Collegiale Notre-Dame d'Ecouis

Collégiale Notre-Dame d'Écouis

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Collégiale Notre-Dame et Notre-Dame.
Collégiale Notre-Dame d'Écouis
Vue générale de l'édifice
Vue générale de l'édifice

Latitude
Longitude
Non renseigné
(Chercher ce lieu) 
Pays France France
Région Haute-Normandie
Département Eure
Ville Écouis
Culte Catholique romain
Type collégiale
Début de la construction 1310
Fin des travaux 1313
Classé(e) Monument historique (1913)

La collégiale d'Écouis placée sous l'invocation de Notre-Dame de l'Assomption a été fondée par Enguerrand de Marigny, ministre des finances de Philippe le Bel. Natif de Lyons-la-Forêt, il possédait à Écouis un riche domaine doté d'un hôpital avec un collège de 12 chanoines que devait accueillir la collégiale construite de 1310 à 1313 avec l'approbation du roi, de l'archevêque de Rouen et du pape français Clément V.

Sommaire

Historique

Plaque d'Enguerrand à l'entrée de l'église

L'église fut consacrée le 9 septembre 1313. Mais Enguerrand de Marigny devait subir un complet revers de fortune peu de temps après, et être pendu en 1315 au gibet parisien de Montfaucon.

La collégiale a reçu :

  • les approbations royales en février 1310
  • les approbations épiscopales en mai 1311
  • et l'approbation papale (Clément V le 1er mai 1311)

et fut consacrée à Notre-Dame de l'Assomption le 9 septembre 1313.

La dépouille d'Enguerrand de Marigny, après sa disgrâce et sa mort, fut rapporté à la collégiale d'Écouis en 1326.

Notre-Dame d'Écouis restera collégiale jusqu'à la révolution. Elle accueillera plusieurs rois de France, dont Louis XI et Louis XII. Elle eut aussi comme chanoine saint Vincent de Paul.

Durant la Révolution, elle fut convertie en temple de la Raison en 1794, puis servira d'atelier puis de grange jusqu'en 1797.

Rendue enfin au culte, elle devint l'église paroissiale d'Écouis.

Architecture

Cet édifice est d'une taille imposante et inattendue dans un si petit village. Son architecture extérieure est massive et sévère.

La collégiale a un plan cruciforme. Elle est composée :

  • D'un chœur de 20m90 de long, plus long que la nef qui ne fait que 15m65,
  • et d'un transept large de 10m40.
  • La voûte de 18 m de haut était autrefois lambrissée, mais elle a été refaite en briques en 1768, le berceau de bois existant encore dans les chapelles latérales.
  • Au nord et au sud, elle comporte deux chapelles accolées au chœur, celle du nord donne sur la sacristie qui était auparavant la salle capitulaire.

À l'entrée, du côté sud, se trouve une chapelle construite en 1528 à usage paroissial, dont l'architecture appartient au gothique flamboyant.

Il ne demeure des vitraux originaux que l'oculus quadrilobé de la chapelle du nord, représentant le Christ en croix entouré de la Vierge et de Saint Jean.

L'édifice est construit en pierre de Vernon. Il est classé monument historique depuis le 13 juin 1913.

Mobilier et statuaire

Le chœur de la collégiale d'Écouis
  • Les fonts baptismaux sont du XVIIIe siècle
  • Une croix du XVIIIe siècle aussi se trouve au-dessus du confessional
  • La chaire est du XIIe siècle, elle repose sur un socle représentant symboliquement les quatre évangélistes[1]
  • Les 36 stalles du chœur datent de la fondation de l'église, elles sont parmi les plus ancienne de France. Les retables et les boiseries sont du XVIIe siècle.
  • La reconstruction de l'orgue de tribune (buffets du XVIIe siècle) a été abandonnée au profit de l'achat d'un Orgue ALLEN Elite Opus II, tout spécialement conçu pour cet édifice et inauguré le 18 mai 2008 par Sophie Véronique Cauchefer-Choplin.

La statuaire est très riche. Parmi les plus remarquables :

Sources

  • Brochure rédigée par Monsieur l'Abbé Alain Jacques, texte revu par Madame Valéry Peche, conservateur des antiquités et objets d'art - Collégiale d'Écouis.
  • Monographie du Conseil Général de l'Eure.

Notes

  1. l'aigle pour Saint Jean, le taureau pour Saint Luc, le lion pour Saint Marc, l'homme pour Saint Matthieu

Statuaire de la Collégiale d'Écouis

  • Portail de l’architecture chrétienne Portail de l’architecture chrétienne
  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail de l’Eure Portail de l’Eure
Ce document provient de « Coll%C3%A9giale Notre-Dame d%27%C3%89couis ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Collegiale Notre-Dame d'Ecouis de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Collégiale Notre-Dame d'Écouis — Pour les articles homonymes, voir Collégiale Notre Dame et Notre Dame. Collégiale Notre Dame d Écouis …   Wikipédia en Français

  • Collégiale Notre-Dame et Saint-Laurent d'Eu — La collégiale de nos jours. Présentation Culte Catholique romain Type Collégiale Rattaché à …   Wikipédia en Français

  • Collégiale Notre-Dame d'Auffay — Collégiale Notre Dame d’Auffay Présentation Culte Catholique romain Type Collégiale Rattaché à Archidiocèse de Rouen Début de la construction XIe siècle Style(s) dominant(s) …   Wikipédia en Français

  • Collégiale Notre-Dame de Vernon — Pour les articles homonymes, voir Collégiale Notre Dame et Notre Dame. Collégiale Notre Dame de Vernon La collégiale Notre Dame …   Wikipédia en Français

  • Collégiale Notre-Dame des Andelys — Pour les articles homonymes, voir Collégiale Notre Dame et Notre Dame. Notre Dame des Andelys …   Wikipédia en Français

  • Collégiale Notre-Dame — Cette page d’homonymie répertorie les différents édifices religieux partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Notre Dame. Collégiale Notre Dame des Andelys Collégiale Notre Dame de Beaune Collégiale Notre Dame de Dinant Collégiale …   Wikipédia en Français

  • Notre-Dame de Cocherel — Pour les articles homonymes, voir Église Notre Dame et Notre Dame. Notre Dame de Cocherel Prés …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Notre-Dame d'Évreux —  Cette cathédrale n’est pas la seule cathédrale Notre Dame. Cathédrale Notre Dame d Évreux …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Notre-Dame de Bayeux —  Cette cathédrale n’est pas la seule cathédrale Notre Dame. Cathédrale Notre Dame de Bayeux …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Notre-Dame de Coutances —  Cette cathédrale n’est pas la seule cathédrale Notre Dame. Cathédrale Notre Dame de Coutances …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”