ATPase
Représentation de l'ATPase AHA2 (pompe à protons) d'Arabidopsis thaliana.

Les ATPases membranaires sont une classe d'enzymes liées au métabolisme énergétique, qui hydrolysent ou synthétisent les molécules d'adénosine-triphosphate (ATP) tout en transférant des ions d'un côté à l'autre de la membrane. Il en existe plusieurs classes, selon qu'elles synthétisent ou hydrolysent l'ATP, selon le type d'ion qu'elles transportent…
Leur implication centrale dans les transferts d'énergie au sein de la cellule en fait une classe de protéine ubiquitaire. Les ATPases de type F et P sont présents aussi bien chez les eucaryotes que chez les procaryotes, les ATPases de type V uniquement chez les eucaryotes.

Sommaire

Bioénergétique

  • La synthèse d'ATP à partir d'ADP et de phosphate inorganique nécessite de l'énergie. Cette énergie est fournie par la diffusion à travers le complexe enzymatique de certaines ATPases d'ions (protons) selon le potentiel électrochimique de membrane établi par ailleurs par une chaîne de transport d'électron. Les ATP ainsi produits sont la source d'énergie la plus courante dans le cytoplasme. Son hydrolyse, réaction exothermique, est couplée à des réactions chimiques endothermiques qui n'auraient pas lieu sinon.
  • Les ATPases qui hydrolysent l'ATP utilisent son énergie pour transporter des ions contre leur gradient de concentration.

ATPase de type F ou F1-F0 ATP-synthase

Ces enzymes, situées dans une sphère pédonculée, sont activées lors du passage des protons (H+) de l'espace intermembranaire à la matrice (tout cela se situe dans la mitochondrie ou dans le chloroplaste, organites productrices d'énergie).


L'ATP synthétase (ou ATP synthase) des mitochondries et chloroplastes est une enzyme anabolique qui utilise l'énergie d'un gradient transmembranaire de protons comme source d'énergie pour ajouter un groupe phosphate minéral à une molécule d'adénosine diphosphate (ADP) pour former une molécule d'adénosine triphosphate (ATP).

ATPase de type P

Les ATPases de type P (P' pour phosphorylation) participent au maintien d'un potentiel électrochimique de membrane en transportant des ions contre leurs gradients de potentiel au cours d'un cycle où un ATP est hydrolysé (voir l'article pompe sodium/potassium pour les détails du cycle). On les appelle aussi pompes ioniques (voir l'article transporteur membranaire). On peut distinguer les ATPases de types P selon qu'elles transportent une seule ou bien deux espèces ioniques :

ATPase de type P Uniport

les ATPase de type P Uniport sont conductrices pour un seul ion dans un seul sens.

par exemple transportent le calcium hors du cytoplasme, soit vers le milieu extracellulaire, soit vers des réticulum endoplasmique lisse spécialisés appelés calciosomes. Ils assurent une faible concentration de calcium intracellulaire ([Ca2+]i). Toute libération de calcium est en effet un signal cellulaire en soi, capable de provoquer des chaînes de réactions métaboliques. Le [Ca2+]i est un second messager.

  • Chez les bactéries (notamment Escherichia coli), il existe également une K+-ATPase qui pompe le potassium vers l'intérieur de la cellule.

ATPase de type P Antiport

les ATPase de type P Antiport conduisent dans des directions opposées deux espèces ioniques, toujours contre leur gradient de concentration respectif.


Dans certaines conditions expérimentales, les Ca2+-ATPases peuvent devenir ATP-synthétases, ce qui soutient la pertinence de rassembler toutes les ATPases dans la même famille d'enzymes…

ATPase de type V

Elles créent un gradient de protons en hydrolysant de l'ATP. Elles sont présentes chez les eucaryotes seulement, dans la membrane des vésicules d'exocytose et d'endocytose, dans celle des lysosomes, des endosomes et des vésicules de l'appareil de Golgi. On les trouves également dans les membranes des vacuoles de plantes et de levure. Elles maintiennent un pH acide dans ces compartiments. Il s'agit de complexes protéiques de 12 à 14 sous-unités: le complexe V0 forme le canal; le complexe V1 catalyse lhydrolyse de l'ATP en ADP et phosphate inorganique. Il y a une homologie structurelle avec les ATPases de type F.

Lien interne

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article ATPase de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ATPase — Drei Beispiele für ATPasen. Oben eine membranständige ATPase, die Protonenpumpe HslUV, bestehend aus 6 Untereinheiten, die …   Deutsch Wikipedia

  • ATPase — ATPase, die; , n: Abk. für ↑ Adenosintriphosphatase. * * * ATPase   [atepe aːzə] die, / n, Abkürzung für Adenosintriphosphatase, Physiologie: ATPasen sind …   Universal-Lexikon

  • ATPase — ATPases are a class of enzymes that catalyze the decomposition of adenosine triphosphate (ATP) into adenosine diphosphate (ADP) and a free phosphate ion. This dephosphorylation reaction releases energy, which the enzyme (in most cases) harnesses… …   Wikipedia

  • ATPase — Abbreviation for adenosine triphosphatase. * * * adenosine triphosphatase * * * ATPase .ā .tē pē .ās, .āz n an enzyme that hydrolyzes ATP esp one that hydrolyzes ATP to ADP and inorganic phosphate called also adenosine triphosphatase * * *… …   Medical dictionary

  • ATPase — noun Date: 1946 an enzyme that hydrolyzes ATP; especially one that hydrolyzes ATP to ADP and inorganic phosphate …   New Collegiate Dictionary

  • ATPase — An enzyme capable of releasing the terminal (g) phosphate from ATP, yielding ADP and inorganic phosphate. The description could mislead, because in most cases the enzymic activity is not a straightforward hydrolysis, but is part of a coupled… …   Dictionary of molecular biology

  • ATPase — /ay tee pee ays, ayz/, n. Biochem. adenosine triphosphatase: any of several enzymes that catalyze the hydrolysis of ATP to ADP and phosphate. [1945 50; ATP + ASE] * * * …   Universalium

  • ATPase — noun /eɪtiːˈpiːeɪz/ A type of enzyme which works to convert adenosine triphosphate (ATP) into adenosine diphosphate (ADP) and a free phosphate ion, thereby releasing energy to be used in cellular activity …   Wiktionary

  • ATPase — Adenosine triphosphatase (Adenosin trifosfatasa) …   Diccionario de siglas médicas y otras abreviaturas

  • ATPase — [[t]ˈeɪˈtiˈpi eɪs, eɪz[/t]] n. biochem. adenosine triphosphatase: any of several enzymes that catalyze the hydrolysis of ATP to ADP and phosphate • Etymology: 1945–50 …   From formal English to slang

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”