Abd'Allah

Abd'Allah est un vaudeville en deux actes et en prose, écrit par Jules Verne en 1849[1]. La pièce n'a jamais été représentée.

Sommaire

Argument

Sous Louis XVI, une ambassade marocaine est reçue à Versailles. La duchesse, qui s'ennuie, imagine de séduire, par jeu, un des dignitaires de cette ambassade, le seigneur Abd'Allah; son adversaire, la baronne, tente de lui disputer cette conquête, puis se rabat faute de mieux sur Djelali, compagnon et confident d'Abd'Allah, tout en essayant de compromettre définitivement sa rivale. Tout cela se termine dans un bosquet, mais la leçon est pour les femmes: la duchesse, qui s'est laissé prendre au jeu, n'est sauvée in extremis que par l'intervention de son prétendant, le chevalier; la baronne en est pour sa méchanceté et « sort furieuse » avant le chœur final; la vraie victime, c'est Abd'Allah, que la beauté de la duchesse avait enivré, et qui s'en retourne tout à fait désabusé sur la duplicité des chrétiennes.

Personnages

  • La Duchesse
  • Dorine, sa servante
  • Le Chevalier de Laures, son prétendant
  • La Baronne de Marville, rivale de la Duchesse auprès du Chevalier
  • L'Abbé, rimeur de cour
  • Abd'Allah, pacha de Tafilet
  • Djelali, son ami
  • Taher Fenish, chef de l'ambassade marocaine
  • Laquais, Arabes, seigneurs et dames.

Ecriture de l'oeuvre

Certains critiques pensent qu'il y eut une collaboration avec George Schwob, du fait que le manuscrit comporte quelques corrections[2].

La pièce connut tout d'abord un Argument, qui se limite d'ailleurs au premier acte, alors que la totalité du texte de la pièce est de la main de Verne. Le document nous renseigne sur la façon dont le dramaturge travaillait, et sur la façon dont il envisageait de faire appel à des intermèdes musicaux[3].

Abd'Allah est désigné comme vaudeville, ce qui correspond à sa forme globale : texte courant en prose dialoguée et quelques airs versifiés. Toutefois, il pourrait se ranger également dans la catégorie des proverbes dramatiques, genre que le jeune Verne a pratiqué plus ou moins[4].

Jules Verne semble avoir hésité sur le caractère exact à donner à sa pièce. Il n'en a pas réellement exploité les ressources historiques, et a mis l'accent sur la comédie. Mais, tantôt le ton frôle Marivaux ou d'autres[5], tantôt c'est presque de la farce, notamment quand Djelali est poursuivi par la baronne nymphomane et probablement obèse (elle est qualifiée d'« épaisse chrétienne »…). Ce mélange des tons n'est pas rare dans le théâtre de Jules Verne, et l'on peut y voir une trace des préceptes hugoliens, comme de l'esprit des proverbes d'Alfred de Musset[6].

Notes et références

  1. Les spécialistes s'accordent sur cette date de rédaction
  2. Voir Alexandre Tarrieu, "Théâtre de jeunesse", dans Revue Jules Verne, 11, 2001.
  3. Notice de Christian Robin dans Théâtre inédit, Le Cherche-Midi éditeur, p. 391.
  4. Pensons au sous-titre des Châteaux en Californie: Pierre qui roule n'amasse pas mousse.
  5. Dans sa thèse, Louis Bilodeau signale que le deuxième acte « fait songer au cinquième acte du Mariage de Figaro » (Université Laval, Québec, 1993).
  6. Texte largement inspiré de la notice de Patrick Berthier, in Théâtre inédit.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abd'Allah de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abd Allah — Saltar a navegación, búsqueda Abdullah Obtenido de Abd Allah …   Wikipedia Español

  • Abd Alláh — (844 912) fue emir omeya de Al Andalus de 888 a 912. Sobornó a un cirujano para que matase a su hermano, Muhammad I, y le sucedió en el trono. Su gobierno se vio alterado por las constantes guerras entre tribus árabes, beréberes y muladíes.… …   Enciclopedia Universal

  • Abd Allāhʿ — ▪ Sudanese religious leader in full  ʿabd Allāh Ibn Muḥammad At taʿīʾishī,  also called  ʿabdullahi  born 1846, Sudan died Nov. 24, 1899, Kordofan       political and religious leader who succeeded Muḥammad Aḥmad (al Mahdī (Mahdī, al )) as head… …   Universalium

  • Abd Allah — Abdallah Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Abdallah ou Abdellah ou Abdullah est un nom propre qui peut désigner : Sommaire 1 Prénom 2 Saint chrétien …   Wikipédia en Français

  • Abd Allah — Abdallah (auch Abd Allah oder Abdullah; arabisch ‏عبد الله‎, DMG ʿAbd Allāh) ist ein männlicher, arabischer Vorname und bedeutet Knecht oder Diener Gottes. Der Name ist in der gesamten islamischen Welt verbreitet. Männer, die zum Islam… …   Deutsch Wikipedia

  • Abd Allah — Para otros usos del término Abdullah véase la página de desambiguación Abd Allah ibn Abd al Muttalib (*La Meca, 545 †570) fue padre de Mahoma, principal profeta del Islam. Abd Allah (a veces escrito Abdalá) fue marido de Amineh (o Amina). Murió… …   Enciclopedia Universal

  • Abd allah — Provenance. Prénom d origine coranique. Signifie: Le serviteur de Dieu Histoire. Ce nom, qui fut celui du père de Mahomet, s est répandu dans tout l Islam et a été porté par des monarques de plusieurs dynasties musulmanes. Personnages célèbres :… …   Dictionnaire des prénoms français, arabes et bretons

  • Abd Allah — Ạbd Allah,   Vater Mohammeds, starb wahrscheinlich schon vor dessen Geburt um 570, der Überlieferung nach mit 25 Jahren …   Universal-Lexikon

  • Abd Allah ibn Husayn — Abd Allah I de Jordania Abdalá de Jordania. Rey de Jordania 25 de mayo de 1946 20 de julio de 1951 (5 años) Predecesor Él …   Wikipedia Español

  • Abd Allah ibn al-Zubayr — Abd Allah al Zubayr or ibn Zubayr (Arabic: عبد الله بن الزبير‎ ‘Abdallāh ibn az Zubayr; 624 692) was an Arab sahabi whose father was Zubayr ibn al Awwam, and whose mother was Asma bint Abi Bakr, daughter of the first Caliph Abu Bakr. He was the… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”