Abdallah Ait Oud

Abdallah Ait Oud (né le 23 juillet 1967 à La Hestre, en Belgique), est un criminel belge d'origine marocaine et libanaise, reconnu coupable d'avoir enlevé, violé et tué les petites Stacy Lemmens et Nathalie Mahy à Liège.

Sommaire

Une personnalité inquiétante

Issu d’une famille d’immigrés marocains (arrivés en Belgique en 1964) comptant neuf enfants, dans laquelle l’inceste était une pratique courante, ce maniaque sexuel multirécidiviste fut auparavant condamné huit fois dès 1986, pour des affaires de stupéfiants et des attentats à la pudeur (avant les faits, il avait déjà passé un total de neuf années et quatre mois de détention). Il a lui-même reconnu avoir commis par le passé des viols sur l’une de ses sœurs (qui était encore à la maternelle), puis sur sa nièce, ainsi que sur une adolescente de 14 ans à Grâce-Hollogne[1].

Les faits

Le 9 juin 2006 lors d'une braderie du quartier Saint-Léonard à Liège, il se rendit coupable d’enlèvement, de viol et de meurtre sur les petites Stacy Lemmens (7 ans) et Nathalie Mahy (10 ans) .

Recherché dans tout le pays peu après la disparition des fillettes, comme témoin tout d'abord, il se livre à la Police le 12 juin 2006, après avoir vu un avis de recherche le concernant à la télévision. Il est inculpé le 17 juillet 2006 de leur assassinat et du viol de Nathalie, suite à des éléments confondants fournis par la Police scientifique.

Conséquences judiciaires

Le Procès

Son procès s'est ouvert le 26 mai 2008, aux assises de Liège, sous l'égide du juge Stéphane Goux (qui avait déjà présidé le Procès Dutroux, Martin, Lelièvre, et Nihoul en 2004 à Arlon).

Le 10 juin 2008, bien qu'il ait toujours clamé son innocence, les jurés ont déclaré l'accusé coupable[2] de tous les chefs d'inculpation, ainsi que du viol de Stacy dont il n'était pas initialement accusé. Abdallah Aït Oud n'a pas pu convaincre le jury de son innocence face à des éléments de fait, principalement[3],[4]:

  • la présence de 3 cheveux de Stacy présents dans ses sous-vêtements, reconnus par une analyse ADN mitochondriale controversée, car moins fiable que celle de l'ADN nucléaire[5] ;
  • la présence de fibres provenant de la chambre de sa compagne sur les vêtements des enfants[6] ;
  • la présence de fibres provenant du jean d'Abdallah Aït Oud sur les vêtements des fillettes, présumant un contact intense[7] ;
  • test du polygraphe non concluant[8] ;
  • explications trop vagues de son emploi du temps entre le moment de la disparition des fillettes et sa reddition à[9] la police ;
  • antécédents judiciaires de même nature (viols sur sa nièce et sur une autre adolescente)[10].

La condamnation

Le 11 juin 2008, le tribunal lui inflige la peine la plus lourde, requise par l'avocate générale, soit la réclusion à perpétuité, assortie d'une mise à disposition du gouvernement (sûreté) pendant une période de 10 ans[11].

Pourvoi en cassation

Le 16 juin 2008, Abdallah Aït s'est pourvu en cassation. Selon son conseil, Me Martins, « Il veut que son combat continue. Il veut continuer à clamer son innocence et aller jusqu'au bout »[12].

Articles connexes

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abdallah Ait Oud de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ait oud — Abdallah Ait Oud Abdallah Ait Oud (né le 23 juillet 1967 à La Hestre, en Belgique), est un criminel belge d origine Marocaine et Libanaise, reconnu coupable d avoir enlevé, violé et tué les petites Stacy Lemmens et Nathalie Mahy à Liège. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Murder of Nathalie Mahy and Stacy Lemmens — Nathalie Mahy (10 years old) and Stacy Lemmens (7 years old) were two Belgian stepsisters, who disappeared in the city of Liège on June 10, 2006 and were found murdered on June 28, 2006.[1] The disappearance and subsequent finding of the murdered …   Wikipedia

  • Mahy — may refer to: Margaret Mahy, children s author Nathalie Mahy child murdered along with her step sister by Abdallah Ait Oud Barry Mahy, soccer player Thomas de Mahy, marquis de Favras, French aristocrat Thomas Henry Mahy, newspaper columnist This… …   Wikipedia

  • Condamné a perpetuité — Emprisonnement à perpétuité La prison à perpétuité ou prison à vie est une sanction pénale pour les crimes les plus graves, qui consiste théoriquement en l’incarcération d’un criminel jusqu’à sa mort. Dans la pratique, tous les pays au monde… …   Wikipédia en Français

  • Détention criminelle à perpétuité — Emprisonnement à perpétuité La prison à perpétuité ou prison à vie est une sanction pénale pour les crimes les plus graves, qui consiste théoriquement en l’incarcération d’un criminel jusqu’à sa mort. Dans la pratique, tous les pays au monde… …   Wikipédia en Français

  • Détention perpétuelle — Emprisonnement à perpétuité La prison à perpétuité ou prison à vie est une sanction pénale pour les crimes les plus graves, qui consiste théoriquement en l’incarcération d’un criminel jusqu’à sa mort. Dans la pratique, tous les pays au monde… …   Wikipédia en Français

  • Détention à perpétuité — Emprisonnement à perpétuité La prison à perpétuité ou prison à vie est une sanction pénale pour les crimes les plus graves, qui consiste théoriquement en l’incarcération d’un criminel jusqu’à sa mort. Dans la pratique, tous les pays au monde… …   Wikipédia en Français

  • Emprisonnement à perpétuité —      Les pays qui prévoyaient la prison à vie dans leur code      Les peines à perpétuité sont soumises a certaines conditions …   Wikipédia en Français

  • Longues peines — Emprisonnement à perpétuité La prison à perpétuité ou prison à vie est une sanction pénale pour les crimes les plus graves, qui consiste théoriquement en l’incarcération d’un criminel jusqu’à sa mort. Dans la pratique, tous les pays au monde… …   Wikipédia en Français

  • Nathalie Maleux — Données clés Naissance 4 juillet 1973 (1973 07 04) (38 ans) Waremme Profession Présentatrice titulaire du JT de la RTBF Nathalie Maleux (née le 4 juillet 1973 à Waremme) est une journaliste b …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”