Clovis II
Clovis II
Tiers de sous d'or de Clovis II.png
Tiers de sou d'or de Clovis II (639-657). Bibliothèque nationale.

Titre
Roi des Francs de Neustrie et des Burgondes
19 janvier 63931 octobre 657
(&&&&&&&&&&&0686018 ans, 9 mois et 12 jours
Prédécesseur Dagobert Ier
Successeur Clotaire III
Biographie
Titre complet Roi des Francs de Neustrie et des Burgondes
Dynastie Mérovingiens
Date de naissance 635
Date de décès 31 octobre 657
Père Dagobert Ier
Mère Nantilde
Enfants Clotaire III
Childéric II
Thierry III
Résidence Clichy
Signature Souscription de Clovis II.jpg

Clovis II, dit « le Fainéant », né en 635 et mort le 31 octobre 657, est roi de Neustrie et de Bourgogne de 639 à sa mort.

Sommaire

Biographie

Clovis II accède au trône à la mort de son père Dagobert Ier, en 639. Il a quatre ans, et sa mère Nantilde assure la régence jusqu'à sa mort, en 642. La suite du règne de Clovis II se déroule sous l'influence des maires du palais de Neustrie Ega et Erchinoald (ou Archambaud). La résidence royale est alors à Clichy.

En 649, Clovis II prend pour épouse une esclave anglo-saxonne nommée Bathilde (626-680). Achetée à York par le maire du palais Erchinoald, elle est emmenée dans le royaume des Francs pour épouser Clovis II. Trois fils naissent de cette union :

  • Clotaire III (652-673), qui succède à son père comme roi de Neustrie et de Bourgogne (657-673) ;
  • Childéric II (653-675), qui devient roi d'Austrasie à la mort de Childebert l'Adopté (662-673), puis roi de tous les Francs à la mort de son frère aîné Clotaire III (673-675) ;
  • Thierry III (654-691), qui devient roi de Neustrie et de Bourgogne à la mort de son frère Clotaire III en 673. Son frère aîné Childéric II le détrône peu après. Il redevient roi de Neustrie et de Bourgogne à la mort de Childéric II (675-679), puis roi de tous les Francs à la mort de son cousin Dagobert II (679-691).
Gisants de Clovis II (premier plan) et Charles Martel (second plan) à la basilique Saint-Denis.

Clovis II meurt le 31 octobre 657, à l'âge de 22 ans, après 18 ans de règne. Il est inhumé à Saint-Denis, auprès de son père Dagobert.

Selon la légende des Énervés de Jumièges, deux fils de Clovis II se seraient révoltés contre leur père durant un pèlerinage de ce dernier en Terre Sainte. À son retour, Clovis II les aurait vaincus et aurait fait brûler les nerfs de leurs jambes. Les deux frères seraient alors entrés en religion à l'abbaye de Jumièges, qui aurait été pour cette raison richement dotée par Clovis et Bathilde. Cette légende n'a aucun fondement historique : Clovis II n'est jamais parti en Terre Sainte et est mort à un âge où ses fils étaient trop jeunes pour se dresser contre lui.

Source

Chapitre 1 de la « Continuation de la Chronique Frédégaire » (vers 760) :

« Donc Clovis, fils de Dagobert, prit pour reine une femme de naissance étrangère, nommée Bathilde, femme avisée et distinguée, dont il eut trois fils, Clotaire, Childéric et Thierry. Il avait comme maire du palais un homme énergique et sage nommé Erchinoald. Aussi Clovis II maintint-il dans son royaume une paix sans guerre. Dans les dernières années de sa vie, toutefois, il perdit la raison et rendit l'âme après avoir régné dix-huit ans. Les Francs aussi placent sur le trône son fils aîné, Clotaire, au côté de sa mère la reine mentionnée ci-dessus. »

Bibliographie

  • Jean Verseuil, Les rois fainéants : de Dagobert à Pépin le Bref 629-751, édition Critérion, Paris, 1946 (ISBN 2-7493-0136-0).
  • Frédégaire (trad. par O. Devilliers et J. Meyers), Chronique des Temps Mérovingiens, édition Brepols, 2001 (ISBN 2503511511).
  • Chroniques du temps du Roi Dagobert (592-639) (traduites du latin par François Guizot et Romain Fougère). 2e édition. Clermont-Ferrand : Paleo, coll. « Sources de l'histoire de France », 2004. 169 p., 21 cm. (ISBN 2-913944-38-8).

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Précédé par Clovis II Suivi par
Dagobert Ier
Roi de Neustrie et des Burgondes
639-657
Clotaire III

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Clovis II de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Clovis II — Tomb of Clovis II (foreground) and Charles Martel in Saint Denis Basilica …   Wikipedia

  • Clovis II — ▪ Merovingian king born c. 634 died , October or November 657       Merovingian Frankish king of Neustria and Burgundy from 639, the son of Dagobert I. He was dominated successively by Aega and by Erchinoald, Neustrian mayors of the palace. In… …   Universalium

  • Clovis II le Fainéant — Clovis II Clovis II Roi Francs de Neustrie et des Burgondes …   Wikipédia en Français

  • Clovis — Ier Pour les articles homonymes, voir Clovis (homonymie). Clovis Ier …   Wikipédia en Français

  • Clovis 1er — Clovis Ier Pour les articles homonymes, voir Clovis (homonymie). Clovis Ier …   Wikipédia en Français

  • Clovis I — Clovis Ier Pour les articles homonymes, voir Clovis (homonymie). Clovis Ier …   Wikipédia en Français

  • Clovis III — « Clovis III roy de France » par Jean Dassier (1676 1763). Bibliothèque nationale de France. NB : Cette représentation fantaisiste ne correspond à aucune réalité historique …   Wikipédia en Français

  • Clovis III — was the king of Austrasia from 675 to 676. Perhaps the son of Theuderic III or Clovis II, the Austrasian magnates who proclaimed him called him an illegitimate son of Clotaire III. They placed him on the throne in opposition to the young Dagobert …   Wikipedia

  • Clovis IV — from Guillaume Rouillé s Promptuarii Iconum Insigniorum Clovis IV (sometimes Clovis III if the other Clovis III is considered a usurper) (682–95), son of Theuderic III, was the sole king of the Franks from 691 until his death. Although Clovis IV… …   Wikipedia

  • Clovis IV — « Clovis III roi d Austrasie » par Georges Rouget (1783 1869). Peinture réalisée en 1838 conservée à Versailles, musée national du château et des Trian …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”