Abbaye Notre-Dame de Grosbot
Abbaye de Grosbot
Vestiges de l'abbaye
Vestiges de l'abbaye
Présentation
Culte Catholique romain
Type Abbaye
Début de la construction XIIe siècle
Style(s) dominant(s) romane
Protection  Classé MH (1993)
Géographie
Pays Drapeau de France France
Région Poitou-Charentes
Département Charente
Ville Charras
Coordonnées 45° 33′ 08″ N 0° 23′ 51″ E / 45.5522, 0.397545° 33′ 08″ Nord
       0° 23′ 51″ Est
/ 45.5522, 0.3975
  

Géolocalisation sur la carte : Charente

(Voir situation sur carte : Charente)
Abbaye de Grosbot

L'abbaye de Grosbot est une ancienne abbatiale cistercienne située sur le territoire de la commune de Charras en Charente, au cœur de la forêt d'Horte.

Sommaire

Histoire de l'Abbaye

L'abbaye de Grosbot est l'ancienne abbaye cistercienne de Font-Vive (Fontis Vivis), située au lieu-dit Grosbot (de l'occitan ou bas-latin Gros bosc, grande forêt, ou Grossum Boscum)[1]. Elle est située dans une clairière de défrichement de la grande forêt d'Horte, à la limite des diocèses d'Angoulême et de Périgueux. Le monastère constituait un relais des moines d'Obazine entre l'Océan Atlantique et le Limousin.

Fondation

L'abbaye Notre-Dame de Fontvive est une abbaye probablement fondée vers 975 comme maison augustinienne, dont il subsiste des vestiges.
Elle devient cistercienne dans la seconde moitié du XIIe siècle.

Évolution du statut

Vers 1160 elle entre dans l'ordre de Cîteaux sous le nom de Grosbois[2],[3].

Elle abrite pendant plusieurs siècles le tombeau des de La Roche, seigneurs de La Rochefoucauld[4].

Guerres, pillages et destructions

Détruite durant les guerres de religion elle a été reconstruite au XVIIe siècle.

Perte de fonction religieuse

Elle est vendue comme bien national à la Révolution.

Liste des abbés

  • 1155-1169 : Guillaume I
  • 1169-1191 : Bernard I
  • 1191-1220 : Guillaume II
  • 1220-1234 : Géraud I
  • 1234-1261 : Pierre I
  • 1261-1280 : Robert
  • 1280-1292 : Arnaud
  • 1292-1310 : Géraud II
  • 1310-1325 : Pierre II
  • 1325-1329 : François I
  • 1329-1346 : Raoul
  • 1346-1357 : Pierre III
  • 1357-1397 : Bernard II
  • 1397-1407 : Jean I
  • 1407-1434 : Hélie I de Tryon
  • 1434-1435 : Pierre IV de Troys
  • 1435-1460 : Hélie II Esnard
  • 1461-1481 : Pierre V de Rouzier
  • 1481-1522 : Jean II Hélie de Coulonges
  • 1523-1541 : Jean III Cailhon de Bellejoie
  • 1541-1553 : Claude I de La Rochebeaucourt
  • 1553-1565 : François II de Montalembert
  • 1565-1576 : Pierre VI de La Loue
  • 1576-1577 : Philippe de Nambu
  • 1577-1587 : Jean IV Roy
  • 1587-1596 : Jean V Bouthinot
  • 1596-1598 : Pierre VII Benoît
  • 1598-1611 : Jean VI de Vergier
  • 1611-1631 : Henri de Lambert
  • 1632-1636 : François III de Rapy
  • 1636-1640 : Guillaume III de La Font
  • 1640-1658 : Jean VII de La Font
  • 1658-1674 : Pierre VIII de Séguiran
  • 1674-1713 : Toussaint Rose
  • 1713-1718 : Adrien Quesnet
  • 1718-1722 : Jean VIII Jouilhac
  • 1722-1748 : Claude II François Léoutre
  • 1749-1766 : Louis Huot
  • 1767-1779 : François IV Coupdelance
  • 1779-1791 : Claude III Pierre Chupier

Source : Gallia Christiana

Architecture de l'Abbaye

L’église abbatiale

De l'église abbatiale il reste des vestiges, le bras de transept nord, le sol correspondant à l'emprise de l'abbatiale et la salle capitulaire attenante.

Les bâtiments monastiques

Il reste les murs de clôture, les portails, ainsi que le vivier, les bassins et le système hydraulique. Les vestiges de l'étang et des viviers rappellent les aménagements hydrauliques habituels aux Cisterciens.

L'abbaye a été classée monument historique le 5 juillet 1993[5].

Notes et références

  1. L-F. Alfred Maury, Les forêts de la Gaule et de l'ancienne France, Ladrange, Paris, 1867, 501 p. [lire en ligne], p. 368 
  2. Frédéric Blanchet, « Charras », Société Archéologique et Historique de la Charente, 2008. Consulté le 9 octobre 2009
  3. André Debord, La société laïque dans les pays de la Charente Xe-XIIe s., Picard, 1984, 585 p. (ISBN 2-7084-0112-2) [présentation en ligne], p. 464 
  4. François Corlieu, Recueil en forme d'histoire, Paris, Derache (1846, Laffite reprint 2002), 1576, 81 p. (ISBN 2-86276-384-5) [lire en ligne], p. 31 
  5. Abbaye de Grosbot, sur la base Mérimée, ministère de la Culture

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Bibliographie

  • Société archéologique et historique de la Charente, Bulletin de la Société archéologique et historique de la Charente 1864, Goumard, Angoulême, 1866, 439 p. [lire en ligne], p. 216-217 

Liens et documents externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abbaye Notre-Dame de Grosbot de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abbaye de Grosbot — Abbaye Notre Dame de Grosbot Abbaye de Grosbot Latitude Longitude 45° 33′ 08″ Nord         …   Wikipédia en Français

  • Églises de Charente — Églises de la Charente Voici la liste des églises du département de la Charente , par commune. Cette liste s attache principalement à/au : nom exact de l édifice (et donc à quel saint il est consacré) sa fonction initiale Sigles utilisés ci… …   Wikipédia en Français

  • Églises de la Charente — Voici la liste des églises du département de la Charente , par commune. Cette liste s attache principalement à/au : nom exact de l édifice (et donc à quel saint il est consacré) sa fonction initiale Sigles utilisés ci après : (p) =… …   Wikipédia en Français

  • Liste des églises de la Charente — Voici la liste des églises du département de la Charente, par commune. Cette liste s attache principalement à/au : nom exact de l édifice (et donc sous le vocable de quel saint il est placé) sa fonction initiale Sigles utilisés ci… …   Wikipédia en Français

  • Abbayes de Charente — La Charente a compté treize abbayes et cent quatre vingt dix neuf prieurés ainsi que dix neuf couvents mendiants. Il s y ajoute des collégiales, des commanderies et des couvents Sommaire 1 Historique 1.1 Avant l an 1000 1.2 XIe siècle …   Wikipédia en Français

  • Liste des abbayes de Charente — La Charente a compté treize abbayes et cent quatre vingt dix neuf prieurés ainsi que dix neuf couvents mendiants. Il s y ajoute des collégiales, des commanderies et des couvents Sommaire 1 Historique 1.1 Avant l an 1000 1.2 XIe siècle …   Wikipédia en Français

  • Liste D'abbayes Cisterciennes De France — Cet article liste les abbayes cisterciennes actives ou ayant existé sur le territoire français actuel. Il s agit des abbayes de religieux (moines, moniales) appartenant à l Ordre cistercien. Ces abbayes ont appartenu, à différentes époques, à des …   Wikipédia en Français

  • Liste d'abbayes cisterciennes de France — Cet article liste les abbayes cisterciennes actives ou ayant existé sur le territoire français actuel. Il s agit des abbayes de religieux (moines, moniales) appartenant à l ordre cistercien. Ces abbayes ont appartenu, à différentes époques, à des …   Wikipédia en Français

  • Liste d'abbayes cisterciennes de france — Cet article liste les abbayes cisterciennes actives ou ayant existé sur le territoire français actuel. Il s agit des abbayes de religieux (moines, moniales) appartenant à l Ordre cistercien. Ces abbayes ont appartenu, à différentes époques, à des …   Wikipédia en Français

  • Liste des monuments historiques de la Charente — Cet article recense les monuments historiques de la Charente, en France. Pour les monuments historiques de la commune d Angoulême, voir la liste des monuments historiques d Angoulême Pour les monuments historiques de la commune de Cognac, voir la …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”