Abbatiale de Payerne
Abbatiale de Payerne
Image illustrative de l'article Abbatiale de Payerne
L'église abbatiale Notre-Dame.
Présentation
Culte Protestantisme
Début de la construction Environ vers l'an mille
Style(s) dominant(s) Architectures romane et gothique
Géographie
Pays Drapeau de Suisse Suisse
Région Canton de Vaud
Ville Payerne
Coordonnées 46° 49′ 15″ N 6° 56′ 14″ E / 46.8207, 6.9372246° 49′ 15″ Nord
       6° 56′ 14″ Est
/ 46.8207, 6.93722
  

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Abbatiale de Payerne

L'abbatiale protestante Notre-Dame est un édifice religieux de la ville de Payerne. Elle est considérée comme la plus grande église romane de Suisse. Elle était, avant la Réforme, l'église de l'abbaye bénédictine de Payerne. Une partie adjacente à l'édifice - le musée - fut grandement endommagé par un incendie en 1987.

Sommaire

Historique

En 965, la communauté de Payerne se développe grâce à la réforme clunisienne. La construction de l'édifice débute vers l'an 1000 pour la nef à l'emplacement de la villa Paterniaca qui donna son nom à la ville de Payerne et qui fut elle-même construite au IVe siècle.

Les rois de Bourgogne puis les empereurs germaniques y feront de nombreux dons, ceci jusqu'à la réforme protestante et l'expulsion des moines en 1565.

À la réforme, le cloître fut détruit ainsi que les bâtiments abbatiaux. Ne subsistent que la salle capitulaire et une aile de l'abbaye.

Architecture

L'architecture de l'abbatiale est considérée comme romane, et construite selon un schéma clunisien (XIe siècle). De nombreux éléments proviennent toutefois d'une inspiration gothique plus tardive (XVe siècle).

De nombreux chapiteaux peints sont encore visibles.

Fresques

De nombreuses fresques des XIe et XIIe siècles habillent les murs du narthex : Christ en Croix soutenu par Dieu le père, Vierge de miséricorde, Christ du jugement dernier devant les vingt-quatre vieillards de l'Apocalypse[1]

Notes et références

  1. Cécile Gall, Suisse, p. 156, Michelin / MFPM, Michelin, Collectif books.google.com Publié par MICHELIN, 2007, (ISBN 978-2-06-710507-2)

Lien externe

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abbatiale de Payerne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abbatiale de payerne — église abbatiale …   Wikipédia en Français

  • Abbatiale de Romainmôtier — Vue d ensemble Présentation Culte Protestantisme Début de la construction 990 Fin des tra …   Wikipédia en Français

  • Abadía de Payerne — Iglesia abadía …   Wikipedia Español

  • Payerne — Vue de l hôtel de ville de Payerne Administration Pays Suisse …   Wikipédia en Français

  • Abbatiale — de Romainmôtier (Suisse) L abbatiale est l église d une abbaye ou d un monastère. Le terme vient du bas latin abbacia, lui même issu du latin abbatia. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Payerne — (spr pajérn , Peterlingen, lat. Paterniacum), Bezirkshauptstadt im schweizer. Kanton Waadt, an der Broye, 455 m ü. M., Knotenpunkt der Eisenbahnen Palézieux Lyß und Freiburg Yverdon, im Mittelalter oft Residenz der burgundischen Könige, hat 2… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Église abbatiale — Abbatiale Abbatiale de Romainmôtier (Suisse) L abbatiale est l église d une abbaye ou d un monastère. Le terme vient du bas latin abbacia, lui même issu du latin abbatia. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Culture et patrimoine dans le canton de Vaud — Cet article présente divers éléments de la culture et du patrimoine du canton de Vaud en Suisse. Sommaire 1 Archéologie 2 Monuments 2.1 Monuments religieux 2.2 …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Saint-Jean de Besançon —  Cette cathédrale n’est pas la seule cathédrale Saint Jean. Cathédrale Saint Jean de Besançon …   Wikipédia en Français

  • Guillaume III De Bourgogne — dit l Enfant[1] (né vers 1110, mort le 1er mars 1127) est comte palatin de Bourgogne, et de Mâcon. Fils unique du comte Guillaume II de Bourgogne dit l Allemand, et d Agnès de Zähringen (fille de Berthold II), il succède en janvier 1125 à… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”