Cite des sciences et de l'industrie

Cité des sciences et de l'industrie

Cité des sciences et de l’industrie
Cite des sciences de la Villette - Panorama2.jpg
Informations géographiques
Coordonnées 48° 53′ 44″ Nord
       2° 23′ 17″ Est
/ 48.895556, 2.388056
Pays France France
Localité Paris
Informations générales
Date d'ouverture 13 mars 1986
Collections Musée scientifique
Superficie 150 000 m2 [1]
Informations visiteurs
Visiteurs / an 3 200 000 (2005)
3 042 000 (2008) [2]
Adresse Cité des Sciences et de l’Industrie
Parc de la Villette
30, avenue Corentin-Cariou
75019 Paris
Site officiel http://www.cite-sciences.fr/

La Cité des sciences et de l’industrie est un établissement public à caractère industriel et commercial[3] spécialisé dans la diffusion de la culture scientifique et technique. Créée à l'initiative du Président Giscard d'Estaing, elle a pour mission de diffuser à un large public, notamment aux enfants et aux adolescents, les connaissances scientifiques et techniques, ainsi que de susciter l'intérêt des citoyens pour les enjeux de société liés à la science, à la recherche et à l'industrie.

La Cité est située dans le Parc de la Villette au niveau de la porte de la Villette, dans le XIXe arrondissement de Paris, en France.

Elle est au cœur d'un dispositif visant à valoriser la culture scientifique et technique : les Centres de culture scientifique, technique et industrielle (CCSTI). Avec la Cité de la musique et Le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, elle fait partie du parc de la Villette.

Sommaire

Espaces

Vue intérieure

La Cité abrite de nombreux espaces et services :

  • Explora (Niveau 1, 2, et 3) :
Regroupe les principales expositions permanentes organisées autour de thèmes : les mathématiques, l'image, les sons, les jeux de lumière, l'espace, l'océan, l'énergie, l'automobile, les roches et volcans, étoiles et galaxies, etc.
  • La Bibliothèque des sciences et de l'industrie (ex-« Médiathèque », Niveau -1) :
La bibliothèque scientifique s'étend sur 3 étages. Elle est divisée en trois grands secteurs : grand public, enfance et histoire des sciences. On y trouve également des bornes interactives qui permettent de visionner directement des films, documentaires, dessins animés, etc,... Au niveau 0, on trouve la médiathèque enfant et le cinéma Les Shadoks. Dans cette médiathèque on trouve également trois espaces de services : la Cité des métiers, la [Cité de la santé] et le [Carrefour numérique].
  • La Cité des enfants (Niveau 0) : conçue pour accueillir des enfants de 2 à 12 ans, la Cité des enfants est divisée en deux espaces : l'espace pour les 2 à 7 ans (ayant remplacé l'ancien espace 3-5 ans), et l'espace pour les 5 à 12 ans (en cours de rénovation réouverture prévue le 31 mars 2009).
  • L'Auditorium (Niveau 0) est la salle de conférences des programmes du Collège ;
  • Le cinéma Louis Lumière (Niveau 0) ;
  • Un planétarium est situé dans les expositions (Niveau 2) ;
  • Le Carrefour numérique (Niveau -1) :
Cet espace de 1200 mètres carré est une grande Cyber-base. Il est composé d'un espace d'autoformation qui permet d'accéder à un grand nombre de didactiels, d'un Kiosque pour naviguer sur Internet, d'un Atelier d'initiation à l'informatique, d'un Studio pour rencontrer des professionnels du multimédia, une Classe numérique pour accueillir des écoliers et d'une Agora pour participer à des performances, des rencontres et des débats sur la culture numérique.
Moteur Vulcain d'Ariane V exposé de manière permanente au musée
Lieu d'information sur l'emploi, les formations, les métiers, la Cité des métiers met à disposition des conseillers et un important fonds documentaire[4]. Cette cité des métiers a servi de référence pour la création d'un réseau international de plates-formes semblables[5].
  • La Cité de la santé (niveau -1) :
Située à l'entrée de la médiathèque grand public, la Cité de la santé est un espace d'information et de conseils sur tout ce qui concerne la santé.
  • Un centre des congrès (Niveau -1) ;
  • L'aquarium (Niveau -2) ;
  • La salle Jean Bertin (Niveau 0) ;
  • L'espace Condorcet (Niveau 0) ;
  • Une aire de pique-nique (Niveau 0) ;
  • Un bureau de poste (Niveau 0) ;
  • Une boutique de livres et jouets scientifiques (Niveau 0) ;
  • Des restaurants (Niveau -2) ;

Historique

Le projet de réhabilitation des abattoirs, qui a pour vocation de les transformer en musée des sciences et techniques est confié le 15 septembre 1980 à Adrien Fainsilber. Complément du Palais de la Découverte situé au Grand Palais, la Cité des sciences et de l'industrie ouvre ses portes le 13 mars 1986, inaugurée par François Mitterrand à l'occasion de la rencontre entre la sonde astronomique Giotto et la Comète de Halley.

Les présidents du musée ont été successivement :

Budget

Les subventions allouées par l'État en 2008 se sont élevées à 91,896 millions d'euros et sont affectées à la Cité à hauteur de :


  • 91,896 millions d'euros aux dépenses de fonctionnement
  • 7,771 millions d'euros aux dépenses d'investissement.

Les ressources propres de l'établissement ont représenté 24,745 millions d'euros en fonctionnement et 2,828 million d'euros en investissement. Elles proviennent notamment de la billetterie, des prestations de services du Centre des congrès de la Villette, des ventes d'ouvrages, d'études ou de produits d'expositions, des partenariats et des concessions.

Politique achat

L'organisation des achats

Depuis 2003, afin de s'aligner sur la politique gouvernementale de réduction des coûts, la Cité des sciences et de l'industrie s'oriente, comme de nombreux établissements publics, vers une meilleure rationalisation de ses achats. Pour structurer cette démarche, la Cité s'est dotée en 2003 d'une Coordination des achats puis en septembre 2006 d'un Département achats qui déploie ainsi sa politique achat. Depuis 2005, plus de 10 millions de gains ont été générés.

Le Département des achats

Le Département des achats (DHA) opère la rationalisation des achats en veillant à :

  • Ouvrir au maximum la compétition des fournisseurs pour un meilleur choix
  • Tendre systématiquement vers le meilleur rapport / qualité / prix / délai
  • Adopter une démarche qualité du processus achat
  • Globaliser les achats identiques au niveau de la CSI
  • Mutualiser les achats de même nature (standardisation)
  • Raisonner en coût global

Le Département des achats dépend de la Direction Financière, Juridique et das Achats (DFJA). Il est piloté par Laurent Denoux (MAI).

Politique achat

Elle a pour objectif d'acquérir les biens et services nécessaires à l'activité de la Cité et à la satisfaction de ses clients internes, dans les meilleures conditions de coûts /délais / services.

Cela passe par une préoccupation permanente de qualité des produits, des prestations, de sécurisation de l'approvisionnement et de réduction des coûts d'exploitation, dans le cadre de relations fondées sur la confiance mutuelle et l'engagement réciproque.

Notre politique achats tend vers 4 axes majeurs :

  1. Positionnement des achats sur les grands enjeux
  2. Evaluation et amélioration de la qualité des achats & de nos fournisseurs
  3. Mise en place d’outils et de mesures de la performance achats
  4. Développement de la culture achats au sein de la CSI et des compétences du DHA

Des leviers d'actions sont retenus dans le cadre de cette nouvelle politique des achats, notamment une meilleure connaissance de l'offre, la globalisation des achats, un raisonnement en coût complet, la mise en place de SI achats, une gestion suivie de nos fournisseurs, le contrôle de la qualité et la formation continue de nos acheteurs.

La relation avec nos fournisseurs est primordiale. Elle s’inscrit dans notre stratégie fournisseurs et vise à :

  1. Développer des relations actives et exemplaires
  2. Accompagner les fournisseurs à mieux répondre à nos consultations
  3. Une gestion dynamique de notre panel fournisseurs
  4. Déployer une démarche d’amélioration continue de la performance qualité

source:http://www.cite-sciences.fr/francais/ala_cite/serv_pro/achats/politique_achats.htm

Autour de la Cité des sciences et de l’industrie

De gauche à droite : la Géode, la Cité des sciences et de l'industrie et l'Argonaute.

Perspectives

Dans le cadre de la révision générale des politiques publiques, elle devrait former, avec le Palais de la découverte, un opérateur unique en conservant les deux sites[6].

En mars 2009, Claudie Haigneré a été chargée par le gouvernement d'une mission pour étudier ce rapprochement[7] et nommée présidente de la Cité des sciences et de l'industrie en avril.

Accès

Elle est desservie par la ligne de métro (M)(7) à la station Porte de la Villette et la ligne (M)(5) à la station Porte de Pantin, ainsi que par les lignes de bus (BUS) RATP PC2 PC3 139 150 152 249 75.

Notes

  1. (fr) La Cité des sciences et de l'industrie, "un des plus grands musées scientifiques d'Europe", 20 avril 2007, Quid. Consulté le 5 juillet 2009.
  2. (fr) Les publics de la cité des sciences et de l'industrie, mai 2009, Cité des sciences. Consulté le 5 juillet 2009.
  3. La Cité des sciences et de l'industrie est un établissement public à caractère industriel et commercial, régi par le décret no 2006-222 du 24 février 2006 et placé sous la double tutelle des ministères chargés de la Culture et de la Recherche.
  4. Le fonds documentaire
  5. Réseau Cité des métiers
  6. La modernisation du ministère de la Culture et de la Communication
  7. Stéphane Foucart, « Claudie Haigneré coiffe la Cité des sciences et le Palais de la découverte », dans Le Monde, 26 mars 2009, en ligne sur www.lemonde.fr

Voir aussi

Commons-logo.svg

Liens externes

Bibliographie

  • Jean-François Hébert, « La Cité des sciences et de l'industrie et la diffusion de l'information scientifique et technique », Réalités industrielles, pp. 78–82, mai 2007 [sommaire et résumé]
  • Portail de la culture Portail de la culture
  • Portail sur les sciences Portail sur les sciences
  • Portail de Paris Portail de Paris
Ce document provient de « Cit%C3%A9 des sciences et de l%27industrie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cite des sciences et de l'industrie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cité Des Sciences Et De L'industrie — Cité des sciences et de l’industrie Informations géographiques Coordonnées …   Wikipédia en Français

  • Cité des Sciences et de l'Industrie — Cité des sciences et de l’industrie Informations géographiques Coordonnées …   Wikipédia en Français

  • Cité des sciences et de l'industrie — Pour les articles homonymes, voir Cité des sciences. Cité des sciences et de l’industrie …   Wikipédia en Français

  • Cité des Sciences et de l'Industrie — Die Cité des sciences et de l’industrie (dt.: Stadt der Wissenschaften und der Industrie) dominiert den nördlichen Teil vom Parc de la Villette im 19. Arrondissement von Paris. Sie ist Herzstück einer Einrichtung zum Zweck der Förderung der… …   Deutsch Wikipedia

  • Cité des sciences et de l'industrie — Die Cité des sciences et de l’industrie (dt.: Stadt der Wissenschaften und der Industrie) dominiert den nördlichen Teil vom Parc de la Villette im 19. Arrondissement von Paris. Sie ist Herzstück einer Einrichtung zum Zweck der Förderung der… …   Deutsch Wikipedia

  • Cité des sciences et de l’industrie — Die Cité des sciences et de l’industrie (dt.: Stadt der Wissenschaften und der Industrie) dominiert den nördlichen Teil vom Parc de la Villette im 19. Arrondissement von Paris. Sie ist Herzstück einer Einrichtung zum Zweck der Förderung der… …   Deutsch Wikipedia

  • Cité des Sciences et de l'Industrie — Coordinates: 48°53′44″N 2°23′17″E / 48.895556°N 2.388056°E / 48.895556; 2.388056 …   Wikipedia

  • Cité des sciences a paris — Cité des sciences et de l industrie Cité des sciences et de l’industrie Informations géographiques Coordonnées …   Wikipédia en Français

  • Ingenieur de l'industrie et des mines — Ingénieur de l industrie et des mines Sommaire 1 Les Ingénieurs de l’industrie et des mines 2 Les métiers des IIM et des DRIRE 3 Le Syndicat National des Ingénieurs de l’Industrie et des Mines …   Wikipédia en Français

  • Ingénieur De L'industrie Et Des Mines — Sommaire 1 Les Ingénieurs de l’industrie et des mines 2 Les métiers des IIM et des DRIRE 3 Le Syndicat National des Ingénieurs de l’Industrie et des Mines …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”