Abbaye de Saint-Pons de Gémenos
Abbaye de Saint-Pons de Gémenos
Présentation
Culte Catholique romain
Type Abbatiale de moniales cisterciennes
Rattaché à Ordre de Cîteaux
Début de la construction 1205
Fin des travaux XIIIe siècle
Style(s) dominant(s) Art roman Art gothique
Protection  Inscrit MH (1926)
Géographie
Pays Drapeau de France France
Région Blason région fr Provence-Alpes-Côte d'Azur.svg Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département
Blason département fr Bouches-du-Rhône.svg
Bouches-du-Rhône
Commune Blason de la ville de Gémenos(13).svg Gémenos
Coordonnées 43° 17′ 29″ N 5° 39′ 44″ E / 43.2914725, 5.662228443° 17′ 29″ Nord
       5° 39′ 44″ Est
/ 43.2914725, 5.6622284
  

Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône

(Voir situation sur carte : Bouches-du-Rhône)
Abbaye de Saint-Pons de Gémenos

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Abbaye de Saint-Pons de Gémenos

L’ Abbaye de Saint-Pons de Gémenos, Sanctius Pontius, est une abbaye cistercienne sise sur la commune de Gémenos, canton d'Aubagne dans le Bouches-du-Rhône, en Provence. Le domaine est aujourd'hui un parc départemental, propriété du Conseil Général.

Sommaire

Historique

C'est dans ce cadre reculé, au pied du Massif de la Sainte Baume que fut fondé le monastère de moniales cisterciennes en 12105, par l'évêque de Marseille: Rainier et le chapitre de la ville, sur des terres appartenant à l'Abbaye de Saint-Victor de Marseille, sous la juridiction de laquelle, elle restera placée[1]. Hélie de Tholon est connu comme étant témoin de cette fondation[2].Elle sera sous le vocable de Saint-Pons dont le culte se diffusa dans toute la Provence et le Languedoc. Elle prendra le titre d'abbaye en 1223 et intègre l'Ordre de Cîteaux. Elle forme ainsi la 4e des Sœurs provençales de l'Ordre, avec : Silvacane, Sénanque, Thoronet devenant la fille de cette dernière, dont l'abbé en assure la direction spirituelle.

Grâce au travail important des religieuses et à l'énergie hydraulique du site, le lieu deviendra un centre de production agricole et industriel important pour l'économie de la région. C'est aussi le début des travaux d'asséchement des marais de Gémenos par Charles de Castillon, qui fait réaliser des travaux d'aménagement agricole (moulins). Dans le cadre de l'expansion du monachisme féminin en Provence en ce début de XIIIe siècle, elle va essaimer par trois fois[3]. Nous possédons l'extrait du jugement des commissaires apostoliques par lequel les biens de l'église des moines de Saint-Gervais de Fos sont donnés à l'abbesse de St Pons pour faire dans l'église de St Pierre de l'Almanare, au diocèse de Toulon, un monastère de religieuses de l'Ordre de Cîteaux lequel sera soumis à celui de St Pons du Diocèse de Marseille[4].

Une convention entre l'abbesse de Saint-Pons et le prieur du Monastère de Saint-Zacharie est passé concernant une exploitation agricole[5]. En 1407, les Abbayes d'Hyères et de Saint-Pons fusionnent.

Elle sera abandonnée par les moniales en 1426. Une légende court sur les origines de sa disparition:« C'est par la fureur divine que l'abbaye fut détruite un soir de Nœl, car les nonnes eurent le malheur d'ouvrir la porte de leur couvent à une bande de jeunes gens venus inspiré par le démon s'y livrer à la fornication. Suite à cette orgie, Dieu fit éclater un orage terrible qui détruisit le couvent, faisant périr les jeunes gens et les nonnes»[6].

Après la Révolution, elle subira diverses transformations. Aujourd'hui elle apparaît majestueuse, entièrement rénovée.

Architecture

Dans la plus pure tradition romane cistercienne, elle conserve dans certaines de ses parties une influence gothique.

Église

Cloître

Bâtiments conventuels

Propriétés, titres, fondations

Propriétes
  • Église paroissiale de Saint-Martin de Géménos qu'elle posséde dès sa fondation
Fondations
  • Elle fonda à son tour l'Abbaye Saint-Pierre d'Almanare d'Hyères entre 1219 et 1223, sur l'Olbia grecque, au lieu et place d'une maison bénedictine au diocèse de Toulon. Le pape Innocent IV, en fera une description dans une Bulle de 1250. Cette maison abrite à cette date 32 religieuses.
  • Abbaye Royale Notre-Dame de Sion de Marseille, en 1221-1245, par Nicole de Roquefort au faubourg Saint-Michel (quartier de la Plaine)[7]. Démolie en 1361 elle fut reconstruite et abandonnée pour l'ancien hôptital des Convalescens qui sera la dernière demeure des Dames de l'Abbaye du Mont-Sion[8].
  • Abbaye Notre-Dame de Mollégès en 1213-1235, par des moniales venues de Saint Pons de Gémenos. Dite aussi sous le vocable de Saint-Pierre, à l'est de Saint-Rémy[9].

Liste des Abbesses

(liste non exhaustive)

  • 1205 - Garsande ou (Gersande), première abbesse, noble femme

Statut actuel

Propriété du Conseil Général des Bouches-du-Rhône, elle accueille régulièrement des concerts de musique sacrée de tous les pays et des expositions. Les lieux sont surveillés par des gardes à cheval. Des visites guidées ont lieu les samedi et dimanche de 11h à 18h en compagnie d'un archéologue et d'un historien spécialistes des lieux. Elle fut inscrite aux monuments historiques par arrêté du 2 novembre 1926

Galerie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Bibliographie

  • Alf. Saurel, Revue de Marseille et Provence, IX, 1863, p.293-307. 348-360.
  • Alf. Saurel,Gémenos le Vieux, p. 453-470.
  • Gallia Christiana: I, 098-700
  • Gallia Christiana novissima, St Pons de Gémenos
  • Roseline Guyonnet-Dupeyrat, L'Abbaye de Sint-Pons de Gémenos, étude archéologique, descriptions des bâtiments conservés, notice dans Provence Historique, Aix-en-Provence, 1979, vol.29, n°116, pp.131-151.
  • Laurent Dailliez, Abbaye de Provence, Saint Pons de Gémenos 5, Presses Universitaires de Nice et de Corse, Coll:« Collection Connaissance de la Provence et de la Corse », Nice, 1978. 29. p.
  • Archives Départementales du Var série H.
  • Archives Municipales de Plan d'Aups Sainte Baume antérieures à 1790.
  • Archives Départementales (Draguignan), abbaye féminine de St Pons de Gémenos (XIIIe siècle)
  • Abbé C. Bonifay, Histoire du Monastère de Saint-Pons de Gémenos, (Bibl Arch. Dépt centre de Marseille côte 8F017.
  • M. Aubert, l'Architecture Cistercienne en France. Plan t. II. p.187.
  • Dom Anselme Dimier, moine cistercien auteur de l'article paru dans le recueil des plans d'église cisterciennes, publié sous l'égide de la Commission d'Histoire de l'Ordre de Cîteaux en 1949.

Notes et références

  1. Nadine Hemard,Le théâtre religieux médiéval en lange d'oc, Genève Librairie Droz, 1998. p.295/655. pp.
  2. Généalogie de la Maison de Tholon, texte en ligne
  3. Huguette Vidalou Latreille, Les Cisterciens en Provence, texte en ligne
  4. Archives Départementales du Var, 1 cahier papier (copie du XVIIIe siècle) 1229, pièce 29 H 1.
  5. Arch. Var, 1 pièce papier 1233, côte 25H38.
  6. Géraldine Surian 2005.texte en ligne
  7. Huguette
  8. Joseph. M. Chardon,Tableau Historique et politique de Marseille ancienne et moderne, 1817, P.63/300. pp.
  9. Fernand Benoît, Recueil des actes des Comtes de Provence

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abbaye de Saint-Pons de Gémenos de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abbaye de saint pons gémenos — Abbaye de Saint Pons de Gémenos L’abbaye de Saint Pons de Gémenos est une abbaye cistercienne inachevée. Le domaine est aujourd hui un parc départemental. Galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir …   Wikipédia en Français

  • Saint-pons — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Pons.  Pour l …   Wikipédia en Français

  • Saint-Pons — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Pons.  Pour l’article homophone …   Wikipédia en Français

  • Tours préliminaires de la Coupe de France de football 2008-2009 — Cette page présente les résultats des Tours préliminaires de la Coupe de France de football 2008 2009. Les Tours 1 à 6 sont directement organisés par les Ligues régionales. A l inverse, les Tours 7 et 8 sont organisés par la FFF. Selon le nombre… …   Wikipédia en Français

  • Gemenos — Gémenos Gémenos Détail Administration Pays France Région Provence Alpes Côte d Azur …   Wikipédia en Français

  • Géménos — Gémenos Gémenos Détail Administration Pays France Région Provence Alpes Côte d Azur …   Wikipédia en Français

  • Gémenos — 43° 17′ 46″ N 5° 37′ 37″ E / 43.2961111111, 5.62694444444 …   Wikipédia en Français

  • Coupe de France de football 2008-2009 – Tours 1 à 6 — Cette page présente les tours de la Coupe de France de football 2008 2009 ne confrontant que les équipes amateures ou au statut professionnel probatoire. Il s agit des tours 1 à 6 de la compétition. Selon le nombre de clubs en lice, certaines… …   Wikipédia en Français

  • Coupe de France de football 2008-2009 – compétition amateure — Coupe de France de football 2008 2009 – Tours 1 à 6 Cette page présente les tours de la Coupe de France de football 2008 2009 ne confrontant que les équipes amateures ou au statut professionnel probatoire. Il s agit des tours 1 à 6 de la… …   Wikipédia en Français

  • Résultats Complets Coupe de France de football 2008-2009 — Coupe de France de football 2008 2009 – Tours 1 à 6 Cette page présente les tours de la Coupe de France de football 2008 2009 ne confrontant que les équipes amateures ou au statut professionnel probatoire. Il s agit des tours 1 à 6 de la… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”