A la poursuite d'Octobre Rouge (film)

À la poursuite d'Octobre Rouge (film)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir À la poursuite d'Octobre Rouge.

À la poursuite d'Octobre Rouge (The Hunt for Red October) est un film américain réalisé par John McTiernan sorti en 1990, d'après le roman éponyme de Tom Clancy paru en 1984.

Sommaire

Synopsis

1984. Équipé d'un nouveau système de propulsion silencieux appelé "la chenille" qui le rend indétectable, le sous-marin "Octobre Rouge" est le fleuron de la marine soviétique. Les premiers essais sont confiés au commandant Marko Ramius, un vétéran aux états de service irréprochables. Mais ce dernier, qui a compris que cet engin est une arme de première frappe, désobéit aux ordres et met le cap sur les États-Unis, afin de passer à l'ouest. L'État-major soviétique est informé de ses intentions par une lettre que le commandant Ramius a postée avant son départ, afin de s'interdire à lui-même tout retour en arrière. Les Soviétiques vont tout faire pour l'empêcher de livrer le sous-marin aux États-Unis, y compris annoncer aux américains que Ramius, dans une crise de folie, veut les attaquer. Les Américains seront ils assez intelligents pour comprendre ses intentions ? Ou agiront-ils en "cow-boys" ? En attendant, les marines soviétique et américaine sont toutes deux sur le pied de guerre...

Fiche technique

Distribution

Réception

Aux États-Unis

À la poursuite d'Octobre Rouge débuta dans 1 225 salles le 2 mars 1990, et engrangea 17 millions de dollars durant le premier week-end, soit plus de la moitié de son budget[1]. Le film remporta au total 122 millions de dollars en Amérique du Nord, et un total mondial de 200 millions de dollars, pour un budget de 30 millions de dollars.[1]

Le film reçut des critiques négatives de la plupart des revues majeures dès sa sortie en salle mais fut l'un des succès de l'année. Le critique Hal Hinson du Washington Post écrivit notamment “Rien ne se passe, du moins pas à l'écran... Il n'y a pas grand chose à regarder. Lorsque arrivent enfin les scènes d'actions, les images sous-marines sont obscures et impossibles à suivre.”[2]
Vincent Canby dans sa rubrique du New York Times écrivit, “Mr. McTiernan n'est pas un réalisateur subtil . Le public est averti par un mot et une musique lorsqu'il doit craindre le pire, même si l'action à l'écran lui dit le contraire.”[3]
David Ansen de,Newsweek écrivit: “Mais c'est au niveau des tripes qu'Octobre Rouge déçoit.[...] Comme une bouilloire trop pleine, elle met trop longtemps avant d'arriver à ébullition.”[4]
Cependant, Roger Ebert le qualifie de "film efficace, habile, qui nous plonge dans un jeu habile et trompeur."[5]
Nick Schager, pour le magazine Slant note "À la poursuite d'Octobre Rouge est un thrilling edge-of-your-seat trifle qui a admirablement résisté à l'épreuve du temps."[6]. Actuellement, le film a un taux de 95% aux Rotten Tomatoes.

Une parabole de la fin de la guerre froide

Le film commence par les répliques : "Il fait froid ce matin capitaine", "...oui froid". On peut voir dans le sous-marin Octobre Rouge et ses capacités, une parabole de la crise des euromissiles. L'URSS bénéficiait alors d'une possibilité de première frappe rapide contre les alliés des États-Unis. Mais comme en atteste le dialogue sur la pêche à la fin du film, le commandant Ramius est le camarade, l'ami de Tous les Hommes. En 1990, Mikhaïl Gorbatchev reçoit le Prix Nobel de la paix pour sa contribution à la fin de la guerre froide et la recherche du désarmement.

Autour du film

  • Une partie du film se déroulant dans un sous-marin russe, les membres de l'équipage sont censés parler en russe. Pour faire la transition, le film use d'un artifice original: Un officier politique soviétique se saisit d'un ancien texte hindou et lit une citation en commençant en russe pour finir en français, après une courte pause de ponctuation: "[...]Maintenant je suis Shiva, le destructeur de mondes..." (citation reprise par Robert Oppenheimer, le père de la bombe atomique). Dans la version doublée pour le Québec, c'est plutôt un extrait biblique de l'Apocalypse qui sert de pont dans ce passage.
  • Kevin Costner et Klaus Maria Brandauer ont été initialement approchés pour tenir les rôles de Jack Ryan et de Marko Ramius. Brandauer a refusé parce qu'il venait de se casser une jambe. C'est lui qui a proposé Sean Connery qu'il avait connu pendant le tournage du James Bond Jamais plus jamais.
  • Lorsqu'il a reçu le scénario par télécopieur, Sean Connery a trouvé que l'intrigue était irréaliste dans le contexte d'après-guerre froide. On avait négligé de lui préciser que l'histoire se déroulait en 1984.
  • Le modèle du sous-marin Octobre rouge n'a jamais été dans l'eau. Il était suspendu par 12 câbles au-dessus d'une grille, ce qui donnait la possibilité de pouvoir l'incliner ou le tourner lorsque c'était nécessaire. L'effet sous l'eau a été obtenu grâce à un peu de fumée et quelques retouches numériques.
  • Lors du tournage, les acteurs jouant l'équipage du USS Dallas ont d'abord fait une croisière à bord d'un véritable sous-marin afin qu'ils se familiarisent avec le mode de vie à bord.
  • C'est le USS Houston qui a été utilisé comme le USS Dallas dans le film.
  • Pour la préparation de son rôle de Mancuso, Scott Glenn a rencontré Thomas B. Fargo, le commandant de bord du USS Salt lake City, et il l'a accompagné lors d'une sortie en mer. Il a dit lors d'une interview que son interprétation avait très largement été inspirée par le comportement qu'il avait pu observer lors des quelques jours passés à bord.
  • La barbe et les cheveux postiches de Sean Connery ont coûté $20 000.
  • Le film a coûté environ $30 000 000. Le tournage a eu lieu au printemps 1989.
  • Il s'agit d'un film où les femmes brillent par leur absence. La femme et la fille de Jack Ryan apparaissent au début. On aperçoit une femme ingénieure parlant en arrière de Skip Tyler dans la scène de la cale sèche, et les hôtesses de l'air au début et à la fin. À part cela, il n'y a pas d'autres femmes dans le film.
  • Ce film est le dernier que vont voir ensemble la concierge Renée Michel et son époux dans le livre L'Élégance du hérisson de Muriel Barbery.
  • Dans ce que veulent les femmes, Mel Gibson change de chaine sur sa télévision et tombe sur l'extrait du film où Sean Connery prononce: " nous allons jouer une partie dangereuse, une partie d'échecs, contre notre éternel adversaire, la marine américaine."
  • Les parties du sous-marin russe visible dans le film ne sont bien entendu pas réalistes, le poste de commandement est très épuré et spacieux, ce qui est impensable dans ce type d'engin, et l'ensemble du sous marin est très faiblement éclairé. Un vrai poste de commandement de Typhon est assez éclairé et étroit, avec des tuyauteries partout. De même, l'ensemble des coursives du sous marin est relativement clair (peint en tons de vert).

Voir aussi

Références

  1. a  et b À la poursuite d'Octobre Rouge/The Hunt for Red October, Box Office Mojo. Consulté le 03/12/2007.
  2. Hinson, Hal : 'Red October: Full Speed Astern, Washington Post (2 mars 1990).
  3. Canby, Vincent : Connery as Captain of a Renegade Soviet Sub, New York Times (2 mars 1990).
  4. Ansen, David : 'The Hunt for Red October', Newsweek (2 mars 1990).
  5. Ebert, Roger : The Hunt for Red October, Chicago Sun-Times (2 mars 1990). Consulté le 2007-10-25.
  6. Schager, Nick : The Hunt for Red October, Slant (2003). Consulté le 2007-10-25.
  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
Ce document provient de « %C3%80 la poursuite d%27Octobre Rouge (film) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article A la poursuite d'Octobre Rouge (film) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • A la poursuite d'Octobre Rouge (roman) — À la poursuite d Octobre Rouge (roman) Pour les articles homonymes, voir À la poursuite d Octobre Rouge . À la poursuite d Octobre Rouge Auteur Tom Clancy Genre Roman Titre original Hunt For Red October Pays d ori …   Wikipédia en Français

  • A la poursuite d'Octobre Rouge — À la poursuite d Octobre Rouge Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. À la poursuite d Octobre Rouge, un roman de Tom Clancy. À la poursuite d Octobre Rouge, l adaptation cinématographique de… …   Wikipédia en Français

  • A la poursuite d'Octobre rouge — À la poursuite d Octobre Rouge Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. À la poursuite d Octobre Rouge, un roman de Tom Clancy. À la poursuite d Octobre Rouge, l adaptation cinématographique de… …   Wikipédia en Français

  • La Belle au bois dormant (film, 1959) — Pour les articles homonymes, voir La Belle au bois dormant (homonymie). La Belle au bois dormant Données clés Titre original Sleeping Beauty Réalisation Clyde Geronimi Scénario …   Wikipédia en Français

  • La guerre d'Algérie — Guerre d Algérie Guerre d’Algérie Semaine des barricades à Alger Fin janvier 1960 Informations générales Date 1954 1962 Lieu …   Wikipédia en Français

  • La torture pendant la guerre d'Algérie — Torture pendant la guerre d Algérie La torture pendant la guerre d Algérie a été pratiquée sur les populations algérienne et française par les forces coloniales (l armée française, ses supplétifs harkis, l OAS, les barbouzes, les forces de police …   Wikipédia en Français

  • Liste des films proposés à l'épreuve d'analyse de séquence du concours de La Fémis — Fondation européenne pour les métiers de l image et du son La fémis Nom original IDHEC (1943), La Fémis (1986), ENSMIS (1998), La Fémis (2000) Informations Fondation 1943 (IDHEC), 1986 Type École nationale supérie …   Wikipédia en Français

  • Torture pendant la guerre d'Algérie — Dynamo électrique manuelle connue sous le nom de Gégène pendant la guerre d Algérie. Pendant la guerre d Algérie, la torture a été pratiquée sur les populations algérienne et française par les forces coloniales (l arm …   Wikipédia en Français

  • Torture durant la guerre d'Algérie — Torture pendant la guerre d Algérie La torture pendant la guerre d Algérie a été pratiquée sur les populations algérienne et française par les forces coloniales (l armée française, ses supplétifs harkis, l OAS, les barbouzes, les forces de police …   Wikipédia en Français

  • Torture par les autorités françaises et leurs partisans pendant la guerre d'Algérie — Torture pendant la guerre d Algérie La torture pendant la guerre d Algérie a été pratiquée sur les populations algérienne et française par les forces coloniales (l armée française, ses supplétifs harkis, l OAS, les barbouzes, les forces de police …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”