Abbé Jean Espagnolle

Jean Espagnolle

L'Abbé Jean Espagnolle (1828 - 1918), prêtre du Clergé de Paris, est né le 4 janvier 1828 à Ferrières (Hautes-Pyrénées) dans une famille modeste, fils de Jean Péricou-Espagnolle et de Marie Lacabanne-Jean Borde. Il est mort le 28 septembre 1918 à Arthez-d'Asson.

Biographie

Il fit ses études au collège de Betharram et reçut l'ordination le 21 mai 1853 à Bayonne. Nommé prêtre auxiliaire à Betharram en 1856, il fut vicaire à Arudy le 20 octobre 1860. Il fonda de concert avec l'abbé Barbe de Lestelle, l'Institution Péricau d'Orthez qui devint après Moncade. Pendant quelques années, il fut professeur de Rhétorique au collège d'Oloron et quitta son « pays » en 1871 pour occuper divers postes au sein du diocèse de Paris. Il prit sa retraite en 1898 d'abord à Pau puis à Arthez-d'Asson où il s'éteint en 1918 à 90 ans. L'acte de décès indique qu'il était « prêtre et chanoine honoraire ».

Il travailla le plus souvent seul et loin des grandes bibliothèques.

Helléniste distingué, il fut Chevalier de l'Ordre Royal du Sauveur de Grèce et membre de la Société des Études Historiques (ancien institut).

Il publia son premier ouvrage en 1871 Les feuilles et les fruits, recueil de vers.

Il s'adonna ensuite à la philologie et publia :

  • L'origine du français en 3 volumes (1886-1889)
  • Les imaginations ou les « doublets » de Mr Brachet (1889)
  • La clef du vieux français (1890)
  • L'origine de notre vieille langue ou du Galou (1891)
  • Le vrai dictionnaire étymologique de la langue française (1896)
  • L'origine des Basques (1900)
  • L'origine des Aquitains (1908)
  • Le néo latinisme (sous le pseudonyme de J.-L. Dartois) (1909).

Certains de ces ouvrages ont fait l'objet de réédition.

D'autres membres de sa famille ont également occupé des fonctions ecclésiastiques notamment en Gironde.

Sources

  • Registres de l'état civil des naissances de Ferrières (65) de 1828.
  • Registres de l'état civil des décès d'Arthez-d'Asson (64) de 1918.
  • Le village de Ferrières : Étude Historique de H. Condou 1944.
  • Archives historiques de l'archevêché de Paris.
  • Bulletin religieux du diocèse de Bayonne du 3/11/1918/

Liens internes

  • Portail des Pyrénées-Atlantiques Portail des Pyrénées-Atlantiques
  • Portail des Pyrénées Portail des Pyrénées
Ce document provient de « Jean Espagnolle ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abbé Jean Espagnolle de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean Espagnolle — L abbé Jean Espagnolle (1828 1918), prêtre du clergé de Paris, est né le 4 janvier 1828 à Ferrières (Hautes Pyrénées) dans une famille modeste, fils de Jean Péricou Espagnolle et de Marie Lacabanne Jean Borde. Il est mort le 28 septembre 1918 à… …   Wikipédia en Français

  • Ferrieres (Hautes-Pyrenees) — Ferrières (Hautes Pyrénées) Pour les articles homonymes, voir Ferrières. Ferrières …   Wikipédia en Français

  • Ferrières (Hautes-Pyrénées) — Pour les articles homonymes, voir Ferrières. 43° 00′ 38″ N 0° 15′ 45″ W …   Wikipédia en Français

  • Ferrières (hautes-pyrénées) — Pour les articles homonymes, voir Ferrières. Ferrières …   Wikipédia en Français

  • Hougarou — Ferrières (Hautes Pyrénées) Pour les articles homonymes, voir Ferrières. Ferrières …   Wikipédia en Français

  • vérité — [ verite ] n. f. • XIIe; a remplacé la forme francisée verté, vertet 980; lat. veritas, de verus « vrai » 1 ♦ Ce à quoi l esprit peut et doit donner son assentiment, par suite d un rapport de conformité avec l objet de pensée, d une cohérence… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”