Abbaye Saint-Nicolas d'Arrouaise

50° 02′ 47″ N 2° 54′ 36″ E / 50.0464, 2.9101

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abbaye de Saint-Nicolas.

L'abbaye Saint-Nicolas d'Arrouaise est une ancienne abbaye[1] augustinienne du nord de la France. Elle se situait près de Le Transloy dans la forêt d'Arrouaise au sud-est de Bapaume[2]. Cette abbaye donna le jour à la congrégation des chanoines d'Arrouaise qui malgré sa diffusion restreinte - elle ne posseda que vingt-huit maisons - fut très importante.

Sommaire

Fondation

Le monastère d'Arrouaise en Artois fut fondé aux alentours de 1090, au lieu-dit Tronc-Bérenger, par deux prêtres Hildemar et Conon. Ils y rencontrèrent un ermite, Roger, se joignirent à lui et bâtirent un oratoire.

L'appellation Tronc-Bérenger (Truncus Berengeri) est probablement due à un arbre antique planté au point où se rencontraient les frontières de trois pagi : l'Amiénois, le Vermandois et l'Artois, et peut-être même du Cambrésis[3]. Les cartes du XVIIIe siècle indiquent encore à cet endroit la Motte-Bérenger, au sud-est de Bapaume, entre Sailly-Saillisel et Mesnil-en-Arrouaise[4].

Des disciples se présentèrent et Hildemar fut nommé prévôt de la petite communauté. Conon lui succeda en 1097 et fit construire un monastère. Devenu évêque de Préneste, en Italie, et cardinal, Conon de Préneste fut un des principaux artisans de la réforme canoniale. Richer, successeur de Conon, adopta l'Ordo novus et rédigea les constitutions. Celles-ci étaient calquées sur celles de Cîteaux: abstinence, silence perpétuel, travail manuel. L'organisation de la congrégation était celle de la Charte de Charité cistercienne avec tenue des Chapitres généraux. Enfin la liturgie particulière d'Arrouaise devint célèbre. Le monastère était double.

C'est au Tronc-Bérenger que fut béni, le 28 avril 1180, le mariage[5] de Philippe Auguste avec Isabelle de Hainaut[6], tandis que les noces furent célébrées à Bapaume.

Expansion

Si la congrégation ne se développa jamais beaucoup, son observance fut adoptée par de nombreaux chapitres en Flandre, en Angleterre, en Écosse, en Bourgogne, et jusqu'en Pologne. Saint Malachie, archevêque d'Armagh, l'introduisit en Irlande et saint Laurent O'Toole fonda un monastère à Dublin.L'austérité des chanoines d'Arrouaise était si grande qu'on la comparait à celle des cisterciens.

Implantations

Déclin

Le Chapitre général de 1223 rétablit la discipline qui s'était relachée, mais les XVe et XVIe siècles furent fatals à la congrégation et à l'abbaye. L'Artois fut longtemps le théâtre de guerres qui empéchèrent la réunion des Chapîtres généraux et ruinèrent de nombreuses maisons. Après la guerre de Trente ans, Arrouaise dépouillée de son prestige de chef d'Ordre tomba sous la juridiction épiscopale. L'abbaye végéta jusqu'à la Révolution qui la supprima.

Liste des abbés

  • 1090-1097 : saint Hildemar, premier prévôt
  • 1097-1107 : cardinal Conon de Préneste
  • 1107-1121 : Richer
  • 1121-1147 : Gervais, premier abbé
  • 1147-1151 : Gérard
  • 1151-1161 : Fulbert
  • 1161-1172 : Laurent
  • 1172-1177 : Evrard
  • 1177-1193 : Jacques I
  • 1193-1194 : Gautier
  • 1194-1195 : Simon
  • 1195-1196 : Jean I de Beaumez
  • 1196-1201 : Robert I (1)
  • 1201-12?? : Raoul
  • 12??-1209 : Robert I (2)
  • 1209-1224 : Jean II
  • 1224-1226 : Barthélémy
  • 1226-1245 : Pierre I
  • 1245-1261 : Laurent
  • 1261-1262 : Robert II
  • 1262-1286 : Baudouin de Flamicourt
  • 1286-1298 : André
  • 1298-1318 : Gilles I Gadifers
  • 1318-1322 : Jean III de Servin
  • 1322-1329 : Jean IV de Maricourt
  • 1329-1356 : Gilles II Gruyers
  • 1356-1359 : Pierre II
  • 1359-1395 : Philippe I
  • 1395-1429 : Thierry
  • 1429-1453 : Gilles III Prissantier
  • 1453-1471 : Pasquier Guiens
  • 1471-1499 : Jean V Lefevre
  • 1499-1504 : Jacques II François
  • 1504-1509 : Jean VI Parent
  • 1509-1515 : Augustin I Sénéchal
  • 1515-1537 : Augustin II Gabel
  • 1537-1560 : Jean VII de Béthencourt
  • 1560-1570 : Nicolas Imbert
  • 1570-1592 : Jacques III Canovelle
  • 1592-1625 : Michel Théry
  • 1625-1636 : Adrien Le Roy
  • 1636-1672 : Augustin III Neveu
  • 1672-1675 : François Goubet
  • 1675-1679 : Grégoire Goubet
  • 1679-1710 : Augustin IV Hatté
  • 1710-1723 : Sabin Dambrinnes
  • 1723-1749 : Philippe II Lescourcheut
  • 1749-1751 : Ferdinand Saladin
  • 1751-1764 : Charles Wartelle
  • 1764-1790 : Floride Tabary

Source : Gallia Christiana

Personnalités attachées

Notes

  1. L'arrondissement de Péronne, ou recherches sur les villes, bourgs, villages… Notice sur l'ancienne abbaye d'Arrouaise, pages 353, 354
  2. Histoire de la ville de Bapaume - L'abbaye d'Arrouaise, pages 336 et 337
  3. Léon Vanderkindere, La Formation territoriale des principautés belges au Moyen Âge, vol. I, Bruxelles, H. Lamertin, 1902 (réimpr. 1981) [lire en ligne], p. 188 
  4. Le nom Bérenger pourrait venir de l'un des comtes Bérenger qui sont mentionnés au IXe siècle. Cependant, la Fundatio monasterii Arroasiensis l'attribue à un brigand qui en avait fait sa retraite.
  5. Page 103 dans Les grandes chroniques de France (1930) de Jules Viard
  6. Raoul de Dicet, SS, XXVII, 271 : duxit uxorem apud Truncum.

Sources

  • Léon Vanderkindere, la Formation territoriale des principautés belges au Moyen Âge, tome 1.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abbaye Saint-Nicolas d'Arrouaise de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abbaye Saint-Nicolas — Abbaye de Saint Nicolas Pour les articles homonymes, voir Saint Nicolas. Abbaye de Saint Nicolas est le nom de différentes abbayes dont : Abbaye Saint Nicolas d Angers Abbaye Saint Nicolas d Arrouaise, une ancienne abbaye augustinienne du… …   Wikipédia en Français

  • Abbaye d'Arrouaise — Abbaye Saint Nicolas d Arrouaise Pour les articles homonymes, voir Abbaye de Saint Nicolas. L abbaye Saint Nicolas d Arrouaise est une ancienne abbaye[1] augustinienne du nord de la France. Elle se situait près de Le Transloy dans la forêt d… …   Wikipédia en Français

  • Saint-nicolas — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Saint Nicolas est un nom propre qui désigné d abord Nicolas de Myre, puis : Sommaire 1 Fêtes traditionnelles 2 …   Wikipédia en Français

  • Abbaye De Saint-Nicolas — Pour les articles homonymes, voir Saint Nicolas. Abbaye de Saint Nicolas est le nom de différentes abbayes dont : Abbaye Saint Nicolas d Angers Abbaye Saint Nicolas d Arrouaise, une ancienne abbaye augustinienne du nord de la France. Abbaye… …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de saint-nicolas — Pour les articles homonymes, voir Saint Nicolas. Abbaye de Saint Nicolas est le nom de différentes abbayes dont : Abbaye Saint Nicolas d Angers Abbaye Saint Nicolas d Arrouaise, une ancienne abbaye augustinienne du nord de la France. Abbaye… …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de Saint-Nicolas — Cette page d’homonymie répertorie les différents édifices religieux partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Saint Nicolas. Abbaye de Saint Nicolas est le nom de différentes abbayes dont : Abbaye Saint Nicolas d Angers… …   Wikipédia en Français

  • Abbaye Saint-Christophe de Phalempin — Présentation Culte Catholique romain Type Abbaye Début de la construction XIe siècle Style(s) dominant(s) détruite …   Wikipédia en Français

  • Abbaye Saint-Amand & Sainte-Bertille de Marœuil — Abbaye Saint Amand Sainte Bertille Présentation Culte Catholique romain Type Abbaye Début de la construction 935 Protection 03/12/1987 Not …   Wikipédia en Français

  • Saint-Nicolas-aux-Bois — Pour les articles homonymes, voir Saint Nicolas. 49° 35′ 36″ N 3° 25′ 55″ E …   Wikipédia en Français

  • Abbaye Sainte-Calixte de Cysoing — Présentation Culte Catholique romain Type Abbaye Début de la construction 838 Protection …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”