Abbaye de Prebenoit

Abbaye de Prébenoît

Sommaire

Une fille de Dalon

C'est en 1140 que l'abbaye de Dalon crée dans la paroisse de Bétête (actuelle Creuse) une abbaye grâce à une fondation effectuée par le seigneur de Malval. Cette abbaye reçoit le nom de Prébenoît ("pré béni"). Le premier abbé, vraisemblablement le fondateur, s'appelait Pierre. En 1162, l'abbaye s'intègre à l'ordre de Cîteaux.

Diverses familles nobles de la région, dont la puissante famille de Déols, effectuent des dons en faveur de la nouvelle fondation. Elle fera ensuite l'objet d'une particulière sollicitude de la part des Brosse, seigneurs de Boussac, eux-mêmes issus des Déols par les femmes, qui décideront d'y établir leur sépulture. Roger de Brosse, mort en 1287, y sera inhumé avec son épouse, Marguerite de Déols, ainsi que certains de leurs descendants, tel Jean de Brosse, le "maréchal de Boussac", mort en 1433.

Dès la fin du XVe siècle, avec Jean VI de Saint-Julien, mentionné en 1490, et jusqu'en 1599, les seigneurs de Saint-Julien sont qualifiés de "gardiens" de l'abbaye [1].

Une modeste abbaye

Durant les guerres de Religion et de la Ligue, l'abbaye est occupée alternativement par des troupes protestantes et catholiques, qui la pillent en ces occasions. En 1590-1591, l'abbaye est aux mains des protestants, qui finiront par en être chassés par leurs adversaires, au terme de combats qui laisseront ravagés l'abbatiale et les bâtiments conventuels. En 1621, le nouvel abbé commendataire, Mathieu de Verthamont, venu prendre possession des lieux, évoque de "grandes et pitoyables ruynes" et "la désolation pitoyable en tous ses appartements". Par la suite, les différents abbés commendataires ne procèderont pas à d'importants travaux de restauration : en 1691, le lieutenant général de Guéret constate en effet le très mauvais état de tous les bâtiments.

En dépit des donations dont elle a bénéficié à l'origine, l'abbaye de Prébenoît est toujours restée très modeste. À la veille de la Révolution, on n'y comptait plus que deux moines. L'inventaire effectué en août 1790 montre que les revenus de l'abbaye se montaient à 5502 livres, ses dépenses à 5188 livres (dont 1800 livres à l'abbé commendataire qui, suivant l'usage, encaissait les revenus de l'abbaye sans y résider). Les commissaires constatent que, dans l'église, il subsiste "un vieux mausolée en bois et cuivre". Il s'agissait sans doute du tombeau que Jean de Brosse avait fait édifier à son intention, dont on suppose qu'il comportait des plaques en émaux de Limoges. Ce tombeau fut démonté et transféré à Guéret à cette époque, mais il a disparu depuis lors.

Vendus comme biens nationaux, l'abbatiale, les bâtiments et les terres de l'abbaye connaîtront ensuite diverses vicissitudes. L'ancien bâtiment conventuel devint le logement de fermiers. Il a été acquis dans les années 1980 par la municipalité de Bétête. Une association locale s'est alors chargée de procéder à sa restauration et d'effectuer des fouilles à l'emplacement de l'ancienne abbatiale qui avait été entièrement rasée.

En raison de conflits survenus à partir de 2001 entre l'association, chargée de la gestion et de l'animation du site, et la municipalité de Bétête, cette dernière a repris possession des lieux, qui devraient recevoir une nouvelle destination.

Liste des abbés[2]

1- Pierre, 1140 - …

2- Bernard, … - † 1162.

3- Airaud, …

4- Elie, …1180 - † 1182.

5- Archambaud, …1191 – 1192…

6- Guillaume 1er, …1204…

7- Benoît, …1208…

8- P…, …1214…

9- Jean, 1215 – 1228…

10- Guillaume II, …1236 – 1246…

11- Pierre II, …1260 – 1263.

12- Raymond, 1263 - …

13- Jean II, …1269…

14- Airaud, …1274…

15- Gervais, …1279 – 1285…

16- Pierre III, …1288 – 1298…

17- Hugues, …1299 – 1300…

18- Pierre IV, …1333 – 1339…

19- Pierre V, …1370…

20- Pierre VI de Saint-Avit, …1375 – 1381…

21- Jean III de Brolhaco, …1394 – 1398…

22- Jean IV de Nozerines, …1402…

23- Pierre VII de la Borde, …1405…

24- Jean V de la Pierre, …1419 – 1425…

25- Philippe Robinet, …1436 – 1473…

26- Guillaume 1er de Bonlieu, …1497…

27- Jean VI de Saint-Julien, …1490 – 1518… , d’abord abbé de Puy-Ferrand (1481).

28- Olivier de Saint-Julien, 1522 - † 29 novembre 1544, protonotaire du Saint-Siège apostolique, d’abord abbé de Puy-Ferrand (1481).

29- Jean VII de Rebinghes, 1545 – résigne, religieux de l’Ordre de Saint-Augustin, aumônier de la reine Catherine, aussi abbé de N-D. de Boulogne-sur-Mer de 1548 à sa mort en 1557.

30- François 1er de Saint-Julien, …1548 – 1557…

Abbés commendataires :

31- Barthélemy Mosnier, …1563 – 1568.

32- Louis 1er de Saint-Julien, 1568 - † 1578, protonotaire du Saint-Siège apostolique.

33- Simon du Mas, 10 septembre 1578 - † 1595, protonotaire du Saint-Siège apostolique.

34- Jean VIII d’Estampes, 11 avril 1595 – 1614…

35- François II Valletaud, …1617…

36- Mathieu de Verthamon, …1620 - † 1639, aumônier du Roi, doyen de la cathédrale de Limoges (1594).

37- François III de Malesset, …1645 - † 2 février 1691 au château de Châtelus-Malvaleix.

38- René-Gabriel des Nots, 22 avril 1691 - † 1706.

39- François IV du Bost, 14 août 1706 - † 5 février 1724, aussi prieur de Jarnages (1713).

40- Patrice de Magdonne, 15 mars 1725 – résigne en 1735.

41- Pierre VIII Xavier Bénie de la Cypière, 1er janvier 1737 - † 1739, vicaire-général de Sarlat.

42- Jean-Baptiste Formiger de Beaupuy, 11 novembre 1739 - † 1784, acolyte du diocèse de Sarlat.

43- N. d’Omingon-Gassens, mars 1784 – 1791, vicaire-général de Montauban.

Notes

  1. Abbé André Lecler, Dictionnaire topographique, archéologique et historique de la Creuse, 1902 (Laffitte reprints, 2000), p. 52
  2. D’après le Gallia et H. Delannoy

Bibliographie

  • H. Delannoy, "Abbaye de Prébenoît", Mémoires de la soc. des sc. nat. et arch. de la Creuse, XVIII, pp. 317-333
  • Gilles Rossignol, Le Guide de la Creuse, La Manufacture, 1991, pp. 103-104
  • Pierre-Valéry Archassal, L'abbaye cistercienne de Prébenoît, Éditions de l'Abbaye, 1995
  • Portail du monachisme Portail du monachisme
  • Portail de la Creuse Portail de la Creuse
  • Portail du Limousin Portail du Limousin
  • Portail de l’architecture chrétienne Portail de l’architecture chrétienne
Ce document provient de « Abbaye de Pr%C3%A9beno%C3%AEt ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abbaye de Prebenoit de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abbaye De Prébenoît — Sommaire 1 Une fille de Dalon 2 Une modeste abbaye 3 Liste des abbés[2] 4 Notes 5 …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de prébenoît — Sommaire 1 Une fille de Dalon 2 Une modeste abbaye 3 Liste des abbés[2] 4 Notes 5 …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de Prébenoît — 46° 20′ 33″ N 2° 05′ 01″ E / 46.3425, 2.08361 …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de Dalon — Présentation Culte Catholique romain Type Abbaye Début de la construction 1114 Style(s) dominant(s) Architecture romane Géographie …   Wikipédia en Français

  • Abbaye De Dalon —  Cet article concerne l abbaye cistercienne de Dalon. Pour un ruisseau du Sud Ouest de la France, voir Dalon. L abbaye de Dalon est une abbaye cistercienne située à Teillots en Périgord. Présentation Elle fut fondée en 1114 par Géraud de… …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de dalon —  Cet article concerne l abbaye cistercienne de Dalon. Pour un ruisseau du Sud Ouest de la France, voir Dalon. L abbaye de Dalon est une abbaye cistercienne située à Teillots en Périgord. Présentation Elle fut fondée en 1114 par Géraud de… …   Wikipédia en Français

  • Prébenoît — Abbaye de Prébenoît Sommaire 1 Une fille de Dalon 2 Une modeste abbaye 3 Liste des abbés[2] 4 Notes 5 …   Wikipédia en Français

  • Jean De Brosse — Pour les articles homonymes, voir Boussac. Jean de Brosse Naissance 1375 …   Wikipédia en Français

  • Jean de Brosse de Boussac — Jean de Brosse Pour les articles homonymes, voir Boussac. Jean de Brosse Naissance 1375 …   Wikipédia en Français

  • Jean de brosse — Pour les articles homonymes, voir Boussac. Jean de Brosse Naissance 1375 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”