Abbaye de Sept-Fons
Armes de l'abbaye

L'abbaye de Sept-Fons est un monastère trappiste installé à Diou (Allier), en région Auvergne (France).

L'abbaye a été fondée en 1132 sous le nom de Notre-Dame de Saint-Lieu par l'abbaye de Fontenay, elle-même fille de Clairvaux, fille de Cîteaux. La communauté compte aujourd'hui une cinquantaine de moines.

Par décret en date du 17 mars 2008, la congrégation dénommée « abbaye Notre-Dame de Sept-Fons », dont le siège est fixé à Diou (Allier), est légalement reconnue[1].

Sommaire

Histoire

En 1164, le pape Alexandre III rédige une bulle dans laquelle figurent les noms de tous les seigneurs ayant fait donation pour l'abbaye. Parmi eux, on trouve Rodolphe de Thoury, chevalier, seigneur de Thoury-sur-Besbre, le baron de La Roche-Milay.

Sept-Fons sort de l'anonymat en 1656, grâce à la réforme introduite par son abbé, le jeune Dom Eustache de Beaufort, et connaît alors une de ses périodes les plus florissantes, comptant jusqu'à 150 moines. Ses bâtiments actuels, aux toits mansardés, datent de la veille de la Révolution française. En 1791, les moines sont expulsés et l'abbaye est vendue comme bien national. Après un long exode, les moines sont obligés de racheter leur propre abbaye. Ils reprennent la vie monastique en 1845. De 1899 à 1934, sous l'abbatiat de Dom Jean-Baptiste Chautard, qui sauve Sept-Fons de la ruine grâce à son livre l’Âme de tout Apostolat et surtout grâce à la Germalyne®, un des premiers produits diététiques de France.

L'église abbatiale a été consacrée le 17 octobre 2009 par S. Exc. Mgr Pascal Roland, évêque de Moulins.

Liste des abbés

  • 1150-1158 : Richard
  • 1158-1164 : Etienne I
  • 1164-11?? : Azelin
  • 11??-1219 : Guillaume I
  • 1219-1224 : Pierre I
  • 1224-12?? : Pons I
  • 12??-12?? : Guillaume II
  • 12??-1243 : Jean I
  • 1243-1264 : Garin
  • 1264-1278 : Pons II
  • 1278-1289 : Hugues I
  • 1289-1313 : Guy
  • 1313-1325 : Aymon
  • 1325-1340 : Renaud
  • 1340-1345 : Guillaume III
  • 1345-1376 : Jean II
  • 1376-1399 : Hérard des Vaux
  • 1399-1404 : Jean III Pelletier
  • 1404-1407 : Jacques Bouet
  • 1407-1418 : Durand
  • 1419-1424 : Louis Le Long
  • 1424-1438 : Hugues II Motard
  • 1438-1463 : Pierre II Le Long
  • 1463-1493 : Guillaume IV Le Roy de Chagny
  • 1493-1524 : Jean IV de Ramilly
  • 1524-1537 : Nicolas I de Ramilly
  • 1537-1566 : Nicolas II de Sommery
  • 1566-1585 : Charles d’Ailliboust
  • 1585-1593 : Etienne II Polette
  • 1593-1602 : Pierre III Voisin
  • 1602-1629 : Claude de Bonay de Vomas
  • 1629-1655 : Pierre IV Bouchu
  • 1655-1656 : Vincent I de Beauffort de Mondicourt
  • 1656-1709 : Eustache de Beauffort de Mondicourt
  • 1709-1710 : Joseph I Madeleine de Forbin d’Oppède
  • 1710-1720 : Joseph II d’Hergenvilliers
  • 1720-1740 : Zosime de Murel
  • 1740-1755 : Vincent II Sibert
  • 1755-1757 : Joseph III Alpheran
  • 1757-1778 : Dorothée Jalloutz
  • 1778-1791 : Bernard-François-Augustin de Sallmard de Montfort
  • 1791-1835 : Suppression
  • 1835-1865 : Stanislas Lapierre
  • 1865-1882 : Jean V de Durat
  • 1882-1887 : Jérôme Guénat
  • 1887-1899 : Sébastien-Henri Wyart
  • 1899-1935 : Jean-Baptiste-Gustave-Auguste-Philogène Chautard
  • 1935-1949 : François I Louis-Donat Godefroy
  • 1949-1965 : François II Régis Jammes
  • 1965-1969 : Irénée Henriot
  • 1969-1980 : Dominique du Ligondès
  • 1980-présent : Patrick Olive

Source : Gallia Christiana

Obituaire

(liste non exhaustive)

Moines trappistes

Près de soixante-dix moines, dont des jeunes novices venant de tous les coins du globe, suivent la Règle de saint Benoît, Ora et labora, dans la prière (l'office divin), l'étude et le travail manuel, vivant d'agriculture (vaches laitières, récoltes, jardin potager, rucher), mais aussi de l'activité du Moulin de la Trappe et de l'usine agroalimentaire (moulin, atelier confitures, bâtiment de stockage, expéditions), dont le produit-phare depuis 1930 est la Germalyne Tradition, point de départ de toute une gamme de produits naturels fabriqués et conditionnés au monastère.

Produits de l'abbaye

Bière de Sept-Fons

Vers 1890, Dom Sébastien, abbé du Mont des Cats devenu aussi abbé des Sept-Fons en 1887, décide d'ouvrir une brasserie pour renflouer l'abbaye. C'était un pari osé dans une région plus habituée au vin, et même si la bière produite, une bière de fermentation basse de qualité, est récompensée par des médailles à plusieurs concours (médaille d'or à l'exposition des brasseries françaises de Paris en 1891, médaille d'or de l'académie des sciences et arts industriels de Bruxelles et grand diplôme d'honneur du concours international de Bruxelles en 1892), la brasserie qui a une capacité de 40 000 hl est un gouffre financier pour la communauté qui emploie de nombreux laïcs.

Incapable d'en assurer l'équilibre financier, subissant le contrecoup des lois de 1901 et 1904, l'abbaye est rachetée en 1904 par la société « Brasserie de Sept-Fons ». La société conserve la qualité de la bière, qui remporta encore des distinctions (dont une médaille d'or à Paris en 1906), mais cessera sa production vers 1935.

Produits alimentaires

  • La Germalyne® de Sept-Fons: la Germalyne est un complément alimentaire issu du germe de blé. C'est une marque déposée dont la technique particulière de fabrication date de 1930.
  • Des confitures et des compléments alimentaires à partir de germe de blé.

De nombreuses gammes de produits sont vendues à l'abbaye.

Notes et références

  1. JORF n°0067 du 19 mars 2008 page 4841.
  2. Abbé Jacques-François Baudiau: " Le Morvand ", 3e Ed:Guénégaud,Paris 1965. t.I. p.493.

Bibliographie

  • LAMY Firmin L'ancien Sept-Fons (1132 à 1789) - [Lamy curé de Saint Louis de Vichy, mort évêque de Langres], éditions Crépin-Leblond (à Moulins - ALLIER) - édition de 1937
  • BEAUMONT (Abbé Etienne) Sept-Fons Moderne et Contemporain (1789-1936) - éditions Crépin-Leblond (à Moulins - ALLIER) - édition de 1938
  • Sept-Fons, ou les Trappistes de N. D. de Saint Lieu (Moulins, 1846); La Trappe, by a Sept-Fons Trappist (Paris, 1870);
  • Sept-Fons, impressions et souvenirs par un ami de ce monastère (Dijon, 1895);
  • MAUPERTUY, Histoire de la reforme de l'Abbage de Sept-Fons (Paris, 1702);
  • MANRIQUE, Annales cisterciences (Lyon, 1642); Gallia christiana, IV;
  • HUGHES, Annales d'Aiguebelle (Valence, 1863);
  • TALLON, Notices sur les monasteres de l'ordre de la Trappe (Paris, l855);
  • PFANNENSCHMIDT, Illustrierte Gesch. der Trappisten (Paderborn, 1873);
  • URBAIN, Memoires manuscrits sur N. D. du Gard et N. D. de Sept-Fons (1910); Decretum apostolicum quo instututae sunt duae congregationes B. M. de Trappa in Gallia (1847).

Liens externes

Lien interne

46°32′42″N 3°42′19″E / 46.545, 3.70528


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abbaye de Sept-Fons de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abbaye De Sept-Fons — Armes de l abbaye L abbaye de Sept Fons est une abbaye trappiste installée à Diou (Allier), en région Auvergne L abbaye a été fondée en 1132 sous le nom de Notre Dame de Saint Lieu. Elle produit aujourd hui des confitures et des compléments… …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de sept-fons — Armes de l abbaye L abbaye de Sept Fons est une abbaye trappiste installée à Diou (Allier), en région Auvergne L abbaye a été fondée en 1132 sous le nom de Notre Dame de Saint Lieu. Elle produit aujourd hui des confitures et des compléments… …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de Chambarand — Présentation Culte Catholicisme Type Abbaye Rattaché à Ordre cistercien de la stricte observance Début de la construction 1868 Géographie …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de Latrun — Abbaye de Latroun Pour les articles homonymes, voir Toron. 31° 49′ 53″ N 34° 58′ 59″ E …   Wikipédia en Français

  • Abbaye De Chambarand — L abbaye de Chambarand, ou abbaye Notre Dame de Chambarand, est une abbaye trappiste fondée en 1868 par des moines venus de l abbaye de Sept Fons à proximité de Roybon, en Isère (Rhône Alpes) L abbaye a été fondée en 1868. Elle ferme en 1903, au… …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de chambarand — L abbaye de Chambarand, ou abbaye Notre Dame de Chambarand, est une abbaye trappiste fondée en 1868 par des moines venus de l abbaye de Sept Fons à proximité de Roybon, en Isère (Rhône Alpes) L abbaye a été fondée en 1868. Elle ferme en 1903, au… …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de Noirlac — Ancienne Abbaye de Noirlac Présentation Culte Catholique romain (culte désaffecté depuis 1791) Type Ancienne abbaye …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de Latroun — Pour les articles homonymes, voir Toron. Abbaye de Latroun L abbaye de Latroun Présentation …   Wikipédia en Français

  • Abbaye De Citeaux — Abbaye de Cîteaux Abbaye de Cîteaux Vue générale de l édifice Latitude Longitude …   Wikipédia en Français

  • Abbaye De Cîteaux — Vue générale de l édifice Latitude Longitude …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”