Abbaye Sainte-Geneviève de Paris
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Geneviève.
Abbaye Sainte-Geneviève de Paris
Image illustrative de l'article Abbaye Sainte-Geneviève de Paris
Présentation
Culte Catholique romain
Type Abbaye
Rattaché à Archidiocèse de Paris
Style(s) dominant(s) Roman et Gothique
Géographie
Pays Drapeau de France France
Région Île de France
Département Paris
Ville Paris
Coordonnées 48° 50′ 45″ N 2° 20′ 52″ E / 48.845889, 2.34783348° 50′ 45″ Nord
       2° 20′ 52″ Est
/ 48.845889, 2.347833
  

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Abbaye Sainte-Geneviève de Paris

L'abbaye Sainte-Geneviève de Paris était une ancienne abbaye parisienne dont plusieurs bâtiments ont été conservés pour constituer l'actuel lycée Henri-IV.

Sommaire

Historique

Les fondateurs de l'abbaye : Clovis et Clotilde
L'état du XIIe siècle d'après le Dictionnaire raisonné d'Eugène Viollet-le-Duc.

Située à proximité de l'église Saint-Étienne-du-Mont et du Panthéon, elle fut fondée en 502 par Clovis et son épouse Clotilde sur le mons Lucotitius où se trouvait déjà un cimetière, sous le nom de monastère des Saints-Apôtres (car dédié aux apôtres Pierre et Paul) ou ils furent inhumés tous les deux.
Sainte Geneviève avait l'habitude d'y venir prier et empruntait pour cela un chemin devenu par la suite : « rue de la Montagne-Sainte-Geneviève ». À sa mort en 512, sa dépouille fut enterrée dans l'église abbatiale aux côtés de Clovis et rejointe plus tard par la reine Clotilde.
Ravagée par les invasions normandes en 857, elle ne fut reconstruite qu'au début du XIIe siècle par Étienne de Tournai, elle appartenait alors à l'ordre de Cluny.

Plusieurs conciles y furent tenus aux VIe et VIIe siècles, notamment celui de 577 contre Prétextat évêque de Rouen[1].
Lors de grand désordres, des processions avaient lieu en sortant la châsse de Sainte Geneviève qui parcourait alors des rues de Paris, cette châsse fut fondue à La Monnaie de Paris en 1793 et les ossements de la sainte, brûlés. La châsse faisait partie d'une œuvre de Germain Pilon pour la statuaire et de l'orfèvre Bonard qui en 1242 pesais 193 marcs d'argent et sept marcs et demi d'or.
Cette ancienne église abbatiale tomba en ruines au fil des siècles et ce qui restait fut démoli en 1807 pour percer la rue Clovis. De l'église initiale, il ne subsiste plus que le clocher connu actuellement sous le nom de « tour Clovis » située dans l'enceinte du lycée Henri-IV, lui-même constitué par les anciens bâtiments conventuels de l'abbaye, datant des XIIIe et XVIIe siècles.
Le 24 juin 1667 le cercueil en cuivre de Descartes y fut déposé sous un monument de marbre[2].

Comme siège de la Congrégation de France (ou 'association') des abbayes augustiniennes dites des Génovéfains, l'abbaye eut une grande influence en Europe à partir du XVIIe siècle. La fédération des abbayes augustiniennes initiée par le cardinal de la Rochefoucauld, abbé commendataire de l'abbaye, avait pour but d'introduire dans les abbayes augustiniennes les réformes demandées par le concile de Trente.

Avant la Révolution française, un projet de reconstruction avait été commencé : une nouvelle abbatiale monumentale fut construite sur une crypte. Cette église, due à l'architecte Jacques-Germain Soufflot, est aujourd'hui connue sous le nom de Panthéon de Paris.

Parmi les richesses de l'abbaye, une importante bibliothèque qui est devenue la bibliothèque Sainte-Geneviève. L'astronome Pingré en fut le bibliothécaire.

Liste des abbés

Clovis abbaye.jpg
  • 1110-1147 : Étienne Ier de Garlande
  • 1148-1161 : Odon Ier
  • 1161-11?? : Albert
  • 11??-11?? : Garin
  • 11??-11?? : Hugues
  • 1176-1192 : Étienne II de Tournai
  • 1192-1222 : Jean I de Roissy
  • 1222-1232 : Galon
  • 1232-1240 : Herbert
  • 1240-124? : Robert Ier de La Ferté-Milon
  • 124?-1247 : Odon II
  • 1247-1256 : Arnould de Romainville
  • 1256-1258 : Guillaume Ier d’Auxerre
  • 1258-1292 : Guérin d’Anduy
  • 1292-1298 : Jean II de Vic
  • 1298-1307 : Jean III de Roissy
  • 1308-1314 : Jean IV de Saint-Leu
  • 1314-13?? : Jean V
  • 13??-1344 : Jean VI de Borreste
  • 1344-1358 : Robert II de la Garenne
  • 1358-1363 : Jean VII d’Ardennes
  • 1363-1379 : Jean VIII de Baisemain
  • 1379-1405 : Étienne III de La Pierre
  • 1406-1424 : François Ier de Nyons
  • 1424-14?? : saint Radulfe Mareschal
  • 14??-14?? : Robert III Michon
  • 14??-1460 : Pierre Ier Caillou
  • 1460-1479 : Jean IX Bouvier
  • 1479-1488 : Philippe Ier Langlois
  • 1488-15?? : Philippe II Couin
  • 15??-15?? : Guillaume II Le Duc
  • 15??-1557 : Philippe III Le Bel
  • 1557-1607 : Joseph Foulon
  • 1607-1619 : Benjamin de Brichanteau de Nangis
  • 1619-1634 : cardinal François de La Rochefoucauld-Randan
  • 1634-1640 : Charles Faure (1)
  • 1640-1643 : François II Boulart (1)
  • 1643-1644 : Charles Faure (2)
  • 1644-1650 : François III Blanchart (1)
  • 1650-1653 : Antoine Ier Sconin
  • 1653-1656 : François IV Boulart (1)
  • 1656-1665 : François III Blanchart (2)
  • 1665-1667 : François IV Boulart (2)
  • 1667-1675 : François III Blanchart (3)
  • 1675-1681 : Paul Beurrier
  • 1681-1685 : Érard Floriot
  • 1685-1688 : Antoine II Watrie
  • 1688-1691 : François V Morin
  • 1691-1697 : Jean X de Montenay (1)
  • 1697-1703 : Jean-Baptiste Chaubert
  • 1703-1706 : Jean X de Montenay (2)
  • 1706-1709 : Claude Ier Paris
  • 1709-1715 : Jean XI Polinier (1)
  • 1715-1721 : Gabriel de Riberolles (1)
  • 1721-1727 : Jean XI Polinier (2)
  • 1727-1733 : Gabriel de Riberolles (2)
  • 1733-1739 : Pierre II Sutaine
  • 1739-1745 : François VI Patot
  • 1745-1750 : Lazare Chambroy
  • 1750-1754 : Blaise Duschene
  • 1754-1760 : Louis Chaubert
  • 1760-1766 : Charles-François Delorme
  • 1766-1772 : Étienne IV Viallet
  • 1772-1778 : Raymond Revoire
  • 1778-1784 : André-Guillaume de Géry
  • 1784-1790 : Claude II Rousselet

Notes et références

Source pour la liste des abbés : Calendrier historique et chronologique de l'Église de Paris, par A.M. Le Fèvre prêtre de Paris et bachelier en théologie, 1747

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abbaye Sainte-Geneviève de Paris de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abbaye Sainte-Genevieve de Paris — Abbaye Sainte Geneviève de Paris Pour les articles homonymes, voir Sainte Geneviève. Abbaye de Sainte Geneviève. L abbaye Saint Geneviève de Paris était une ancienne abbaye …   Wikipédia en Français

  • Abbaye sainte-geneviève de paris — Pour les articles homonymes, voir Sainte Geneviève. Abbaye de Sainte Geneviève. L abbaye Saint Geneviève de Paris était une ancienne abbaye …   Wikipédia en Français

  • Abbaye Saint-Victor de Paris — 48° 50′ 47″ N 2° 21′ 21″ E / 48.8465, 2.35573 …   Wikipédia en Français

  • Abbaye Sainte-Geneviève — de Paris Pour les articles homonymes, voir Sainte Geneviève. Abbaye de Sainte Geneviève. L abbaye Saint Geneviève de Paris était une ancienne abbaye …   Wikipédia en Français

  • Abbaye Sainte-Geneviève du Mont — Abbaye Sainte Geneviève de Paris Pour les articles homonymes, voir Sainte Geneviève. Abbaye de Sainte Geneviève. L abbaye Saint Geneviève de Paris était une ancienne abbaye …   Wikipédia en Français

  • Geneviève de Paris — Sainte Geneviève Pour les articles homonymes, voir Sainte Geneviève. Statue de sainte Geneviève par Pierre Hébert sur la façade de l église Saint Étienne du Mo …   Wikipédia en Français

  • Abbaye Saint-Vincent de Senlis — Vue d ensemble depuis le nord est Présentation Culte Catholique romain Type …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de Sainte-Geneviève — Abbaye Sainte Geneviève de Paris Pour les articles homonymes, voir Sainte Geneviève. Abbaye de Sainte Geneviève. L abbaye Saint Geneviève de Paris était une ancienne abbaye …   Wikipédia en Français

  • Sainte-Genevieve — Sainte Geneviève Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sainte Geneviève (423 502 ou 512), est une sainte catholique française. Elle a donné son nom aux lieux suivants : Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

  • Sainte-geneviève — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sainte Geneviève (423 502 ou 512), est une sainte catholique française. Elle a donné son nom aux lieux suivants : Sommaire 1  Canada …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”