Commandement Des Opérations Spéciales

Commandement des opérations spéciales

Le commandement des opérations spéciales (COS), placé sous les ordres du Chef d'état-major des armées (CEMA), rassemble l'ensemble des forces spéciales des différentes armées françaises sous une même autorité opérationnelle, permanente et interarmées. La nécessité d'une telle fédération est apparue après la participation française à la première guerre du Golfe et l'observation des exemples américain (USSOCOM) et britannique (UKSF).

Le COS a été créé par l'arrêté du 24 juin 1992, qui précise au sujet de ses missions :

Il s'agit de « planifier, coordonner et conduire les actions menées par les unités spécialement organisées, entraînées et équipées pour atteindre des objectifs militaires ou paramilitaires définis par le chef d'état-major des armées. »

Auparavant localisé sur la Base aérienne 921 de Taverny, dans le Val-d'Oise, le siège du COS est situé depuis 2006 sur la Base aérienne 107 de Villacoublay dans les Yvelines.

Le COS est commandé depuis le mois de septembre 2009 par le général Frédéric Beth[1].

En 1993, l'amiral Jacques Lanxade l'a autorisé à « développer des capacités de guerre psychologique »[réf. nécessaire]. Toutefois, et contrairement à l'USSOCOM, le COS ne comprend pas d'unités de guerre psychologique et d'actions civilo-militaires en son sein.

Son effectif théorique actuel serait de 3 374 hommes, auxquels s'ajouteraient 300 réservistes. Dans les faits, il existerait néanmoins un déficit en ressources humaines voisin de 600 personnels.

Sommaire

La place du COS dans la hiérarchie

Le COS est un état-major interarmées placé sous l'autorité directe du Chef d'état-major des armées (CEMA).

Pour les besoins des missions qui lui sont assignées, le COS peut utiliser n'importe quelle unité des Forces armées françaises (à l'exclusion des unités de la Division Action de la DGSE).

Trois catégories d'unités sont toutefois à distinguer :


À noter qu'officiellement ni l'État-major des armées ni le Ministère de la défense ne reconnaissent les appellations de "1er, 2e et 3e cercles". Il s'agit avant tout d'une nomenclature pratique établie par les militaires de ces unités afin de préciser la place de chacun dans l'organigramme du COS.

Les engagements militaires du COS

Depuis sa création en 1992, le COS a participé notamment aux opérations extérieures suivantes :

Références

  1. Brève sur le blog spécialisé Le Mamouth, 30 août 2009]
  2. Raid n°252 de mai2007 p16
  3. Raid n°264 de mai2008

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « Commandement des op%C3%A9rations sp%C3%A9ciales ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Commandement Des Opérations Spéciales de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Commandement des Opérations Spéciales — Le commandement des opérations spéciales (COS), placé sous les ordres du Chef d état major des armées (CEMA), rassemble l ensemble des forces spéciales des différentes armées françaises sous une même autorité opérationnelle, permanente et… …   Wikipédia en Français

  • Commandement des operations speciales — Commandement des opérations spéciales Le commandement des opérations spéciales (COS), placé sous les ordres du Chef d état major des armées (CEMA), rassemble l ensemble des forces spéciales des différentes armées françaises sous une même autorité …   Wikipédia en Français

  • Commandement des opérations spéciales — Le Commandement des opérations spéciales (COS), placé sous les ordres du chef d état major des armées (CEMA), rassemble l ensemble des forces spéciales des différentes armées françaises sous une même autorité opérationnelle, permanente et… …   Wikipédia en Français

  • Commandement des Opérations Spéciales — CPA 10 roping from a Puma The Commandement des Opér …   Wikipedia

  • Commandement des Opérations Spéciales — Wappen des COS Das Commandement des Opérations Spéciales (COS) (dt. „Oberkommando für Sondereinsätze“) ist ein teilstreitkraftübergreifendes Hauptkommando, das sämtliche Spezialeinheiten des französischen Militärs und andere ihm unterstehende… …   Deutsch Wikipedia

  • Commandement des opérations spéciales — Wappen des COS Das Commandement des Opérations Spéciales (COS) (dt. „Oberkommando für Sondereinsätze“) ist ein teilstreitkraftübergreifendes Hauptkommando, das sämtliche Spezialeinheiten des französischen Militärs und andere ihm unterstehende… …   Deutsch Wikipedia

  • Commandement Des Opérations Spéciales (Espagne) — Commandement des opérations spéciales Unité mère Forces armées espagnoles Composantes Grupos de operaciones especiales Le Commandement des opérations spéciales (Mando de Operaciones Especiales) est l unité de commandement en charge des… …   Wikipédia en Français

  • Commandement des operations speciales (Espagne) — Commandement des opérations spéciales (Espagne) Commandement des opérations spéciales Unité mère Forces armées espagnoles Composantes Grupos de operaciones especiales Le Commandement des opérations spéciales (Mando de Operaciones Especiales) …   Wikipédia en Français

  • Commandement des opérations spéciales (espagne) — Commandement des opérations spéciales Unité mère Forces armées espagnoles Composantes Grupos de operaciones especiales Le Commandement des opérations spéciales (Mando de Operaciones Especiales) est l unité de commandement en charge des… …   Wikipédia en Français

  • Commandement des opérations spéciales (Espagne) — Commandement des opérations spéciales Unité mère Forces armées espagnoles Composantes Grupos de operaciones especiales Le Commandement des opérations spéciales (Mando de Operaciones Especiales) est l unité de commandement chargée des opérations… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”