Colisée de Québec

Colisée de Québec

Colisée Pepsi

Colisée Pepsi
Colisee quebec.jpg
Adresse 250 boulevard Wilfrid-Hamel
Québec QC
H3B 5E8
Ouverture 1949
Rénovation 1981
Propriétaire ExpoCité - Ville de Québec
Noms précédents Colisée de Québec (jusqu'en 1999)
Clubs résidents Remparts de Québec (2e édition) (depuis 1999)
Nordiques de Québec (1972-95)
Remparts de Québec (1ère édition) (1969-85)
Radio X de Québec (2003-07)
Caribous de Québec (1974-76)
Citadelles de Québec (1999-2002)
Rafales de Québec (1996-98)
Aces de Québec (1950-71)
Capacité Hockey: 15 399[1]
Affluence record 26 avril 1951 : 16806 spectateurs (voir article)

Le Colisée de Québec, ou Colisée Pepsi, est un complexe sportif de 15 250 places[2] situé sur les terrains d'ExpoCité dans l'arrondissement Limoilou de Québec. Il est le haut lieu du hockey sur glace dans la capitale québécoise.

Conçu par l'architecte Rob Zabrowski, l'aréna, d'une capacité originale de 10 004 places a été inauguré en 1949. Il a notamment accueilli au cours de son histoire les clubs de hockey suivants: As de Québec, les Nordiques de Québec (AMH et LNH), les Rafales de Québec, les Citadelles de Québec, les Frontenacs de Québec et aujourd'hui les Remparts de Québec de la LHJMQ. Depuis 1960, le Colisée est hôte des futures stars du hockey professionnel nord-américain à l'occasion du Tournoi international de hockey pee-wee de Québec, qui réunit plus de 2000 joueurs de 16 pays.

Toujours au hockey, le Colisée a aussi été la demeure secondaire des Harfangs de Beauport et un aréna de dépannage des Flyers de Philadelphie. Il a accueilli au moins un match hors-concours des Canadiens de Montréal. De la saison 2004-2005 à 2006-2007, le Colisée a été la demeure du Radio X de Québec de la LNAH (ex semi-pro).

Dans d'autres sports, le Colisée a accueilli les Caribous de Québec de la National Lacrosse League. En roller hockey il a reçu un match hors concours des Roadrunners de Montréal de la RHI.

Le premier Colisée construit en 1931 (reconstruit plus tard il devient le pavillon de lajeunesse) est détruit par le feu en 1949. La même année sur le site actuel du colisée on construit l' actuel colisée qui sera rénové en 1979 afin d'y ajouter 5000 places, en vue du transfert des Nordiques de Québec dans la Ligue nationale de hockey. Les Nordiques ont joué au Colisée jusqu'à leur transfert à Denver, en 1995.

Le Colisée a également été l'hôte de nombreux spectacles de tout genre: concerts rock ou artistes populaires, cirques, revues sur glace, festivals de musique militaire et autres. Des congrès politiques importants s'y sont tenus.

Sommaire

Chronologie

  • 1930 - Construction du pavillon de l'Agriculture, futur pavillon de la Jeunesse.
  • 1942 - Aménagement de la patinoire au pavillon de l'Agriculture.
  • 15 mars 1949 - Un feu détruit le pavillon de l'Agriculture. Les pertes sont évaluées à 1 million de dollars.
  • Automne 1949 - Construction du nouveau Colisée de 10 000 sièges.
  • 8 décembre 1949 - Première partie, opposant les As de Québec aux Citadelles de Québec (avec aucun siège installé !).
  • 26 avril 1951 - Foule record inégalée à ce jour de 16806 spectateurs (Aujourd'hui, la capacité et la loi ne le permettent pas). Le match opposait les Flyers de Barrie aux Citadelles de Québec, dans un match de la Finale de l'Est de la Coupe Memorial.
  • Octobre 1972 - Le Colisée devient la demeure des Nordiques de Québec
  • Mai 1977 - Les Nordiques de Québec gagnent la Coupe Avco (AMH/WHA) dans un Colisée bondé face aux Jets de Winnipeg.
  • Mars 1979 - Projet d'agrandissement de 5000 sièges du Colisée pour satisfaire les exigences de la LNH.
  • 28 janvier 1981 - Inauguration du nouveau Colisée
  • 18 novembre 1999 - Vente du nom Colisée à Pepsi au montant de 150 000$ / an pour 10 ans. Le bâtiment sera connu sous le nom de Colisée Pepsi.
Early indoor ice rink.jpg

Bannières du Colisée

TROPHÉES ET COUPES

  • Coupe Memorial (champions séries ligue canadienne de hockey (junior)) 2005-06 des Remparts de Québec
  • Trophée Jean-Rougeau (champion saison régulière LHJMQ) 1998-99 des Remparts de Québec
  • Trophée Jean Rougeau (champion saison régulière LHJMQ) 1997-98 des Remparts de Québec
  • Coupe Memorial (champions séries ligue canadienne de hockey (junior)) 1970-71 des Remparts de Québec
  • Trophée d'Edimbourg (hockey semi-professionnel) 1956-57 des As de Québec
  • Coupe Alexander (hockey senior canadien) 1951-52 des As de Québec
  • Coupe Allan (hockey senior canadien) 1943-44 des As de Québec[3]
  • Coupe Stanley 1911-12 des Bulldogs de Québec
  • Coupe Avco 1976-1977 des Nordiques de Québec (Champion de l'AMH)

NUMÉROS RETIRÉS

AUTRES

  • Marius Fortier, bâtisseur (Nordiques de Québec, Océanic de Rimouski, Drakkar de Baie-Comeau et Remparts de Québec)
  • Jean Béliveau, président d'honneur des Citadelles de Québec 1999-2000

Événements majeurs

Sportifs

culturels

Galerie de photgraphies

Notes et références

Voir aussi

  • Portail du hockey sur glace Portail du hockey sur glace
  • Portail de la Ville de Québec Portail de la Ville de Québec
  • Portail du Québec Portail du Québec

46° 49′ 50″ N 71° 14′ 46″ W / 46.8305, -71.246

Ce document provient de « Colis%C3%A9e Pepsi ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Colisée de Québec de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Colisee de Quebec — Colisée Pepsi Standort Québec, Kanada Eröffnung 1950 Besitzer ExpoCité / Stadt Québec Frühere Namen Colisée de Québec (1950–1999) …   Deutsch Wikipedia

  • Colisée Pepsi — Généralités Noms précédents Colisée de Québec (jusqu en 1999) Nom complet Colisée Pepsi Adresse 250 boulevar …   Wikipédia en Français

  • Colisee Pepsi — Colisée Pepsi Colisée Pepsi Adresse 250 boulevard Wilfrid Hamel Québec QC H3B 5E8 Ouverture 1949 Rénovation 1981 …   Wikipédia en Français

  • Colisee Pepsi — Colisée Pepsi Standort Québec, Kanada Eröffnung 1950 Besitzer ExpoCité / Stadt Québec Frühere Namen Colisée de Québec (1950–1999) …   Deutsch Wikipedia

  • Colisée Pepsi — Frühere Namen Colisée de Québec (1950–1999) Daten Ort …   Deutsch Wikipedia

  • Quebec (Ville) — Québec (ville) Pour les articles homonymes, voir Québec (homonymie). Québec …   Wikipédia en Français

  • Quebec (ville) — Québec (ville) Pour les articles homonymes, voir Québec (homonymie). Québec …   Wikipédia en Français

  • Quebec City — Québec (ville) Pour les articles homonymes, voir Québec (homonymie). Québec …   Wikipédia en Français

  • Québec, Québec — Québec (ville) Pour les articles homonymes, voir Québec (homonymie). Québec …   Wikipédia en Français

  • Québec (Ville) — Pour les articles homonymes, voir Québec (homonymie). Québec …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.