Abbaretz

47° 33′ 12″ N 1° 31′ 50″ W / 47.5533333333, -1.53055555556

Abbaretz
Anciennes forges de la Jahotière
Anciennes forges de la Jahotière
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Arrondissement Châteaubriant
Canton Nozay
Code commune 44001
Code postal 44170
Maire
Mandat en cours
Jean-Pierre Possoz
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes de la Région de Nozay
Site web http://www.abbaretz.fr/
Démographie
Population 1 828 hab. (2008)
Densité 30 hab./km²
Gentilé Abbarois
Géographie
Coordonnées 47° 33′ 12″ Nord
       1° 31′ 50″ Ouest
/ 47.5533333333, -1.53055555556
Altitudes mini. 26 m — maxi. 91 m
Superficie 61,76 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Abbaretz est une commune française, située dans le département de la Loire-Atlantique et la région Pays de la Loire.

Elle fait partie de la Bretagne historique, dans le Pays nantais.

Sommaire

Géographie

Situation de la commune d'Abbaretz (en rouge) dans le département de Loire-Atlantique

La commune d'Abbaretz est située à 50 km au nord de Nantes et 80 km au sud de Rennes ; elle se trouve sur la route départementale D2, à 7,5 km à l'est de Nozay, et à une dizaine de kilomètres à l'ouest de La Meilleraye-de-Bretagne.

Les communes limitrophes sont Nozay, Puceul, Saffré, Joué-sur-Erdre, La Meilleraye-de-Bretagne, Issé et Treffieux.

Selon le classement établi par l’INSEE en 1999, Abbaretz était une commune rurale non polarisée (cf. Liste des communes de la Loire-Atlantique).


Toponymie

On rencontre successivement les appellations suivantes : Abbaretiacum (en 1123), Abbaret (en 1230), Abbarez (en 1270 et en 1278), Abbarrez (en 1341), Abbaretz (en 1456), Abbaret (en 1489), La Baretz (en 1539), Abbareium (en 1650), Abbaretz (aujourd'hui).


Histoire

Vers le VIIIe siècle, la paroisse d' Abbaretiacum a pour seigneur l'évêque lui-même et dépendt des régaires des évêques de Nantes. À la suite des invasions normandes et des guerres civiles de Bretagne, aux XIe et XIIe siècles, Abbaretz cesse de lui appartenir féodalement. Vers le Xe siècle, les seigneurs de Châteaubriant prennent en effet possession du territoire d'Abbaretz : ils font entrer Abbaretz dans l'apanage qu'ils constituent pour un de leurs puînés (fils cadet), connu sous le nom de Le Bœuf et premier seigneur de Nozay et d'Issé. En 1123, cependant, le duc Conan confirme à l'église de Nantes la possession de l'église d'Abbaretz.

Au mois de juin 1230, Brient Le Bœuf, dit "Le Vieux", seigneur d'Issé, fait don à l'abbaye cistercienne Notre-Dame de Melleray, pour le salut de son âme, d'une terre qu'il possède en Abbaretz. Les religieux de ce monastère y construisent une grange et une chapelle, dédiée à sainte Marguerite. Vers le même temps, Geoffroy de Trent abandonne, de son côté à l'abbaye de Melleray, les deux tiers de toutes les dîmes de sa terre de la forêt d'Abbaretz ("decimas terre sue de foresta de Abbaret"). En 1242, Guégon Le Gruc et Agathe de Trent, son épouse (fille d'Olivier et nièce de Geoffroy de Trent) confirment cette donation pieuse. Les paroissiens d'Abbaretz essayent de s'opposer à cette levée de leurs dîmes par les religieux de Melleray. Par les pièces du procès, on apprend que la région appelée Forêt d'Abbaretz était habitée, en 1235, par Daniel et Bernard de Rozé, Guy Lague, Robin Daniel, Guillaume Robin, Riwallon Le Duc, Guillaume Robert, Pierre Constanz, Geffroy Grimaut, Guillaume Raffrey et Judicaël Troynel, tous vassaux de Geoffroy de Trent.

Lorsque le diocèse de Nantes est divisé en archidiaconés et doyennés, la paroisse d'Abbaretz est comprise dans le doyenné de Châteaubriant, membre de l'archidiaconé de la Mée.

Les fiefs composant la seigneurie d'Abbaretz appartenaient à plusieurs châtellenies :

  • la châtellenie de Nozay (fiefs de Fief-Racaud ou Fief-Rouzay, la Hardière, la Gueffraye, la Houssaye, la Rouaudière, les Hauts-Chemins, Galhard, la Pierre, la Chaussée, la Rabardière, Montbaron, Coulouine, la Guilminière, la Bonnaudière, les Rivières, Maffay, la Belaudaye, la Chevrollière, la Pommeraye, la Mollière, la Vennerie, la Placière, la Pourprise, Guillote-Ouairie, la Fouaye, la Forest, Pillet-Morel, Bouzay, Bourdon, Chesne-Trouit, la Chesnaye, la Raimbaudière, la Rabaudière, Rebuffé, Tournel de Hameline, Helland, le bourg d'Abbaretz, …),
  • la châtellenie d'Issé (fiefs de la Minière, du Houx, de la Trahannière, de la Herminière et de la Torraye, …),
  • la châtellenie de Vioreau (fiefs de la Liraye, d'Estival et de la Bouchetière, …),
  • la baronnie de Derval,
  • l'abbaye de Melleray (la Grange d'Abbaretz, les métairies de Sainte Marguerite et de la Féchetaye, la Guichardaye, la Rouaudière, la Herminière…).

Le siège de la plus importante seigneurie se trouve au château de La Rivière qui appartient à l'origine à la famille Briant (ou Brient) et qui passe ensuite aux mains des seigneurs de Châteaubriant, de la Maison de Montmorency, puis du prince de Condé.


Héraldique

Blason Blasonnement
De gueules à la croix de sable, cantonnée : au premier, d'un terril d'argent ; au deuxième, de gueules au rencontre de bœuf de sable ; au troisième, de gueules chargé d'une gerbe d'or liée du même ; au quatrième, d'hermine ; sur le tout, d'argent au croissant de gueules accompagné de trois crampons, 2 et 1, le senestre contourné.
Commentaires : L'hermine évoque le blasonnement d'hermine plain de la Bretagne, rappelant l'appartenance passée de la ville au duché de Bretagne. Blason conçu par M. Le Rossignol ; en usage depuis 1983.


Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2008   Jean-Pierre Possoz NI  
1989 2008 Robert Bommé NI  
1971 1989 Maurice Cadot NI  
1937 1971 Jean Brehier NI  
1904 1937 Yvonnis Guillotin NI  
1891 1904 Pierre Herbert NI  
1871 1891 Julien Beauschene NI  
 ? 1871 Jean-Louis Amisse NI  
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique

En 2008, Abbaretz comptait 1 828 habitants (soit une augmentation de 21 % par rapport à 1999). La commune occupait le 5 459e rang au niveau national, alors qu'elle était au 5 946e en 1999, et le 150e au niveau départemental sur 221 communes.

L'évolution du nombre d'habitants depuis 1793 est connue à travers les recensements de la population effectués à Abbaretz depuis cette date. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Abbaretz, cela correspond à 2005, 2010, etc. Les autres dates de « recensements » (2006, 2008, etc.) sont des estimations[1],[2],[N 1].

Le maximum de la population a été atteint en 1896 avec 2 803 habitants.

Évolution démographique
Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 1 135 829 1 266 1 505 1 671 1 729 1 814 2 274 2 363
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 2 454 2 493 2 623 2 694 2 727 2 693 2 706 2 775 2 803
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 2 732 2 730 2 763 2 523 2 392 2 345 2 277 2 087 2 183
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2008
Population 2 020 2 007 1 828 1 647 1 572 1 509 1 711 1 747 1 828
Notes, sources, ... Sources : pour le recensement de 1836, archives départementales de la Loire-Atlantique[3], base Cassini de l'EHESS pour les nombres retenus jusque 1962 et pour le recensement 2005[4], et à partir de 1968 : Insee (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[5],[6].
Histogramme

Pyramide des âges

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (20 %) est en effet inférieur au taux national (22,1 %) et au taux départemental (20,4 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,1 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2008, la suivante :

  • 48,9 % d’hommes (0 à 14 ans = 23,8 %, 15 à 29 ans = 16,3 %, 30 à 44 ans = 23,7 %, 45 à 59 ans = 17,7 %, plus de 60 ans = 18,4 %) ;
  • 51,1 % de femmes (0 à 14 ans = 25,7 %, 15 à 29 ans = 14,4 %, 30 à 44 ans = 21,8 %, 45 à 59 ans = 16,4 %, plus de 60 ans = 21,6 %).
Pyramide des âges à Abbaretz en 2008 en pourcentage[5]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,3 
90 ans ou +
0,8 
6,1 
75 à 89 ans
9,4 
12,0 
60 à 74 ans
11,4 
17,7 
45 à 59 ans
16,4 
23,7 
30 à 44 ans
21,8 
16,3 
15 à 29 ans
14,4 
23,8 
0 à 14 ans
25,7 
Pyramide des âges du département de la Loire-Atlantique en 2008 en pourcentage[7]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,3 
90 ans ou +
1,0 
5,5 
75 à 89 ans
9,0 
11,7 
60 à 74 ans
13,0 
20,2 
45 à 59 ans
19,9 
21,4 
30 à 44 ans
20,3 
20,3 
15 à 29 ans
18,7 
20,5 
0 à 14 ans
18,3 

Langues

Français et parler d'oïl (dit, récemment, "gallo"). Le parler d'Abbaretz (en voie d'extinction) a été étudié (lexique notamment) par Serge Jouin dans une thèse: "Le parler gallo d'Abbaretz et d'ailleurs…", parue en 2 tomes, en 1982 et en 1984. Abbaretz est aussi un des points d'enquête de l'atlas linguistique (ALBRAM) de MM Guillaume et Chauveau.

Lieux et monuments

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Pour approfondir

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

Notes

  1. Afin de permettre une comparaison entre communes, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999, de présenter :
    * pour 2004 et 2005 la population réelle publiée dans la base Cassini (attribuée par convention à l'année 2006 par l'EHESS) si elle existe ;
    * la population 2006, première population légale connue post-1999 publiée par l’Insee ;
    * les populations suivantes correspondant aux années réelles de recensement publiées par l’Insee ;
    * la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abbaretz de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abbaretz — is a commune in the Loire Atlantique department in northwestern France. It lies 50 km north of Nantes and 80 km south of Rennes.The surrounding communes are Nozay, Puceul, Saffré, Joué sur Erdre, La Meilleraye de Bretagne, Issé and Treffieux.… …   Wikipedia

  • Abbaretz — Escudo …   Wikipedia Español

  • Abbaretz — Original name in latin Abbaretz Name in other language Abarrez, Abbaretz State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 47.55314 latitude 1.532 altitude 72 Population 1627 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Gare d'Abbaretz — Abbaretz Localisation Pays France Commune Abbaretz Adresse rue de la Gare 44170 Abbaretz Coordonnées géographiques …   Wikipédia en Français

  • 44170 — Abbaretz Abbaretz Ajouter une image Détail Administration Pays France Région …   Wikipédia en Français

  • Reseau lila — Réseau Lila Pour les articles homonymes, voir Lila. Le Réseau Lila (acronyme de Lignes intérieures de loire atlantique) est le réseau de transport départemental, facile d accès, efficace et ouvert à tous du département de la Loire Atlantique.… …   Wikipédia en Français

  • Réseau Lila — Pour les articles homonymes, voir Lila. Le Réseau Lila (acronyme de Lignes intérieures de loire atlantique) est le réseau de transport départemental, facile d accès, efficace et ouvert à tous du département de la Loire Atlantique. Facile d accès …   Wikipédia en Français

  • Réseau lila — Pour les articles homonymes, voir Lila. Le Réseau Lila (acronyme de Lignes intérieures de loire atlantique) est le réseau de transport départemental, facile d accès, efficace et ouvert à tous du département de la Loire Atlantique. Facile d accès …   Wikipédia en Français

  • Lignes intérieures de Loire-Atlantique — Pour les articles homonymes, voir Lila. Le Réseau Lila (acronyme de « Lignes Intérieures de Loire Atlantique ») est le réseau de transport départemental du département de la Loire Atlantique. Sommaire 1 Lignes régulières …   Wikipédia en Français

  • Joué-sur-Erdre — 47° 29′ 47″ N 1° 25′ 08″ W / 47.4963888889, 1.41888888889 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”