Abbie Hoffman
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hoffman.
Abbie Hoffman

Abbott « Abbie » Hoffman (30 novembre 1936, 12 avril 1989) était un activiste anarchiste sur la scène politique et sociale américaine durant les années 1960 et 1970. Il est connu entre autres pour être un des fondateurs du Youth International Party (yippies). Encore maintenant, il reste un symbole de la rébellion et du courant révolutionnaire qui animait une partie de la jeunesse américaine.

Sommaire

Biographie

Hoffman est né dans une famille juive dans la ville de Worcester dans le Massachusetts. Il est diplômé en 1959 à l'université de Brandeis, où il étudie Herbert Marcuse, un philosophe de gauche. Il épouse Sheila Karklin en 1960 et a deux enfants avec elle. Il divorce en 1966, puis se remarie avec Anita Kushner, avec qui il n'a qu'un seul enfant. Il divorce à nouveau en 1980. Avant de s'engager dans le mouvement Yippie, Hoffman militait aussi au sein du Student Nonviolent Coordinating Committee. Il organise également le Liberty House, qui vend des objets pour supporter le mouvement des droits civiques dans le sud des États-Unis.

Au cours de la guerre du Viêt Nam, il utilise souvent l'humour et la comédie lors de manifestations. Par exemple, il tente de faire léviter le Pentagone en utilisant l'énergie Psychique. Il réussit également à mobiliser et à politiser plusieurs hippies.

Un des plus brillants exploits de Hoffman est de se présenter avec un groupe d'activistes sur la galerie de la bourse de New York. De là, il jette des faux billets de banque sur les gens qui se trouvent plus bas. Ceux-ci se ruent sur les faux billets. Depuis, on a installé des barrières à cet endroit pour éviter le même genre d'évènement.

Hoffman a été arrêté pour conspiration et incitation à une émeute pour le rôle qu'il a joué durant le Democratic National Convention en 1968 à Chicago. Il fait partie du groupe connu sous le pseudonyme de Chicago Seven, parmi lesquels se trouvent également Jerry Rubin et d'autres activistes radicaux, dont le futur Sénateur de Californie, Tom Hayden. Durant son jugement, Abbie Hoffman aurait conseillé au juge l'usage de LSD.

Au festival de Woodstock en 1969, on se rappelle son interruption pendant le Spectacle des Who. Hoffman monta sur la scène et interrompit Townshend en criant « I think this is a pile of shit, while John Sinclair rots in prison… ». Mécontent, le musicien lui répondit « Back off! Back off my fucking stage! ». Les versions divergent, mais il semble que l'anglais fit fuir l'activiste assez brutalement à coups de guitare. Townshend déclara plus tard qu'il était d'accord avec Hoffman sur le sort de John Sinclair, un activiste anarchiste mis en prison, mais qu'il était prêt à recommencer si jamais il était pris dans la même situation.

Hoffman est aussi l'auteur des livres Steal This Book et Fuck the System, où on apprend diverses choses, comme la culture de marijuana et la confection de bombes artisanales.

En 1973, la police l'accuse de trafic de cocaïne. Après une chirurgie esthétique et des années de clandestinité Hoffman se livre aux autorités.

On lui doit l'article déclenchant le débat sur les circonstances de la libération des otages américains détenu en Iran, connu sous le nom de October Surprise.

Hoffman a été retrouvé mort le 12 avril 1989 d'une overdose de médicaments, la version officielle concluant à un suicide.

Représentation dans la culture

Un film romancé tiré de sa vie, Steal this movie.

Sources

  • Jack Hoffman, Daniel Simon : Run Run Run: The Lives of Abbie Hoffman. New York : G.P. Putnam's Sons (1994) ;
  • Marty Jezer : Abbie Hoffman: American Rebel. New Brunswick : Rutgers University Press (1992) ;
  • Jonah Raskin : For the Hell of It: The Lives and Times of Abbie Hoffman. Berkeley : University of California Press (1996).

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abbie Hoffman de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abbie Hoffman — en una visita a la Universidad de Oklahoma sobre 1969. Abbott Howard Abbie Hoffman (30 de noviembre de 1936 – 12 de abril de 1989) fue un autodenominado anarquista comunista y activista social y político …   Wikipedia Español

  • Abbie Hoffman — auf einer Demonstration gegen den Vietnam Krieg (um 1969) Abbott „Abbie“ Hoffman (* 30. November 1936 in Worcester, Massachusetts; † 12. April 1989 in New Hope, Pennsylvania) war ein P …   Deutsch Wikipedia

  • Abbie Hoffman — Infobox Person name = Abbie Hoffman image size = caption = birth date = birth date|1936|11|30|mf=y birth place = Worcester, Massachusetts, U.S. death date = death date and age|1989|04|12|1936|11|30 death place = New Hope, Pennsylvania, U.S.… …   Wikipedia

  • Abbie Hoffman — (1936 1989) leading member of the 1960s counterculture in the USA, founder of the Yippie anti war political movement …   English contemporary dictionary

  • HOFFMAN, JULIUS JENNINGS — (1895–1983), U.S. federal district court judge. Hoffman was born in Chicago, Illinois. He attended Northwestern University, earning a Ph.B. in 1912 and a J.D. in 1915, when he was admitted to the Illinois bar. Hoffman worked as associate and… …   Encyclopedia of Judaism

  • Hoffman — ist der Familienname folgender Personen: Abbie Hoffman (1936–1989), US amerikanischer Sozialaktivist Alice Hoffman (* 1952), US amerikanische Schriftstellerin Amos Hoffman (* 1970), israelischer Jazz Gitarrist, Oud Spieler und Komponist Bill… …   Deutsch Wikipedia

  • Hoffman, Abbie — (1936–1989)    Hoffman was not only a uniquely powerful activist but also a literary link between the Beat Generation and the baby boom rock and rollers that came after. Abbott Hoffman was born on November 30, 1936, well before the baby boom got… …   Encyclopedia of Beat Literature

  • Hoffman — Hoffmann and Hofmann are German surnames (meaning man of the yard, court ) which in American English or Eastern European languages are often rendered as Hoffman, Hofman and also Huffman.Hoffman*Abbie Hoffman, social activist of prominence in the… …   Wikipedia

  • Hoffman —  Pour les articles homophones, voir Hoffmann et Hofmann. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Hoffman est un nom de famille courant de langue allemande. Le patronyme se forme vers le… …   Wikipédia en Français

  • Hoffman — Hoffmann y Hofmann son apellidos alemanes (que significan hombre del patio o de la granja) que en inglés estadounidense o idiomas de Europa del Este son a menudo presentados como Hoffman, Hofman y también Huffman. Contenido 1 Hoffman 2 Hoffmann 3 …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”