Abbé Casgrain

Henri-Raymond Casgrain

Henri-Raymond Casgrain, photo de Jules Ernest Livernois

Henri-Raymond Casgrain, dit l'Abbé Casgrain, né le 16 décembre 1831 et mort le 11 février 1904, est un historien, un critique littéraire et un homme d'Église québécois.

Biographie

Natif de Rivière-Ouelle, il étudie au collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière à partir de 1843. Il est le fils de Charles-Eusèbe Casgrain, député qui s'opposa aux 92 résolutions. Se destinant d'abord à la carrière de médecin, il complète ses études en théologie et reçoit le sacrement de l'ordre le 5 octobre 1856 de Mgr Pierre-Flavien Turgeon. Il enseigne jusqu'en 1859, après quoi il est excusé pour raisons de santé.

Casgrain joue un rôle important dans l'histoire de la littérature canadienne : il est en effet son premier critique. Le sacerdoce lui permettait d'exercer librement son loisir littéraire.

Il commence à publier en 1860 dans Le Courrier du Canada. Ses premiers écrits sont des contes et légendes. La même année, il est nommé vicaire à Québec. Il profite de sa nomination pour visiter la librairie d'Octave Crémazie et enrichir ses connaissances sur l'histoire du Canada.

Casgrain est le créateur de deux revues : Les Soirées Canadiennes et Le Foyer Canadien. Il a un conflit éditorial avec Léger Brousseau et doit alors quitter la première revue.

Casgrain devient biographe et écrit la vie de Marie de l'Incarnation, François-Xavier Garneau et George-Barthélemy Faribault. Il se rapproche aussi des idées d'Alexis Pelletier, partisan du gaumisme dans l'instruction publique.

Souffrant de maladie oculaire, et dorénavant confiné à son village natal, il doit abandonner la prêtrise pendant les années 1870. Cela ne fait qu'accroître son effort et son intérêt pour les questions sociales du Canada, et il publie plus souvent.

Ses services sont réquisitionnés par l'intendant à l'éducation, Gédéon Ouimet, et avec ses amis éditeurs, il vend 80 000 ouvrages, ce qui lui permet de vivre bien et distribuer ses gains aux communautés religieuses. Il reçoit un doctorat honorifique à l'Université Laval en 1877.

Il voyage en France et aux États-Unis pendant l'hiver pour se cultiver et pour rencontrer des archivistes étrangers. Dans les années 1890, il s'intéressera beaucoup à l'histoire de l'Acadie et au général Montcalm. Certaines de ses œuvres sont couronnées par l'Académie française.

Il enseigne l'histoire à l'Université Laval jusqu'à la fin de sa vie et se consacre à écrire ses mémoires, intitulées Souvenances canadiennes. En 1889 et 1890, il est aussi le président de la société royale du Canada. Il meurt à Québec le 11 février 1904.

Camille Roy lui succèdera comme censeur officiel des lettres au Canada, avec les autres prêtre-critiques. Comme prêtre-historien, la valeur de ses écrits est moins estimée que ceux de FX Garneau ou de l'abbé Ferland en raison du patriotisme qui transparaît ses intentions.

Son influence sur les auteurs canadiens restera importante à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Ses publications posthumes paraissent en 1912, 1924 et 1994. Le séminaire de Québec a un fonds Henri-Raymond Casgrain où sont conservés tous ses documents privés.

Ouvrages publiés

  • Légendes canadiennes, 1861
  • Le Chevalier Falardeau, 1862
  • Histoire de la mère Marie de l'Incarnation, première supérieure des ursulines de la Nouvelle France, 1864
  • Auguste-Eugène Aubry, 1865
  • Découverte du tombeau de Champlain, 1866
  • F.X. Garneau, 1866
  • G.B. Faribault, 1867
  • Vies des saints pour tous les jours de l'année, 1868
  • Les Miettes
  • Le pèlerinage de la bonne Sainte-Anne, 1870
  • Philippe Aubert de Gaspé, 1871
  • Francis Parkman, 1872
  • La Pêche aux marsouins dans le fleuve St. Laurent, 1873
  • Œuvres complètes de l'abbé H.R. Casgrain, 1875
  • Opuscules, 1876
  • Histoire de l'Hôtel-Dieu de Québec, 1878
  • Le Mémorial des vicissitudes et des progrès de la langue française en Canada, 1879
  • Une Paroisse canadienne au XVIIe siècle, 1880
  • Œuvres complètes de Octave Crémazie, 1882
  • Histoire de la paroisse du Cap-Santé, 1884
  • La Jongleuse, 1884
  • Une Excursion à l'Île-aux-Coudres, 1885
  • Poésies de Octave Crémazie, 1886
  • Un Pèlerinage au pays d'Evangéline, 1887
  • Dix ans au Canada de 1840 à 1850, 1891
  • Collection de documents inédits sur le Canada et l'Amérique, 1891
  • Montcalm et Lévis, 1891
  • David Têtu et les raiders de Saint-Alban, 1891
  • Une Seconde Acadie, 1894
  • Drames de la forêt canadienne, 1895
  • L'Asile du Bon-Pasteur de Québec, d'après les annales de cet institut, 1896
  • Les Pionniers canadiens, 1896
  • Les Sulpiciens et les prêtres des missions-étrangères en Acadie (1676-1762), 1897
  • Notes relatives aux inscriptions du monument de Champlain, 1898
  • Champlain : sa vie et son caractère, 1898
  • Wolfe and Montcalm, 1898
  • Faribault et la famille de Sales Laterrière, 1912
  • Antoine Gérin-Lajoie d'après ses mémoires, 1912
  • Les Français au Canada, 1923
  • Les Héros de Québec, 1923
  • De Gaspé et Garneau, 1924
  • Les silhouettes littéraires de Placide Lépine, 1994

Lien externe

  • Portail du Québec Portail du Québec
  • Portail du Canada Portail du Canada
Ce document provient de « Henri-Raymond Casgrain ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abbé Casgrain de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abbé Roy — Camille Roy Pour les articles homonymes, voir Roy. Camille Roy …   Wikipédia en Français

  • Abbé Gaume — Jean Joseph Gaume Jean Joseph Gaume, né à Fuans (Doubs) le 5 mai 1802 et mort le 19 novembre 1879, est un prêtre catholique et théologien français. Sommaire 1 Biographie 2 Principaux ouvrages …   Wikipédia en Français

  • Henri-Raymond Casgrain —  Pour l’article homonyme, voir Casgrain.  Henri Raymond Casgrain, photo de Jules Ernest Livernois Henri Raymond Casgrain, dit l Abbé Casgrain, né le 16 déce …   Wikipédia en Français

  • HR Casgrain — Henri Raymond Casgrain Henri Raymond Casgrain, photo de Jules Ernest Livernois Henri Raymond Casgrain, dit l Abbé Casgrain, né le 16 décembre 1831 et mort le 11 février 1904, est un historien, un critique littéraire et un homme d Église …   Wikipédia en Français

  • Henri-raymond casgrain — Henri Raymond Casgrain, photo de Jules Ernest Livernois Henri Raymond Casgrain, dit l Abbé Casgrain, né le 16 décembre 1831 et mort le 11 février 1904, est un historien, un critique littéraire et un homme d Église …   Wikipédia en Français

  • Henri Raymond Casgrain — Henri Raymond Casgrain, photo de Jules Ernest Livernois Henri Raymond Casgrain, dit l Abbé Casgrain, né le 16 décembre 1831 et mort le 11 février 1904, est un historien, un critique littéraire et un homme d Église …   Wikipédia en Français

  • Raymond Casgrain — Henri Raymond Casgrain Henri Raymond Casgrain, photo de Jules Ernest Livernois Henri Raymond Casgrain, dit l Abbé Casgrain, né le 16 décembre 1831 et mort le 11 février 1904, est un historien, un critique littéraire et un homme d Église …   Wikipédia en Français

  • Henri Raymond Casgrain —     Henri Raymond Casgrain     † Catholic Encyclopedia ► Henri Raymond Casgrain     Author of some of the best works in French Canadian literature, b. at Rivière Ouelle, 16 September, 1831; d. at Quebec, 2 February, 1904. His father, a proprietor …   Catholic encyclopedia

  • Eugène de Rives — Henri Raymond Casgrain Henri Raymond Casgrain, photo de Jules Ernest Livernois Henri Raymond Casgrain, dit l Abbé Casgrain, né le 16 décembre 1831 et mort le 11 février 1904, est un historien, un critique littéraire et un homme d Église …   Wikipédia en Français

  • Placide Lépine — Henri Raymond Casgrain Henri Raymond Casgrain, photo de Jules Ernest Livernois Henri Raymond Casgrain, dit l Abbé Casgrain, né le 16 décembre 1831 et mort le 11 février 1904, est un historien, un critique littéraire et un homme d Église …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”