Abaskun

Abaskun ou Abasgun, était un port qui a existé pendant le Moyen Âge sur la côté sud-ouest de la Mer Caspienne, non-loin de Gorgan[1].

Dans sa Géographie, Ptolémée mentionne une rivière Sokanda en Hyrcanie, qui a dû donner son nom à la cité. La localisation exacte de Abaskun reste incertaine; le plus probable étant qu'elle soit située non loin de l'embouchure de la rivière du Gorgan. D'après les géographes arabes, Abaskun était à un ou trois jours de voyage de Gorgan[1]. Ses coordonnées doivent être proche du village de Khaje-nafas ou de la cité de Gomishan 37°01′N 54°00′E / 37.017, 54[2]

Abaskun était un lieu de commerce prospère d'où les riches marchands partaient pour Daylam, Derbent, et Itil dans les terres des Khazars sur la route marchande le long de la Volga. Les productions de la cité comprenaient du chagrin, des habits, du poisson, et des plumes d'oiseaux, qui étaient utilisées par souci de décoration. Au Xe siècle, Abaskun possédait une citadelle faite de briques cuites et une grande mosquée dans le quartier des marchands.

La prospérité de la cité et sa localisation vulnérable firent d'elle une cible pour les expéditions varègues sur les bords de la mer Caspienne[1]. Les varègues firent leurs premières attaques d'envergure entre 864 et 884[3], pillèrent la cité en 909 ou 910, et à nouveau en 913[1].

En 1220, Ala ad-Din Muhammad, le dirigeant en exil des Khwârazm-Shahs, se cacha des Mongols sur une île non-loin de Abaskun.

Après cela, la cité n'est mentionné dans aucun document. Au cours du XIVe siècle, le géographe perse Mostawfi écrivit que Abaskun était une île qui a été submergée par l'avancée de la mer Caspienne, à cause dans changements temporaires de l'Oxus, qui brièvement se déversa dans la mer Caspienne plutôt que dans la mer d'Aral[1].

Références

  1. a, b, c, d et e Bosworth, C. E. "Abaskūn". Encyclopaedia Iranica. Consulté le 6 juin 2007.
  2. The Center for the Great Islamic Encyclopedia(in Persian)
  3. Golden, P.B. (2006) "Rus." Encyclopaedia of Islam (Brill Online). Eds.: P. Bearman, Th. Bianquis, C.E. Bosworth, E. van Donzel and W.P. Heinrichs. Brill.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abaskun de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abaskun — was a port that existed in the Middle Ages on the southwestern shore of the Caspian Sea in the area of Gorgan.Bosworth, C. E. [http://www.iranica.com/newsite/articles/v1f1/v1f1a032.html Abaskūn] . Encyclopaedia Iranica . Accessed on June 6,… …   Wikipedia

  • Incursiones de los rus en el mar Caspio — Drakkar rus, pintura de Nicholas Roerich. Las incursiones de los rus en el mar Caspio fueron una serie de ataques …   Wikipedia Español

  • Ghāzān, Maḥmūd — born Nov. 5, 1271, Abaskun, Iran died May 11, 1304 Most prominent leader of the Mongol Il Khanid dynasty in Persia. In 1284 his father, the ruler Arghūn, made him viceroy of northeastern Persia, where he defended the frontier against the Chagatai …   Universalium

  • Dioceses of the Syriac Orthodox Church — Deir Zaʿfaran, the saffron monastery , seat of the Syrian Orthodox patriarchs after the First World War In the period of its greatest expansion, in the tenth century, the Syrian Orthodox Church had around 20 metropolitan dioceses and a little… …   Wikipedia

  • Lost city — In the popular imagination lost cities were real, prosperous, well populated areas of human habitation that fell into terminal decline and whose location was later lost. Most known lost cities have been studied extensively by scientists.… …   Wikipedia

  • Muhammad II of Khwarezm — Ala ad Din Muhammad II (علاءالدين محمد ʿAlā al Dīn Muḥammad) was the ruler of the Khwarezmid Empire from 1200 to 1220. His ancestor was a Turkic slave who eventually became a viceroy of a small province named Khwarizm. After his father died,… …   Wikipedia

  • Rus' Khaganate — The Rus Khaganate was a polity that flourished during a poorly documented period in the history of Eastern Europe (roughly the late 8th and early to mid 9th centuries CE). [ e.g., Christian 338.] A predecessor to the Rurik Dynasty and the Kievan… …   Wikipedia

  • Ala ad-Din Muhammad — Pour les articles homonymes, voir Alâ ad Dîn Muhammad et Alâ ad Dîn. Ala ad Din Muhammad, Chah du Khwarezm (Khwârazm Shahs) (1200 1220) Il défait le sultan ghuride Muhammad Ghori (1204), puis attaque le Kara Khitaï mais est repoussé en 1210 par… …   Wikipédia en Français

  • Années 910 — IXe siècle | Xe siècle | XIe siècle Années 890 | Années 900 | Années 910 | Années 920 | Années 930 910 | 911 | 912 | 913 | 914 | 915 | 916 | 917 | 918 | 919 Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Muhammad Chah — Ala ad Din Muhammad Pour les articles homonymes, voir Alâ ad Dîn Muhammad et Alâ ad Dîn. Ala ad Din Muhammad, Chah du Khwarezm (Khwârazm Shahs) (1200 1220) Il défait le sultan ghuride Muhammad Ghori (1204), puis attaque le Kara Khitaï mais est… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”