Abbé d'Étemare

Jean-Baptiste Le Sesne de Ménilles d'Étemare

Jean-Baptiste Le Sesne de Ménilles d’Étemare, plus communément appelé l’abbé d’Étemare, est né en 1682 et mort en 1770. Il est considéré comme un des principaux ecclésiastiques jansénistes liés au mouvement convulsionnaire.

L’abbé d’Étemare a d’abord étudié la théologie chez les Oratoriens, sous la direction de Jacques Joseph Duguet. Ordonné prêtre en 1709, il dit sa première messe à Port-Royal-des-Champs juste avant l’évacuation du monastère.

En 1725 il se rend à Rome afin de travailler à une réconciliation entre Benoit XIII et le clergé français appelant, mais sans succès. De retour en France, il s’installe dans le diocèse d’Auxerre auprès de l’évêque Caylus, favorable au jansénisme.

À partir de 1754 et jusqu’à sa mort en 1770, l’abbé d’Étemare vit en Hollande auprès des membres de l’Église vieille-catholique d’Utrecht. Il institue un séminaire francophone à Rhynwick.

L’abbé d’Étemare a entretenu une riche correspondance avec les jansénistes de toute la France, et notamment avec Jean-Baptiste Raymond de Pavie de Fourquevaux, janséniste toulousain auteur d’un Catéchisme historique et dogmatique sur les contestations qui agitent maintenant l’Église, fruit d’une collaboration étroite entre les deux hommes.

L’abbé d’Étemare est également l’oncle de Marie-Scholastique Le Sesne de Ménilles de Théméricourt, qui repris la suite de Mademoiselle de Joncoux dans son œuvre immense de copie et de publication des manuscrits sauvés de Port-Royal-des-Champs.

Œuvres

L’abbé d’Étemare est surtout connu pour son œuvre littéraire, et notamment pour ses Gémissements d’une âme vivement touchée par la destruction du saint monastère de Port-Royal des Champs (1734). Cet ouvrage est un des exemples les plus connus de prose figuriste, c’est à dire qui voit dans les évènements du temps une mise en réalité des catastrophes prédites dans les Écritures[1].

  • Abrégé de l’histoire de l’Église. Où l’on voit ce qui est arrivé de plus mémorable depuis la création du monde jusqu’à présent, 1693, 4 tomes.
  • Explication de quelques prophéties touchant la conversion future des Juifs, et spécialement de celle du ch. XI. de l’épître aux Romains, avec une Réponse à des difficultez qui ont été proposées sur cette explication, 1724.
  • Éclaircissemens sur la crainte servile et la crainte filiale, selon les principes de saint Augustin et de saint Thomas, 1734.
  • Les Hexaples ou les Six colonnes sur la constitution Unigenitus, 6 tomes, en collaboration avec Laurent-François Boursier, Pasquier Quesnel et Gabriel-Nicolas Nivelle, 1721.[2]
  • Tradition des Saints Peres sur la conversion future des Juifs, fondée sur les témoignages des Ecritures, 1724.

Bibliographie

  • Augustin Gazier, Histoire générale du mouvement janséniste depuis ses origines jusqu’à nos jours, tome 2, Paris, Honoré Champion, 1924.
  • Catherine Maire, « Le figurisme: de l’abbé d’Etemare à l’abbé Grégoire », L’histoire cachée entre histoire révélée et histoire critique, Politica hermetica, Paris, 1996, p. 28-51.
  • Tony Gheeraert, « Les Gémissements de l’abbé d’Étemare, ou la poésie des ruines », in Chroniques de Port-Royal ,° 55, 2005, pp. 143-168.

Références

  1. Les gémissements d’une âme vivement touchée par la destruction du saint monastère de Port-Royal des Champs. Troisième édition, plus correcte que les précédentes, attribués à l’abbé d’Étemare, s. l., 1734.
  2. Voir l'article Hexaples
  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
  • Portail de la France du Grand Siècle (1598-1715) Portail de la France du Grand Siècle (1598-1715)
  • Portail du XVIIIe siècle Portail du XVIIIe siècle
Ce document provient de « Jean-Baptiste Le Sesne de M%C3%A9nilles d%27%C3%89temare ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abbé d'Étemare de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-Baptiste Le Sesne de Ménilles d'Étemare — Jean Baptiste Le Sesne de Ménilles d’Étemare, plus communément appelé l’abbé d’Étemare, est né en 1682 et mort en 1770. Il est considéré comme un des principaux ecclésiastiques jansénistes liés au mouvement convulsionnaire. L’abbé d’Étemare a… …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de Port-Royal — Port Royal des Champs 48°44′39″N 2°0′58″E / 48.74417, 2.01611 …   Wikipédia en Français

  • Port-Royal-des-Champs — 48°44′39″N 2°0′58″E / 48.74417, 2.01611 …   Wikipédia en Français

  • Port-Royal des Champs — 48°44′39″N 2°0′58″E / 48.74417, 2.01611 …   Wikipédia en Français

  • Port-royal-des-champs — 48°44′39″N 2°0′58″E / 48.74417, 2.01611 …   Wikipédia en Français

  • Port Royal des Champs — 48°44′39″N 2°0′58″E / 48.74417, 2.01611 …   Wikipédia en Français

  • Figurisme — Le figurisme peut être considéré comme une variante d une forme d interprétation chrétienne de la Bible, l interprétation typologique. Le mot, dérivé du français « figure », vient du latin figura qui lui même traduit le grec biblique… …   Wikipédia en Français

  • Convulsionnaire — Convulsionnaires Le vocable « convulsionnaires » a été forgé au XVIIIe siècle à partir du terme médical de convulsion. En effet, il servit à l origine à désigner collectivement des individus atteints de troubles mentaux qui, lors… …   Wikipédia en Français

  • Convulsionnaires — Le vocable « convulsionnaires » est forgé au XVIIIe siècle à partir du terme médical de convulsion. En effet, il sert à l origine à désigner collectivement des individus atteints de troubles mentaux qui, lors de transes mystico… …   Wikipédia en Français

  • Convulsionnaires De Saint-Médard — Convulsionnaires Le vocable « convulsionnaires » a été forgé au XVIIIe siècle à partir du terme médical de convulsion. En effet, il servit à l origine à désigner collectivement des individus atteints de troubles mentaux qui, lors… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”