Aaron (personnage biblique)

Aaron (Bible)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aaron.

Aaron, selon la Bible, était le frère de Moïse, de la tribu de Lévi et premier grand prêtre (Cohen Gadol, habilité aux sacrifices) des Hébreux.

Fils de Yokébed et Amram, tous deux issus de la tribu de Lévi, il naquit en Égypte en 1574 avant J.-C., selon Ussérius, en 1728 avant J.-C., selon L'art de vérifier les dates. Il prit part à tout ce que fit son frère pour délivrer les Hébreux du joug des pharaons, et fut désigné de Dieu, dit la Bible pour exercer le sacerdoce, lui et toute sa postérité.

Lors de l'ascension du mont Sinaï par Moïse, pour recevoir les tables de la Loi, les Hébreux nouvellement libérés du joug du Pharaon pressèrent Aaron de leur construire une idole d'or, en fondant les bracelets et colliers qu'ils avaient réussi à emmener avec eux. Il construisit un veau d'or qu'ils adorèrent à l'imitation du taureau Apis qui était adoré en Égypte.

Lorsque Moïse descendit du mont Sinaï, et qu'il vit les Hébreux adorer une idole (chose littéralement interdite par le troisième Commandement), il fut pris d'une colère si grande qu'il fracassa les Tables de la Loi sur un rocher. Pour cette faute, Moïse fut condamné à retourner au sommet du mont Sinaï regraver les Tables, et surtout à passer sa vie à chercher la Terre Promise sans jamais pouvoir la voir : il mourra après les quarante années que le peuple d'Israël passa dans le désert, au versant d'une dune qui cachait cette Terre de lait et de miel.

Cependant Moïse pardonna à Aaron sa faute, et il fut même élevé par son frère au rang de grand-prêtre, charge qu'il fut le premier à exercer.

Orateur éloquent, il prenait ordinairement la parole à la place de Moïse. Il mourut à l'âge de 123 ans sur le mont Hor (Nombres 33:39) et ne put entrer dans la terre promise parce qu'il avait douté de la puissance de Dieu. Il fut pleuré par tous, hommes et femmes, alors que la Torah ne mentionne que les seuls hommes à avoir pleuré Moïse. Il s'agit là sans doute d'une façon de mettre en exergue la popularité dont jouissait Aaron. La raison ? Hillel nous dit d'être comme Aaron, rechercher la paix et la poursuivre (Mishna Pirke Avot).

Il eut pour fils Nadab, Abihu, Eléazar et Ithamar de sa femme Élischéba (Élisabeth).

Sommaire

Aaron dans le Nouveau Testament

Il existe pour les chrétiens d'autres récits pour nous parler du Grand prêtre Aaron dans le nouveau Canon qui délimite le Nouveau Testament . Ils se trouvent dans l'Epitre aux Hébreux . Et voici ce qu'en dit l'Encyclopédie Universalis . Les titres furent ajoutés.

GENERALITES SUR L EPITRE AUX HEBREUX

La plupart des exégètes pensent que les destinataires de la lettre sont des judéo-chrétiens. Son titre, qui à l’origine ne faisait pas partie de l’oeuvre et qui est attesté en Orient dès le IIesiècle, est un argument en faveur de cette thèse. Les lecteurs sont plutôt étrangers à Jérusalem (Palestine, Asie Mineure, Rome peut-être). L’occasion de l’épître ressort de son contenu et de son intention: renforcer la foi des fidèles qui ont failli au point que certains ne participent plus au culte. Il semble que les déviations visées résultent d’une nostalgie très forte de la religion juive, dont l’auteur essaie de démontrer qu’elle n’a qu’une valeur relative. Trois thèmes ont un relief particulier dans l’épître aux Hébreux: la parole de Dieu (I,1-IV,13); le sacerdoce du Christ (IV,14-X,18) et la vie chrétienne 19-XIII, 25).

LE MINISTERE DU GRAND PRETRE AARON LAISSE LA PLACE A CELUI DU CHRIST

La formule: «Nous avons un grand prêtre» (VIII,1) rassemble assez bien l’enseignement de l’épître sur le Christ. Dans la tradition d’Aaron et de Melchisédech, le sacrifice du Christ ressemble aux sacrifices anciens, mais s’en différencie: le Christ, en effet, s’offre lui-même et «une fois pour toutes» (IX,12, 26); il est ainsi le vrai sanctuaire (IX,24). Sa supériorité est évidente: il assure la rédemption éternelle (IX,12) et la purification des hommes (IX,13-14), tout cela étant oeuvre divine (II,10).

Cet aspect de la foi chrétienne se retrouvera ensuite dans les principales "confessions de foi" qui ont jalonné l'histoire des institutions chrétiennes.

Aaron dans le Coran

Pour le Coran, celui qui a construit le veau d'or s'appelle As-Sâmiriy. Aaron n'a pas participé à ce culte. En effet pour les musulmans, un prophète est à l'abri de tout acte polythéiste. Aaron est cité dans beaucoup de sourates et la quatrième sourate dit qu'il a eu une révélation.

"Nous t'avons fait une révélation comme Nous fîmes à Noé et aux prophètes après lui. Et Nous avons fait révélation à Abraham, à Ismaël, à Isaac, à Jacob, aux Tribus, à Jésus, à Job, à Aaron et à Salomon ...", Les femmes 4:163.

Moïse est très rarement cité dans le Coran sans être suivi d'Aaron. La 25e sourate prouve que Aaron était le ministre de Moïse (Le discernement 25:35).

Aaron dans Doctrine et alliances

Le livre des Doctrine et Alliances, révélations données à Joseph Smith, contient, selon la doctrine de l'Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours, la lignée de prêtrise allant de Moïse à Adam, nommée prêtrise d'Aaron. La prêtrise d'Aaron est nommée la moindre prêtrise. Ses offices sont : évêque, prêtre, instructeur et diacre (D&A 84:30). Autrefois, sous la loi de Moïse, il y avait un souverain sacrificateur (grand prêtre). des sacrificateurs (prêtres) et des Lévites. La prêtrise d'Aaron fut révélée à Moïse parce que les anciens Israélites s'étaient rebellés contre Dieu. Ils refusaient d'être sanctifiés et recevoir la Prêtrise de Melchisédek (prêtrise supérieure) et ses ordonnances (D&A 84:23,25). La Prêtrise d'Aaron se rapporte aux ordonnances temporelles et extérieures à la loi et de l'Evangile (1Ch23:27-32;D&A 84:26-27, 107:20). Elle détient les clefs du ministère d'anges, de l'Evangile de repentir et du baptême (D&A13). Elle fut ramenée sur la terre en cette dispensation le 15 mai 1829. Jean-Baptiste conféra la prêtrise d'Aaron à Joseph Smith et Oliver Cowdery sur la rive de la Susquehanna, près de Harmony (Pennsylvanie) (D&A 12, Joseph Smith histoire, vv68-73).

Iconographie

Aaron tenant un ostensoir, Église paroissiale Saint-Pelagius de Weitnau

Aaron est souvent représenté sous les traits d'un grand prêtre tenant un bâton, ou un ostensoir. Dans l'iconographie médiévale, il apparaît sur le portail de certaines églises parmi les prophètes (Fribourg, Amiens). On le distingue parfois des autres figures à son bâton fleuri[1]. La peinture historique le montre avec son frère Moïse devant Pharaon, dans les scènes de l'adoration du veau d'or.

Notes et références

  1. La Bible et les saints, guide iconographique, Gaston Duchet-Suchaux et Michel Pastoureau,1990
Ce document provient de « Aaron (Bible) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aaron (personnage biblique) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Personnage biblique — Liste des personnages de la Bible Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A Aaron, frère de Moïse Abel …   Wikipédia en Français

  • AARON — AAR On ne sait guère d’où vient le nom d’Aaron, peut être d’Égypte comme celui de Moïse, dont, selon la Bible, Aaron aurait été le frère. Les traditions le concernant doivent être soumises à la critique et bien discernées l’une par rapport à… …   Encyclopédie Universelle

  • Aaron (prénom) — Aaron Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Aaron est un nom propre qui peut désigner : Sommaire 1 Nom et origine 1.1 Variantes linguistiques …   Wikipédia en Français

  • Aaron (Bible) — Pour les articles homonymes, voir Aaron. Aaron (de l hébreu : aharone) est selon la Bible le frère de Moïse et de Myriam. Il est issu de la tribu de Lévi, lui même issu du prophète Jacob, le père des Enfants d Israël. C est le premier grand… …   Wikipédia en Français

  • Saint-Aaron — Aaron Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Aaron est un nom propre qui peut désigner : Sommaire 1 Nom et origine 1.1 Variantes linguistiques …   Wikipédia en Français

  • Saint-aaron — Aaron Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Aaron est un nom propre qui peut désigner : Sommaire 1 Nom et origine 1.1 Variantes linguistiques …   Wikipédia en Français

  • Saint Aaron — Aaron Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Aaron est un nom propre qui peut désigner : Sommaire 1 Nom et origine 1.1 Variantes linguistiques …   Wikipédia en Français

  • Nom biblique — Liste des prénoms bibliques La liste des prénoms bibliques. Prénoms masculins de la Bible hébraïque Aaron Abel Abraham Adam Daniel David Élie Ézéchiel Ethan, Eytan Erez Evan Elon Gédéon Isaac Isaïe, Ésaïe Jacob Jacques …   Wikipédia en Français

  • Moïse et Aaron — (Moses und Aron) est un opéra en trois actes (dont le dernier est inachevé) d Arnold Schönberg, sur un livret en Allemand d après le livre biblique de l Exode. L origine de Moïse et Aaron est une œuvre de 1926, Der biblische Weg (la voie… …   Wikipédia en Français

  • Aharon — Aaron Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Aaron est un nom propre qui peut désigner : Sommaire 1 Nom et origine 1.1 Variantes linguistiques …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”