Abdallāh ben Buluggīn ben Badīs d'après (en) Clifford Edmund Bosworth, op. cit. [lire en ligne], « The Mulūk al-Tawāʾif or the Reyes of Taifas in Spain. 6. The Zīrids of Granada », p. 17 , ce qui fait de lui le petit-fils de Badis ben Habus. Le texte de la traduction du livre d'Ibn Khaldoun donne : «  Abd-Allah, fils de Bologguîn et petit-fils de Badîs, succéda à son aïeul. » (c.f Ibn Khaldoun, op.cit., vol. 2 [lire en ligne], « Histoire de la dynastie Sanhadjienne fondée à Grenade par Habbous-Ibn-Makcen-Ibn-Zîri. », p. 63 ). Bologhin, le fils de Badis est mort en 1065, Maksan frère de Bologhin est évincé parce qu'il s'est rebellé contre son père. (c.f. (en) 'Abd Allāh B. Buluggīn, op.cit. [lire en ligne], « Introduction », p. 16 )
  4. Ibn Khaldoun, op. cit. [lire en ligne], « Histoire de la dynastie Sanhadjienne fondée à Grenade par Habbous-Ibn-Makcen-Ibn-Zîri. », p. 63-64 
  5. (en) 'Abd Allāh B. Buluggīn (trad. Amin T. Tibi), The Tibyān : memoirs of 'Abd Allāh B. Buluggīn last Zīrid Amīr of Granada, Brill Archive, 1986, 291 p. (ISBN 978-90-04-07669-3) [présentation en ligne] 
  6. D'après غرناطة (Grenade)

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • (en) 'Abd Allāh B. Buluggīn (trad. Amin T. Tibi), The Tibyān : memoirs of 'Abd Allāh B. Buluggīn last Zīrid Amīr of Granada, Brill Archive, 1986, 291 p. (ISBN 978-90-04-07669-3) [présentation en ligne] 
  • ʻAbd Allāh ibn Buluggīn (trad. Evariste Lévi-Provençal), Mudhakirāt al-amīr ʻAbd Allāh: akhar mulūk Banī Zīrī bi-Gharnāṭah (483-469) al-musammāh bi-kitāb "al-Tibyan", Dār al-Maʻārif, 1955, 234 p. [présentation en ligne] 
  • Ibn Khaldoun (trad. William MacGuckin Slane), Histoire des Berbères et des dynasties musulmanes de l'Afrique septentrionale, vol. 2, Imprimerie du Gouvernement, 1854, 635 p. [lire en ligne] [présentation en ligne], « Histoire de la dynastie Sanhadjienne fondée à Grenade par Habbous-Ibn-Makcen-Ibn-Zîri. », p. 59-64 
  • (en) Clifford Edmund Bosworth, The new Islamic dynasties : a chronological and genealogical manual, Edinburgh University Press, 2004, 389 p. (ISBN 978-0-7486-2137-8) [lire en ligne], « The Mulūk al-Tawāʾif or the Reyes of Taifas in Spain. 6. The Zīrids of Granada », p. 17 

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abdallah ben Bologhin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tamim ben Bologhin — Tamim ben Bologhin[1] (? après 1090) est le petit fils de Badis ben Habus à qui il succède comme dernier émir ziride du royaume de Malaga (es) (règne 1073 1090). Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Badis ben Habus — Pour les articles homonymes, voir Badis. Badis ben Habus[1] (? 1073) a été un émir ziride du royaume de Grenade (règne 1038 1073) Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Histoire du Maroc — Antiquité …   Wikipédia en Français

  • Royaume de Grenade — Pour les articles homonymes, voir Histoire. Taïfa, puis émirat de Grenade إمارة غرﻧﺎﻃﺔ (ar) Reino nazarí de Granada (es) 1012 – 1090 1238 – 1492 …   Wikipédia en Français

  • Royaume de grenade — Pour les articles homonymes, voir Histoire. Le Royaume de Grenade est la dernière terre mauresque en Espagne, point final de la Reconquista pour les castillans. L objet de cet article est de décrire les évènements historiques pendant les périodes …   Wikipédia en Français

  • Royaume nazari — Royaume de Grenade Pour les articles homonymes, voir Histoire. Le Royaume de Grenade est la dernière terre mauresque en Espagne, point final de la Reconquista pour les castillans. L objet de cet article est de décrire les évènements historiques… …   Wikipédia en Français

  • Sultanat de Grenade — Royaume de Grenade Pour les articles homonymes, voir Histoire. Le Royaume de Grenade est la dernière terre mauresque en Espagne, point final de la Reconquista pour les castillans. L objet de cet article est de décrire les évènements historiques… …   Wikipédia en Français

  • 1090 — Années : 1087 1088 1089  1090  1091 1092 1093 Décennies : 1060 1070 1080  1090  1100 1110 1120 Siècles : Xe siècle  XIe  …   Wikipédia en Français

  • Badicides — Zirides Les Zirides (arabe : الزيريون ou al zīrīyūn ; بنو زيري ou banū zīrī) ou Sinhâja[1] (الصنهاجيون ou al ṣinhājīyūn) sont une dynastie berbère régnant sur l Ifriqiya à partir de 973, d abord au nom des Fatimides, jusqu à être… …   Wikipédia en Français

  • Ziri — Zirides Les Zirides (arabe : الزيريون ou al zīrīyūn ; بنو زيري ou banū zīrī) ou Sinhâja[1] (الصنهاجيون ou al ṣinhājīyūn) sont une dynastie berbère régnant sur l Ifriqiya à partir de 973, d abord au nom des Fatimides, jusqu à être… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”