Abbé Lemire

Jules-Auguste Lemire

Jules-Auguste Lemire
Jules lemire.jpeg
Parlementaire français
Naissance 23 avril 1853
Décès 7 mars 1928
Mandat Député 1898-1928
Début du mandat
Fin du mandat {{{fin du mandat}}}
Circonscription Nord
Groupe parlementaire RDG (1919-1924)
GR (1924-1928)
Troisième République

Jules Auguste Lemire23 avril 1853 Vieux-Berquin - † 7 mars 1928 Hazebrouck), ou abbé Lemire, fut un homme politique français et député du Nord de 1893 à 1928.

Sommaire

Jeunesse

Il est né le 23 avril 1853 à Vieux-Berquin, un petit village à proximité d'Hazebrouck où ses parents exploitaient une modeste ferme de 14 hectares. Il a eu 2 sœurs et 2 frères. Sa mère meurt alors qu'il n'a que huit ans. Élevé par ses tantes cultivatrices, il obtient son baccalauréat en 1872. Prêtre en 1878, il est nommé à Hazebrouck ; il apprend rapidement le flamand qu'on ne parle pas dans son village. Au collège Saint-François d’Assise, sous la direction de Jacques Dehaene, il enseigne le latin, le grec, la philosophie, la poésie. Dès septembre 1892, il sera à l'origine de la fondation de l'Institution Saint-Jacques dont la construction sera terminée en 1893.

L'homme politique

L'abbé Lemire fut élu député pour la première fois en 1893 sous l'étiquette socialiste chrétien, puis réélu en 1898, 1902, 1906, 1910. Contre l'avis de sa hiérarchie, il se représente en 1914, et est réélu pour la sixième fois. Trois semaines plus tard, il est encore élu maire d'Hazebrouck. Cette fois c'en est trop pour son évêque qui lui interdit de célébrer la messe. C'est le pape Benoît XV qui fera lever la sanction.

Pour sa conduite pendant la guerre, il sera fait chevalier de la Légion d'honneur et chevalier de l'Ordre de Léopold de Belgique. Après avoir adhéré au groupe de la Gauche radicale en 1924, il sera maire d'Hazebrouck et député du Nord jusqu'à sa mort le 7 mars 1928, des suites d’une congestion pulmonaire.

Militant contre la peine de mort, il conduit par exemple une pétition pour la grâce de l'anarchiste Vaillant qui l'avait blessé en lançant une bombe dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale, il lutte aussi pour la limitation du temps de travail à onze heures par jour, la réglementation du travail de nuit des femmes et des enfants, pour le repos hebdomadaire, les allocations familiales, contre le cumul des mandats des élus...

Cet esprit brillant fonda et publia un journal, Le Cri des Flandres.

Les jardins ouvriers

L'abbé Lemire fut à l'origine du développement en France des jardins ouvriers ; il fonda en 1896 la Ligue française du Coin de Terre et du Foyer, dont est issue la Fédération nationale des jardins familiaux et collectifs.

En 1996, pour célébrer le 100e anniversaire des jardins ouvriers, une rose Abbé-Lemire, qu'on peut admirer dans les jardins de l'Élysée et au jardin botanique de Monaco, est créée.

Mémoire de l'abbé Lemire

L'association "Mémoire de l'abbé Lemire" "a pour but de pérenniser le souvenir de l’abbé Lemire, de son œuvre sur le plan communal, national et international par tous les moyens de communications" (statuts de l'association).

Elle propose notamment des visites commentées de la maison de l'abbé à Hazebrouck.

Musée

Musée de l'Abbé Lemire d'Hazebrouck

Bibliographie

Jean-Marie Mayeur, L'abbé Lemire, 1853-1928, un prêtre démocrate, 1968, 698 p.

Le fonds d'archives Lemire-Arbelet est conservé aux archives municipales de Hazebrouck.

Liens externes


  • Portail de la France au XIXe siècle Portail de la France au XIXe siècle
  • Portail de la politique Portail de la politique
Ce document provient de « Jules-Auguste Lemire ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abbé Lemire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Musée de l'Abbé Lemire d'Hazebrouck — Musée de l abbé Lemire La maison du député Lemire. Informations géographiques Pays …   Wikipédia en Français

  • Jardin de l'Abbé-Lemire — Géographie Pays France Ville Paris Quartier 14e arrondissement Superficie 3 500 m² …   Wikipédia en Français

  • LEMIRE (J. A.) — LEMIRE JULES AUGUSTE (1853 1928) Né à Vieux Berquin, près d’Hazebrouck, dans une famille de fermiers, Jules Lemire étudie au collège Saint François d’Hazebrouck puis au grand séminaire de Cambrai; il est ordonné prêtre en 1878. Professeur de… …   Encyclopédie Universelle

  • Lemire —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme.  Pour l’article homophone, voir Le Mire. Lemire est un nom qui est porté par plusieurs personnalités (par ordre alphabétique) :… …   Wikipédia en Français

  • Jules-Auguste Lemire — Pour les articles homonymes, voir Lemire. Jules Auguste Lemire …   Wikipédia en Français

  • Jules-auguste lemire — Jules Auguste Lemire …   Wikipédia en Français

  • Jules Lemire — Jules Auguste Lemire Jules Auguste Lemire …   Wikipédia en Français

  • Jules Auguste Lemire — (April 23, 1853 March 7, 1928), French priest and social reformer, was born at Vieux Berquin (Nord).He was educated at the [http://hazebrouck.histo nord.com/hazebrouck history.htm/ college of St Francis of Assisi] , Hazebrouck, where he… …   Wikipedia

  • NAUDET, abbé Paul — Paul Naudet Pour les articles homonymes, voir Naudet. Paul Naudet, né en 1859 à Bordeaux et mort en 1929 à Saint Michel de Fronsac (Gironde). Il est l une des figures importantes de la seconde démocratie chrétienne française. Biographie Sa… …   Wikipédia en Français

  • François Guermonprez — est un médecin français, né en 1849 à Haubourdin et mort en 1932 à Lille. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”