Abbaye De Westminster

Abbaye de Westminster

Abbaye de Westminster
Église collégiale Saint-Pierre
Vue générale de l'édifice
Vue générale de l'édifice

Nom local Westminster Abbey
The Collegiate Church of St Peter
Latitude
Longitude
51° 29′ 58″ Nord
       0° 07′ 39″ Ouest
/ 51.499444, -0.1275
 
Pays Royaume-Uni Royaume-Uni
Angleterre Angleterre
Région Grand Londres
Département Grand Londres
Ville Londres
Culte Anglican
Type Collégiale
Rattaché à Souverain britannique
Début de la construction XIIIe siècle
Fin des travaux XVIe siècle
Style(s) dominant(s) Gothique
Classé(e) Monument classé, grade I
Patrimoine mondial (1987)

L’abbaye de Westminster est l'église la plus célèbre de Londres. La construction de l'édifice actuel commença au XIIIe siècle, sous Henri III. C'est le lieu de sépulture de la plupart des rois et reines d'Angleterre, et aussi des hommes et des femmes célèbres. Le « Coin des poètes » fait honneur aux écrivains du royaume. La quasi-totalité des couronnements des monarques anglais a eu lieu dans cette abbaye.

Le vrai nom de l'abbaye est église collégiale Saint-Pierre. Westminster signifie « abbaye de l'ouest », venait du fait qu'elle se situait à l'ouest de la City (en opposition à Eastminster, monastère cistercien qui se trouvait à l'est, au-delà de la tour de Londres). En vieux français, l'abbaye se nommait Ouestmoutiers.

Elle est classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1987.

Sommaire

Histoire

Selon la légende, l'abbaye aurait été fondée 616, sur le site d'un ancien îlot de la Tamise baptisée Thorn Ey (« Île de Thorn »). Un pêcheur nommé Aldrich y aurait été témoin de visions de l'apôtre Pierre.
Au Xe siècle par Saint Dunstan qui y installa une communauté de moines Bénédictins avec l'appui du roi Edgar le Pacifique.
Puis, au milieu du XIe siècle, le roi anglo-saxon Édouard le Confesseur fait construire son palais sur les rives de la Tamise à proximité du monastère qu'il décide alors de construire avec des dimensions plus grande et qu'il dédia à Saint Pierre. L'abbatiale est consacrée le 28 décembre 1065, peu avant la mort du souverain.
L'Angleterre est envahie par le duc de Normandie Guillaume le Conquérant et celui-ci se fait couronner roi d'Angleterre dans l'abbatiale le 25 décembre 1066.
Au XIIIe siècle, Henri III (1207-1272) décide de reconstruire l'église dans le style gothique. Il s'agit pour lui de suivre la mode architecturale et de donner un écrin splendide à la sépulture d'Édouard le Confesseur : son corps est exhumé et placé dans un nouveau tombeau en 1269. Les plans sont dessinés par Henri de Reims.
En 1376, l'architecte Henri Yevele refait entièrement la nef. On lui doit également des travaux dans la tour de Londres et le palais de Westminster.
Entre 1503 et 1519, sous les règnes d'Henri VII et d'Henri VIII, on construit la Lady Chapel, appelée aujourd'hui la chapelle Henri VII. La Renaissance artistique influence l'édification de cette partie de l'abbatiale et des artistes italiens y travaillent, comme le sculpteur Pietro Torrigiano. En 1540, les moines bénédictins doivent quitter le monastère lors de la réforme anglicane. Vingt ans plus tard, Élisabeth Ire refonde le monastère en lui donnant un statut différent.

Lieu de couronnement

La King Edward's Chair

Depuis Guillaume le Conquérant, tous les rois d'Angleterre, puis du Royaume-Uni sont couronnés dans l'abbatiale, à l'exception d'Édouard V et d'Édouard VIII. La King Edward's Chair (ou Coronation Chair), la « Chaise du roi Edouard » ou « Chaise du couronnement », qui sert à l'intronisation des souverains britanniques depuis Édouard Ier, est entreposé dans la Chapelle Édouard le Confesseur. Jusqu'en 1996, elle était accompagné de la Pierre du destin (ou pierre de Scone) qui était placé sous le siège et servait autrefois lors du couronnement des rois d'Écosse. Cette dernière est, depuis cette date, exposée au Château d'Édimbourg.

Une nécropole royale

Plus de 3 000 personnes sont également inhumées dans l'église dont près d'une vingtaine de monarques britanniques, accompagnés pour certains d'entre eux, de leurs conjoints.
La tombe du soldat inconnu se trouve près de la porte occidentale.

Description de l'extérieur

Façade

Les tours médiévales n'étant pas achevées au XVIIIe siècle, la façade de l'édifice fut réalisée à cette époque par Nicholas Hawksmoor. Elle présente deux grandes tours symétriques de style gothique.

Cloître

Le cloître

Description de l'intérieur

L'abbatiale a un plan en croix latine, mais elle a subi plusieurs transformations au cours des siècles ; l'ajout de la Lady Chapel l'agrandit considérablement vers l'est au XVIe siècle.

Nef centrale

La nef est l'endroit où se rassemblent les fidèles au moment des offices et des cérémonies. Celle de Westminster est relativement étroite (10 mètres) mais s'élève à 31 mètres au-dessus du sol.

Chapelle Édouard le Confesseur

C'est ici que sont inhumés le roi Édouard le Confesseur et d'autres monarques anglais du Moyen Âge.

Chapelle Henri VII

Voûte de la chapelle Henri VII

Anciennement Lady Chapel, elle a été élevée au début du XVIe siècle . On peut y voir le gisant de la reine Élisabeth Ire (1558-1603).

Coin des poètes

Article détaillé : Coin des poètes.

Situé dans le croisillon du transept sud, le Poets' Corner présente des monuments à la gloire des principaux écrivains du royaume : Matthew Gregory Lewis, Geoffrey Chaucer, Coleridge, Charles Dickens, William Shakespeare, William Wordsworth, Alexander Pope, etc.

Coin des hommes d'État

Cet endroit présente des plaques commémoratives à la gloire des principaux hommes d'État du royaume : Clement Attlee, Churchill, Robert Peel.

Coin des hommes de science

La salle capitulaire

Cet endroit présente des plaques commémoratives et des tombeaux à la gloire des principaux hommes de science du royaume : James Prescott Joule, George Stephenson, James Watt, Isaac Newton, Charles Darwin.

Crypte de Saint-Pierre

C'est dans la crypte de Saint-Pierre que se trouve le musée de l'Abbaye de Westminster, qui est situé dans une des plus vieilles parties de l'abbaye, datant du XIe siècle. L'exposition comprend une collection unique d'effigies royales et funéraires, ainsi que d'autres trésors, comme par exemple une pièce d'autel du XIIIe siècle, connue sous le nom de « retable de Westminster ».

Salle capitulaire

La salle capitulaire, située à quelques mètres au sud de l’église, date du XIIIe siècle et abrite des fresques du XVe siècle.

Articles connexes

Lien externe

Commons-logo.svg

  • Portail du monachisme Portail du monachisme
  • Portail de Londres Portail de Londres
  • Portail de l’architecture chrétienne Portail de l’architecture chrétienne
Ce document provient de « Abbaye de Westminster ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abbaye De Westminster de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abbaye de westminster — Église collégiale Saint Pierre Vue générale de l édifice Nom local Westminster Abbey The Collegiate Church of St Peter …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de Westminster —  Ne doit pas être confondue avec la toute proche cathédrale de Westminster Abbaye de Westminster …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de Westminster (Colombie britannique) — Abbaye de Westminster Vue de l église abbatiale Présentation Nom local Westminster Abbey Culte Catholicisme …   Wikipédia en Français

  • Musée de l'Abbaye de Westminster — 51° 29′ 56″ N 0° 07′ 39″ W / 51.49876, 0.12753 …   Wikipédia en Français

  • Abbaye De Fountains — Vue générale de l édifice Nom local Fountains Abbey Latitude Lo …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de fountains — Vue générale de l édifice Nom local Fountains Abbey Latitude Lo …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de Fountains — Présentation Nom local Fountains Abbey Culte Catholique romain (désaffectée depuis 1539 …   Wikipédia en Français

  • Abbaye De Glastonbury — Vue générale de l édifice Nom local Glastonbury Abbey Latitude Longitude …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de Glastonbury — Présentation Nom local Glastonbury Abbey Culte Catholique romain (désaffectée depuis 1539) Type …   Wikipédia en Français

  • Abbaye de glastonbury — Vue générale de l édifice Nom local Glastonbury Abbey Latitude Longitude …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”