-78

Années :
-81 -80 -79  -78  -77 -76 -75

Décennies :
-100 -90 -80  -70  -60 -50 -40
Siècles :
IIe siècle av. J.‑C.  Ier siècle av. J.‑C.  Ier siècle
Millénaires :
IIe millénaire av. J.‑C.  Ier millénaire av. J.‑C.  Ier millénaire


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année -78 du calendrier julien proleptique.

Sommaire

Événements

Inde

Proche-Orient


Monde romain

  • À Rome, consulat de Marcus Aemilius Lepidus, Q. Lutatius Catulus.
  • Marcus Aemilius Lepidus tente d'abolir la constitution de Sylla, dont il était partisan à l'origine, et propose des réformes démocratiques. Il se heurte au Sénat, s'insurge mais est repoussé au pont Milvius.
    • Marcus Aemilius Lepidus, ancien partisan de Marius, se présente au consulat et est élu malgré les efforts de l’oligarchie gouvernementale. Sylla et ses amis ne peuvent qu’amoindrir son succès en lui donnant pour collègue Quintus Lutatius Catulus, un des principaux chefs du parti syllanien. Marcus Aemilius Lepidus prend position dans un discours programme où il demande l’abolition en bloc de la constitution de Sylla. Catulus fait opposition et l’affaire en reste là.
    • Aux funérailles de Sylla (printemps), Marcus Aemilius Lepidus entre en conflit avec Catulus, puis propose une série de lois proposant le rappel des proscrits, la restitution du droit de cité à ceux qui l’avaient perdu et le rétablissement des distributions de blé. Catulus oppose son intercession, et seule la loi frumentaire réussit à passer. Marcus Aemilius Lepidus, mécontent, quitte Rome pour l’Étrurie où il lève une armée pour faire triompher ses projets de réforme constitutionnelle.
    • Le Sénat vote le « senatus consultum ultimum », la loi martiale qui donne aux consuls le droit de condamner sans appel des citoyens, et l’utilise contre Marcus Aemilius Lepidus.

Art & culture

Naissances

  • x

Décès

  • Sylla à Cumes (né en -138). Il reçoit à Rome des funérailles exceptionnelles et reçoit le privilège de reposer au Champ de Mars, l’ancienne nécropole des rois (printemps).
  • Portail du monde antique Portail du monde antique

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article -78 de Wikipédia en français (auteurs)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”