A Hundred Million Suns
A Hundred Million Suns
Album par Snow Patrol
Sortie Drapeau : Irlande 24 octobre 2008
Enregistrement Été 2008 à :
Durée 58:16
Genre Rock alternatif, power pop
Producteur Jacknife Lee
Label Fiction/Interscope
Critique The A.V. Club (A)[1]

Allmusic 4/5 étoiles[2]
BBC Music (positif)[3]
Entertainment Weekly (B+)[4]
Pitchfork Media (4.9/10)[5]
PopMatters (9/10)[6]
Rolling Stone 3/5 étoiles[7]
Spin 3.5/5 étoiles[8]
The Independent 3/5 étoiles[9]

Albums de Snow Patrol
Eyes Open (2006)
Up to Now (2009)

A Hundred Million Suns est le cinquième album du groupe Snow Patrol. L'album a été écrit par Snow Patrol et a été produit par Jacknife Lee qui avait précédemment produit des albums de Bloc Party, R.E.M. ou encore U2. Les chansons ont été enregistrées durant l'été 2008 dans les studios Hansa à Berlin et dans ceux de Grouse Lodge en Irlande. L'album est d'abord sorti en Irlande le 24 octobre 2008, puis le 25 octobre en Australie, le 27 octobre au Royaume-Uni et le 28 octobre aux États-Unis. L'album contient notamment les titres Take Back the City et Crack the Shutters.

Sommaire

Contexte

Le groupe désirait réaliser un album plus rapidement que la fois précédente avec Eyes Open[10].

Enregistrement et production

« Il y avait tant de lignes avec des coups de crayon dans mon carnet. »

— Gary Lightbody, se remémorant à quel point la composition des chansons fut douloureuse[11].

Dans une interview donnée à la suite de l'Eyes Open Tour, le groupe avait partagé son envie d'enregistrer son prochain album dans un environnement ensoleillé. Jonny Quinn et Tom Simpson avaient mentionnés Hawaï et le Brésil comme possibles destinations[12]. Le groupe avoua prendre son temps pour composer, après quatre années de tournée ininterrompue[13]. L'album a finalement été enregistré durant l'été 2008, dans deux studios : le Hansa Tonstudio de Berlin et le Grouse Lodge, dans le comté de Westmeath, en Irlande[14],[15]. Le groupe était accompagné de son producteur Garret « Jacknife » Lee[16]. Pour être à la hauteur de ce nouvel album, certains membres de Snow Patrol ont pris des cours pour améliorer leur jeu[17]. Alors qu'ils enregistraient l'album à Berlin, les membres du groupes écoutaient des artistes tels Fleet Foxes, Wolf Parade ou encore Sigur Rós[18]. Les sessions d'enregistrement furent gênées par des invasions de chauves-souris à l'extérieur du studio, à la nuit tombante ; les animaux volaient constamment aux abords des fenêtres. Gary Lightbody en retrouva même dans sa chambre[19].

Même si Nathan Connollu et Paul Wilson, le guitariste et le bassiste du groupe, ont composé quelques chansons pour cet album[13], la plupart des musiques ont été écrites par le leader du groupe, Gary Lightbody. Celui s'est inspiré de son amour pour la science et plus particulièrement pour la physique des particules dans ses compositions[20]. Avant même que Snow Patrol ait achèvé l'Eyes Open Tour, Lightbody avait déjà quelque 220 morceaux en mémoire sur GarageBand. Le groupe les a réduits à approximativement 30 chansons durant la période d'enregistrement ; parmi elles, seules 20 pourraient conservées[21]. Ce sont finalement onze titres qui figurent sur l'album, écrits en totalité par Lightbody et composés par l'ensemble du groupe[22].

D'après le groupe, l'album représenta un grand changement en comparaison avec ses productions antérieures. Lightbody désirait faire un disque plus gai que les précédents albums. A Hundred Million Suns a été écrit dans la perspective d'une relation naissante et non plus comme la description d'une scène de rupture[17]. Le leader du groupe dit avoir rencontrer « le bloc d'un écrivain » lorsqu'il écrivait les paroles. Contrairement aux disques précédents, où l'accent était mis sur ses erreurs passées, Lightbody a écrit cet album en parlant d'amour, en essayant de ne pas tomber dans les clichés. Le chanteur a reconnu que toutes les paroles ne lui sont pas venues naturellement ; cependant, bien que l'écriture lui fut pénible, il affirme que ses textes sont « sincères »[11]. Le groupe a décrit l'album comme le meilleur qu'il ait réalisé jusqu'alors[16].

Promotion et sortie

Sortie

Le titre de l'album a été révélé par le batteur, Jonny Quinn dans une interview au Belfast Telegraph, sous le nom de « One Hundred Million Suns »[23]. Lightbody confirma ensuite sur snowpatrol.com que l'album s'intitulera « A Hundred Million Suns », tout en expliquant que même si le groupe désirait l'annoncer d'abord sur son site officiel, le journal avait déjà publier l'information[24].

L'album est sorti le 23 octobre sur les plateformes de téléchargement légal[25], le 24 octobre 2008 en Irlande, le 27 au Royaume-Uni[26] et le 28 aux États-Unis et dans le reste du monde[27] ; il n'est cependant physiquement disponible en France que depuis le 5 janvier 2009[22]. L'album était disponible en plusieurs formats : en modèle standard, avec l'album CD et le livret, en un pack de deux vinyles blancs de 180 grammes, en téléchargement légal ainsi qu'en édition deluxe — comprenant l'album CD, un DVD spécialement réalisé par James Russell et un livret tout en couleur[28].

Liste des titres interprétés à Munich, avec les étoiles en origami.

Promotion de l'album

Le nom de l'album a été révélé le 1er août[23] et la liste finale de ses titres a officiellement été annoncée sur le site du groupe le 29 août[29]. Le premier single extrait de l'album, Take Back The City, a été diffusé pour la première fois à la radio sur BBC Radio 1 le 1er septembre 2008[30]. Début octobre, soit un mois avant la sortie de A Hundred Million Suns, le groupe a organisé des écoutes exclusives de l'album dans des bars de Cardiff, Birmingham, Manchester et Glasgow, auxquels étaient invités les premiers fans inscrits en ligne[31].

L'album fut disponible dès le 23 octobre en téléchargement légal[25]. Les réflexions de Lightbody sur les nouvelles chansons ont également été mises en ligne[32].

L'illustration de l'album a été réalisée par Farrow Design, elle représente des étoiles en origami. L'utilisation d'une écriture manuscrite pour les pochettes de l'album et des singles est une idée du groupe[33]. En septembre 2008, Snow Patrol s'est associé à Apple Inc. et est ainsi devenu le premier groupe a possédé sa propre application pour l'iPhone et l'iPod Touch. Cette application gratuite permet aux utilisateurs d'accéder à des divers contenus comme les paroles des chansons, les images des coulisses et des œuvres d'arts exclusives[34] reprenant le thème de la pochette de l'album[35].

Taking Back the Cities Tour

« C'est super de commencer la tournée en Irlande. C'est ce que nous voulions faire depuis le début. Le public irlandais est toujours génial. »

— Gary Lightbody, à la sortie du deuxième concert du Take Back the Cities Tour, à Belfast[36].

Le 3 octobre 2008, Snow Patrol a annoncé sur son site le lancement du Take Back the Cities Tour[37], en référence au premier extrait de l'album : Take Back the City, que l'on pourrait traduire par Reprend la ville. Le groupe a également fait savoir que la tournée se traduira par quatre concerts en 48 heures[37] ; cette avant-tournée débuta le 26 octobre au Gate Theatre de Dublin et s'acheva le jour suivant au Bloomsbury Theatre à Londres[38]. Pendant ce temps, le groupe a fait plusieurs apparitions à la radio[39] ainsi qu'à la télévision dans le but de promouvoir l'album et la tournée.

Snow Patrol à Sheffield, durant le Taking Back The Cities Tour.

Après un séjour en Australie en novembre[40] et aux États-Unis en décembre pour une série de concerts gratuits et quelques émissions télévisées[41], la tournée internationale, intitulée Taking Back The Cities Tour est lancée le 22 février 2009 à Bournemouth. Ce concert marqua le début de la tournée britannique du groupe qui s'est terminée, après 20 dates, le 23 mars 2009 à Belfast[42]. Snow Patrol entama deux mois plus tard une tournée européenne en réalisant une série de 9 concerts en Suède, au Danemark, en Allemagne, en Autriche et en Suisse avant de s'achever le 2 juin 2009 à l'Élysée Montmartre, à Paris[43],[44]. Le groupe partit ensuite aux États-Unis et au Canada pour faire la première partie du Viva la Vida Tour de Coldplay[45] ; le groupe partagea également plusieurs concerts du 360° Tour avec U2 durant l'été 2009, dont huit en Europe et trois en Amérique[46]. Le Taking Back The Cities Tour se poursuivit en octobre 2009 en Amérique du Nord, où le groupe donna 23 représentations avec les Plain White T's en première partie[47]. La tournée s'acheva le 8 décembre 2009 à Belfast, suite à une série de concerts au Royaume-Uni et en Irande[48]. Le groupe participa par ailleurs à de nombreux festivals, notamment le Coca Cola Zero Festival, qui eut lieu en Afrique du Sud en avril 2009[49].

Accueil

Critiques des médias

L'album a reçu un accueil mitigé des médias avec des critiques très favorables, de la part de PopMatters ou The Onion par exemple, et d'autres nettement moins favorable, comme celle de Joshua Love de Pitchfork Media.

Ross Langager de PopMatters, qui a donné une note de 9 sur 10 à l'album, défend le groupe en le comparant à Coldplay. Il déclare que Snow Patrol est plus au point ; il dit qu'à la différence de celles de Chris Martin, les paroles écrites par Lightbody sont « finement observées », tandis que le leader de Coldplay se contente de « clichés existentiels ». Il a part ailleurs salué le romantisme de Lightbody en qualifiant ses textes de « solidement poétiques et délicatement suggestifs ». Il félicite également le producteur Jacknife Lee pour l'amélioration et l'élargissement de la bande sonore. Pour Langager, The Planets Bend Between Us est le Chasing Cars de l'album, il ajoute que la chanson rend parfaitement la séparation par un océan. Le titre final de l'album, The Lightning Strike, est comparé à Open Your Eyes, décrite comme l'apogée du dernier album Eyes Open[6].

Joshua Love de Pitchfork Media tourne en ridicule la musique du groupe en la qualifiant de « flambée du rock de poule mouillée ». Pour lui, si l'album contient un tube, il se trouve dans les huit premières minutes. Il fait l'éloge du morceau If There's a Rocket Tie Me to It qui rend le meilleur du groupe. Cependant, il trouve que certaines paroles sont irritantes ou crispantes. L'album contient de nombreuses métaphores en références aux planètes et à la cosmologie qui sont pour lui des « conneries ». D'après Love, l'album sonne comme si le groupe « s'efforce d'être pris plus au sérieux », ce qu'ils ont fait en « alignant simplement trois chansons lourdes et déjà trop longues » dans The Lightning Strike. Il donne donc une note très moyenne de 4,9 sur 10[5].

L'album a obtenu un score de 67 sur le site collecteur de notes Metacritic, qui traduit des « avis généralement favorables »[50].

Classements

A Hundred Million Suns a eu un succès relativement modéré dans les classements. Il est entré dans le top des ventes dans douze pays différents, où il est resté au total 165 semaines. Cependant, en comparaison avec les albums précédents, Eyes Open et Final Straw, il a connu un succès commercial moins important, restant le moins longtemps dans les classements[51]. L'album a débuté à la deuxième place au Royaume-Uni avec 100 330 ventes en une semaine ; il a échoué de justesse à atteindre la première place détenue par Funhouse de Pink[52]. Il a toutefois atteint la tête du classement irlandais et y est resté deux semaines[51]. L'album a par ailleurs atteint le top dix dans cinq autres pays[51]: en Australie, aux États-Unis, en Nouvelle-Zélande, aux Pays-Bas et en Suisse. Il a été certifié disque d'or en Australie, disque de platine au Royaume-Uni et triple disque de platine en Irlande. L'application Snow Patrol pour iPhone a, quant à elle, été téléchargée plus de 30 000 fois la première semaine[53].

Pistes

Liste des titres

Toutes les paroles sont écrites par Gary Lightbody, toute la musique a été composée par Nathan Connolly, Gary Lightbody, Jonny Quinn, Paul Wilson et Tom Simpson.

  1. If There’s a Rocket Tie Me to It (4:20)
  2. Crack the Shutters (3:21)
  3. Take Back the City (4:40)
  4. Lifeboats (4:42)
  5. The Golden Floor (3:20)
  6. Please Just Take These Photos From My Hands (4:26)
  7. Set Down Your Glass (3:44)
  8. The Planets Bend Between Us (4:18)
  9. Engines (5:10)
  10. Disaster Button (3:58)
  11. The Lightning Strike (16:18)

Singles

Autres titres

Classements et certifications

Pays Classement Certification
Drapeau d'Allemagne Allemagne 14[54]
Drapeau d'Australie Australie 6[55] disque d’or[56]
Drapeau d'Autriche Autriche 17[55]
Drapeau de Belgique Belgique (Flandre) 16[55]
Drapeau de Belgique Belgique (Wallonie) 37[55]
Drapeau d'Europe Union européenne 5[57]
Drapeau des États-Unis États-Unis 9[55]
Drapeau de France France 69[55]
Drapeau d'Irlande Irlande 1[55] 3x disque de platine[58]
Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 6[55]
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 8[55]
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 2[55] disque de platine[59]
Drapeau de Suisse Suisse 7[55]

Crédits

Snow Patrol
  • Gary Lightbody – chant, guitare, chœurs.
  • Nathan Connolly – guitare, chœurs.
  • Paul Wilson – basse, chœurs.
  • Jonny Quinn – batterie, percussion.
  • Tom Simpson – clavier[60].
Orchestre pour The Lightning Strike
  • Tubas : James "Big Jim" Anderson, Stephen Wick.
  • Trompettes : John Barclay, Guy Barker, Pat White.
  • Cors : Richard Bayliss, Evgeny Chebykin, Jocelyn Lightfoot, Timothy Brown, Kira Doherty, Philip Eastop
  • Cuivres : Avshalom Caspi.
  • Trombones : Ian Fasham, David A. Stewart, Dan Jenkins, Colin Sheen[60].
Autres

Notes et références

Notes
Références
  1. (en)Chris Mincher, « A Hundred Million Suns » sur A.V. Club. Mis en ligne le 27 octobre 2008, consulté le 18 juin 2010
  2. (en)Andrew Leahey, « A Hundred Million Suns - Snow Patrol » sur Allmusic. Consulté le 18 juin 2010
  3. (en)Chris Long, « A Hundred Million Suns is so close to being brilliant » sur BBC. Mis en ligne le 27 octobre 2008, consulté le 18 juin 2010
  4. (en)Leah Greenblatt, « A Hundred Million Suns - Music Review » sur Entertainment Weekly. Mis en ligne le 22 octobre 2008, consulté le 18 juin 2010
  5. a et b (en)Joshua Love, « Snow Patrol - A Hundred Million Suns » sur Pitchfork. Mis en ligne le 5 novembre 2008, consulté le 18 juin 2010
  6. a et b (en)Ross Langager, « Snow Patrol - A Hundred Million Suns » sur PopMatters. Mis en ligne le 27 octobre 2008, consulté le 18 juin 2010
  7. (en)Jody Rosen, « Snow Patrol - A Hundred Million Suns » sur Rolling Stone. Mis en ligne le 30 octobre 2008, consulté le 8 août 2009
  8. (en)Josh Modell, « Snow Patrol, 'A Hundred Million Suns' (Geffen) » sur Spin. Mis en ligne le 22 octobre 2008, consulté le 18 juin 2010
  9. (en)Andy Gill, « Album: Snow Patrol, A Hundred Million Suns (Fiction) » sur The Independent. Mis en ligne le 24 octobre 2008, consulté le 18 juin 2010
  10. (en)Gordon Barr, « Band eyes up Toon » sur Evening Chronicle sur AccessMyLibrary. Mis en ligne le 6 novembre 2008, consulté le 19 juin 2010
  11. a et b (en)Robin Murray, « Snow Patrol writing block » sur Clash Music.. Mis en ligne le 20 avril 2009, consulté le 19 juin 2010
  12. (en)Daniel Zugna, « Snow Patrol want exotic recording location » sur Undercover. Mis en ligne le 2 août 2006, consulté le 19 juin 2010
  13. a et b (en)X-clusive: Snow Patrol Start New Album sur Xfm. Mis en ligne le 11 juin 2007, consulté le 9 décembre 2010
  14. (en)Answers sur SnowPatrol. Consulté le 9 décembre
  15. Snow Patrol : Gary Lightbody en interview sur Zikeo. Mis en ligne le 23 novembre 2008, consulté le 9 décembre 2010
  16. a et b (en)Maureen Coleman, « New album due in autumn » sur The Belfast Telegraph. Mis en ligne le 31 juillet 2008, consulté le 9 décembre 2010
  17. a et b (en)Chris Harris, « Snow Patrol's Moping Streak Ends With Forthcoming A Hundred Million Suns » sur MTV. Mis en ligne le 15 septembre 2008, consulté le 9 décembre 2010
  18. (en)The Eskimos, « Achtung Baby! Hero lodger transformed into low idiot! » sur SnowPatrol. Mis en ligne le 23 juillet 2008, consulté le 9 décembre 2010
  19. (en)Bats delay Snow Patrol's album sur Breaking News. Mis en ligne le 2 août 2008, consulté le 9 décembre 2010
  20. (en)Gary Lightbody unveils love for science sur Xfm. Consulté le 9 décembre 2010
  21. (en)Ben Rogerson, « Snow Patrol frontman wrote 220 songs on his Mac » sur MusicRadar. Mis en ligne le 16 décembre 2008, consulté le 9 décembre 2010
  22. a et b Le nouvel album studio de Snow Patrol sur MusiqueRadio. Mis en ligne le 17 novembre 2008, consulté le 9 décembre 2010
  23. a et b (en)Maureen Coleman, « New Snow Patrol album, One Hundred Million Suns, due in the autumn » sur The Belfast Telegraph. Mis en ligne le 31 juin 2008, consulté le 21 juin 2010
  24. (en)Gary Lightbody, « The title of the fifth album » sur Snowpatrol.com. Mis en ligne le 1er août 2008, consulté le 21 juin 2010
  25. a et b (en)Snow Patrol, « A Hundred Million Suns out now ! ». Mis en ligne le 23 octobre 2008, consulté le 25 juin 2010
  26. (en)Maureen Coleman, « Album release dates » sur The Belfast Telegraph. Mis en ligne le 27 août 2008, consulté le 19 juin 2010
  27. (en)Snow Patrol, « New album announced ». Mis en ligne le 27 août 2008, consulté le 21 juin 2010
  28. (en)Snow Patrol, « Release formats ». Mis en ligne le 27août 2008, consulté le 21 juin 2010
  29. Snow Patrol, « Lead single revealed ». Mis en ligne le 27 août 2008, consulté le 22 juin 2010
  30. (en)Snow Patrol, « Listen to Take Back The City now ! ». Mis en ligne le 1er septembre 2008, consulté le 22 juin 2010
  31. (en)Snow Patrol, « Listening Parties ». Mis en ligne le 7 octobre 2008, consulté le 24 juin 2010
  32. (en)Snow Patrol, « Track by track ». Consulté le 28 août 2008
  33. (en)Farrow Design, « Snow Patrol Album Packaging ». Consulté le 25 juin 2010 Note : après le téléchargement de l'application, cliquez sur Work puis faites défiler la barre vers la droite
  34. (en)Ben Rogerson, « Snow Patrol to release iPhone app with new album » sur MusicRadar. Mis en ligne le 2 septembre 2008, consulté le 25 juin 2010
  35. Snow Patrol: A Hundred Million Suns sur Sleevage. Mis en ligne le 4 décembre 2008, consulté le 25 juin 2010
  36. (en)Sinead Garvan, « Snow Patrol begin four city tour » sur BBC, 27 October 2008. Mis en ligne le 25 juin 2010
  37. a et b (en)Snow Patrol, « TBTC Tour ». Mis en ligne le 3 octobre 2008, consulté le 25 juin 2010
  38. (en)Snow Patrol to play pub gig in Belfast sur Belfast Telegraph. Mis en ligne le 25 juin 2010
  39. (en)Snow Patrol, « Promotion before the tour ». Mis en ligne le 3 octobre 2008, consulté le 25 juin 2010
  40. (en)Liveguide, « Snow Patrol - One Off Sydney Show ». Consulté le 25 juin 2010
  41. (en)Snow Patrol, « Patrol announce US shows in December! ». Mis en ligne le 25 juin 2010
  42. (en)Snow Patrol, « Support announced for UK & Ireland tour! ». Mis en ligne le 15 janvier 2009, consulté le 25 juin 2010
  43. (en)Snow Patrol, « Shows ». Consulté le 25 juin 2010
  44. (en)Snow Patrol, « Shows ». Consulté le 25 juin 2010
  45. (en)Snow Patrol, « Viva la Vida Tour ». Consulté le 25 juin 2010
  46. (en)Snow Patrol, « U2 360 Tour ». Mis en ligne le 25 mai 2010
  47. (en)Adam Morrison, « Snow Patrol and Plain White T's Team Up For Tour » sur ExploreMusic. Mis en ligne le 24 juillet 2009, consulté le 25 juin 2010
  48. (en)Robin Murray, « Snow Patrol Winter Tour » sur Clash Music, 18 August 2009. Consulté le 25 juin 2010
  49. (en)Digital Production, « Oasis, Snow Patrol headline SA's Coke Zero Fest ». Consulté le 25 juin 2010
  50. Metacritic, « A Hundred Million Suns by Snow Patrol ». Consulté le 1er juillet 2010
  51. a, b et c (en)aCharts, « Snow Patrol - A Hundred Million Suns ». Consulté le 27 juin 2010 Note: Cliquer sur "quick stats". Pour les autres albums, faire défiler vers le bas pour voir le nombre total de semaines.
  52. (en)Wild About the World, « Snow Patrol beaten by Pink to reach No. 1 - Xfm online ». Mis en ligne le 3 novembre 2008, consulté le 8 août 2009
  53. (en)Musically, « Polydor pleased with Snow Patrol iPhone application ». Consulté le 27 juin 2010
  54. (de)Zusammenfassung: Snow Patrol - A Hundred Million Suns sur Musicline. Consulté le 25 juin 2009
  55. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k (en+de)Snow Patrol - A Hundred Million Suns (Album) sur SwissCharts. Consulté le 25 juin 2010
  56. (en)Australian Recording Industry Association, « ARIA Charts - Accreditations - 2008 Albums ». Consulté le 25 juin 2010
  57. (en)Billboard, « European Albums - Chart position ». Mis en ligne le 15 novembre 2008, consulté le 8 août 2009
  58. (en)Irish Charts, « 2008 certification awards - Multi platinum ». Consulté le 25 juin 2010
  59. (en)British Phonographic Industry, « Official Singles Chart – 2008 ». Consulté le 25 juin 2010
  60. a, b et c Discogs, « Snow Patrol - A Hundred Million Suns ». Consulté le 25 juin 2010

Annexes

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article A Hundred Million Suns de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • A Hundred Million Suns — Álbum de Snow Patrol Publicación Octubre o Noviembre de 2008. Grabación Mayo de 2008 Género(s) Rock alternativo …   Wikipedia Español

  • A Hundred Million Suns — This article is about the Snow Patrol album. For other uses, see Austrian Holocaust Memorial Service. A Hundred Million Suns Studio album by Snow Patrol …   Wikipedia

  • A.C. Davis High School (Washington) — Davis High School Established 1884 Type IB World School high school Principal Ben Ramirez Faculty 100 Students 2,000 …   Wikipedia

  • A Fishful of Dollars — Эпизод «Футурамы» «Пригоршня долларов» «A Fishful of Dollars» Фрай м …   Википедия

  • A Big Piece of Garbage — Эпизод «Футурамы» «Большая куча мусора» «A Big Piece of Garbage» …   Википедия

  • A Bicyclops Built for Two — Эпизод «Футурамы» «Циклопов должно быть двое» «A Bicyclops Built for Two» …   Википедия

  • A Head in the Polls — Эпизод «Футурамы» «Голова на выборах» «A Head in the Polls» …   Википедия

  • A Clone of My Own — Эпизод «Футурамы» «Мой собственный клон» «A Clone of My Own» …   Википедия

  • A Tale of Two Santas — Эпизод «Футурамы» «История о Двух Сантах» «A Tale of Two Santas» …   Википедия

  • A Leela of Her Own — Эпизод «Футурамы» «Лила, Как Она Есть» «A Leela of Her Own» Лила Бёрнсболистка Порядковый номер 48 Сезон 3 …   Википедия

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”