Abbaye de Gilling
Abbaye de Gilling
Présentation
Culte Catholicisme
Type Abbaye
Début de la construction VIIe siècle
Géographie
Pays Drapeau d'Angleterre Angleterre
Région Yorkshire
Ville Gilling
Coordonnées 54° 12′ 00″ N 1° 04′ 19″ W / 54.200, -1.07254° 12′ 00″ Nord
       1° 04′ 19″ Ouest
/ 54.200, -1.072
  

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Abbaye de Gilling

L'abbaye de Gilling était un monastère médiéval anglo-saxon installé dans l'actuel Yorkshire.

Elle fut fondée à Gilling dans l'actuel Yorkshire[1] à l'initiative de la reine Eanflæd, femme du roi Oswiu de Northumbrie, qui persuada son mari de la fonder à l'endroit même où le roi tua son rival et parent, Oswine de Deira[2] en 651 ou 652. Eanflæd força son mari à fonder le monastère, peu de temps après la mort d'Oswine[3], afin d'expier ce crime, Eanflæd étant également une parente (petite cousine) d'Oswine[4]. Selon les lois de l'époque, la seule façon pour Eanflæd de se venger était de tuer son mari ou d'accepter un weregild[5]. L'abbaye était donc située sur les terres qu'elle reçu en weregild[6] et elle demanda à ce que le premier abbé soit un parent d'Oswine[7].

Le monastère encouragea le culte d'Oswine, un des nombreux rois anglo-saxons assassinés qui furent considéré comme des saints[8].

Le premier abbé du monastère fut un parent d'Oswine, nommé Trumhere[2]. Il eut pour successeur Cynefrith, qui plus tard quitta l'abbaye pour se rendre en Irlande[9]. Un autre abbé, Trumbert, devint évêque de Hexham après avoir été abbé[10], ou au contraire devint abbé après avoir été destitué de son poste d'évêque[11].

Gilling peut être identifié au monastère d'Ingetlingum qui avait des liens étroits avec le monastère de Ripon, dirigé par Wilfrid[12]. Peu de temps avant 669[13], Gilling fut dépeuplé par la peste[14], et un de ses moines, Ceolfrith, frère de Cynefrith, rejoignit Ripon[9]. Ceolfrith gagna plus tard Wearmouth-Jarrow, où il devint abbé[14].

Annexe

Références

  1. J. P. Blair, The Church in Anglo-Saxon Society p. 187, note de bas de page 20
  2. a et b D. K. Kirby, « Northumbria in the Time of Wilfrid » in D. P. Kirby, Saint Wilfrid at Hexham p. 19
  3. H. Mayr-Harting, The Coming of Christianity to Anglo-Saxon England p. 106
  4. D. P. Kirby, The Earliest English Kings p. 78
  5. B. Yorke, The Conversion of Britain p. 234
  6. B. Yorke, Kings and Kingdoms of Early Anglo-Saxon England p. 80
  7. B. Yorke, The Conversion of Britain p. 230
  8. B. Yorke, The Conversion of Britain p. 193
  9. a et b P. H. Blair, The World of Bede p. 101
  10. D. K. Kirby, « Northumbria in the Time of Wilfrid » in D. P. Kirby, Saint Wilfrid at Hexham p. 23
  11. D. P. Kirby, The Earliest English Kings p. 91
  12. M. Roper, « Wilfrid's Landholdings in Northumbria » in D. P. Kirby, Saint Wilfrid at Hexham p. 61
  13. H. Mayr-Harting, The Coming of Christianity to Anglo-Saxon England p. 166
  14. a et b P. H. Blair, The World of Bede pp. 162-163

Bibliographie

  • (en) D. P. Blair, Saint Wilfrid at Hexham, Newcastle upon Tyne, Oriel Press, 1974 (ISBN 0-85362-155-1) 
  • (en) John P. Blair, The Church in Anglo-Saxon Society, Oxford, Oxford University Press, 2005 (ISBN 0-19-921117-5) 
  • (en) Peter Hunter Blair, The World of Bede, Cambridge, Cambridge University Press, 1990 (ISBN 0-521-39819-3) 
  • (en) David Peter Kirby, The Earliest English Kings, New York, Routledge, 2000 (ISBN 0-415-24211-8) 
  • (en) Henry Mayr-Harting, The Coming of Christianity to Anglo-Saxon England, University Park, Pennsylvanie, Pennsylvania State University Press, 1991 (ISBN 0-271-00769-9) 
  • (en) Barbara Yorke, The Conversion of Britain: Religion, Politics and Society in Britain c. 600–800, Londres, Pearson/Longman, 2006 (ISBN 0-582-77292-3) 
  • (en) Barbara Yorke, Kings and Kingdoms of Early Anglo-Saxon England, New York, Routledge, 1997 (ISBN 0-415-16639-X) 

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abbaye de Gilling de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Liste Des Abbayes Et Monastères — Compilation incomplète de Liste des abbayes et Liste des monastères et Liste des couvents (à l exclusion des monastères de moines chartreux, pour lesquels il faut consulter la Liste de chartreuses) Pour les sources et références justifiant les… …   Wikipédia en Français

  • Liste des abbayes — et monastères Compilation incomplète de Liste des abbayes et Liste des monastères et Liste des couvents (à l exclusion des monastères de moines chartreux, pour lesquels il faut consulter la Liste de chartreuses) Pour les sources et références… …   Wikipédia en Français

  • Liste des abbayes et monasteres — Liste des abbayes et monastères Compilation incomplète de Liste des abbayes et Liste des monastères et Liste des couvents (à l exclusion des monastères de moines chartreux, pour lesquels il faut consulter la Liste de chartreuses) Pour les sources …   Wikipédia en Français

  • Liste des abbayes et monastères — Compilation incomplète de Liste des abbayes, Liste des monastères et Liste des couvents (à l exclusion des monastères de moines chartreux, pour lesquels il faut consulter la Liste de chartreuses) Pour les sources et références justifiant les… …   Wikipédia en Français

  • Liste des abbayes et monastères français — Liste des abbayes et monastères Compilation incomplète de Liste des abbayes et Liste des monastères et Liste des couvents (à l exclusion des monastères de moines chartreux, pour lesquels il faut consulter la Liste de chartreuses) Pour les sources …   Wikipédia en Français

  • Eanflaed — Eanflæd Eanflæd Reine de Deira (642 ?) Abbesse de l abbaye de Whitby (680) Naissance 19 avril 626 …   Wikipédia en Français

  • Eanflæd — Reine de Deira (642 ?) Abbesse de l abbaye de Whitby (680) Naissance 19 avril 626 Deira (Northumbrie, Angleterre) Décès 11  …   Wikipédia en Français

  • 29 mai — Éphémérides Mai 1er 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 …   Wikipédia en Français

  • 25 septembre — Éphémérides Septembre 1er 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”