Chronologie des alternatives de corrida (2001 à 2020)

On trouvera ci-après la chronologie des alternatives, entre 2001 et 2020, des matadors ayant laissé quelque trace dans l’histoire de la corrida, avec, dans la mesure du possible, les noms du parrain et du témoin de la cérémonie ainsi que celui de la ganadería (élevage)[1].

Article principal : Alternative (corrida).

Sommaire

2001

  • 7 janvier : Juan Polo (Colombien). Popayán (Colombie, département de Cauca). Parrain, « Gitanillo de América » ; témoin, Paquito Perlaza ; taureaux de la ganadería de Ambaló.
  • 21 février : Mauro Lizardo (Mexicain). Autlán de la Grana (Mexique, État de Jalisco). Parrain, « El Conde » ; témoin, « El Zapata » ; taureaux de la ganadería de Jorge de Haro.
  • 11 mars : Orlando Rivera (Colombien). Aguazul (Colombie, département du Casanare). Parrain, « Gitanillo de América » ; témoin, Sebastián Vargas ; taureaux de la ganadería de La Toma.
  • 28 juin : Aníbal Vásquez (Péruvien). Cutervo (Pérou, région de Cajamarca). Parrain, José Antonio Muñoz ; témoin, Carlos Rondero ; taureaux de la ganadería de La Viña.
  • 16 septembre : Grégoire Taulère (Français). Nîmes (France, département du Gard). Parrain, Swan Soto ; témoin, Marc Serrano ; taureaux de la ganadería de Oliveira Irmaos.
  • 29 septembre : Manolo López (Venezuelien). Novés (Espagne, province de Tolède). Parrain, « Sánchez Parada » ; témoin, Mariano Cruz Ordóñez ; quatre taureaux de la ganadería de El Pizarral et deux de celle de Agrupecuaria Andaluza, celui de la cérémonie étant de la première.
  • 7 octobre : Nils Vidal Smith García « Santiago Vidal Smith » (Équateurien). Benalmádena (Espagne, province de Málaga). Parrain, Luis de Pauloba ; témoin, « Carpetano » ; taureaux de la ganadería de los Hermanos Ortega Camacho.
  • 8 octobre : Ramón Guevara (Venezuelien). Torres de la Alameda (Espagne, province de Madrid). Parrain, José Luis Triviño ; témoin, Abraham Barragán ; cinq taureaux de la ganadería de los Hermanos Ramajo de Villoria et un de celle de Valdeolivas, celui de la cérémonie étant de la première.
  • 21 octobre : José Manuel Pina (Espagnol). Huéscar (Espagne, province de Grenade). Parrain, « Chicote » ; témoin, Pepe Moreno ; taureaux de la ganadería de Los Derramaderos. (Cette alternative est non valide, José Manuel Pina n’ayant pas participé au nombre de novilladas nécessaire.)

2002

  • 7 janvier : Fabián Mosquera Collazos « El Payanés » (Colombien). Popayán (Colombie, département de Cauca). Parrain, Regino Agudo García ; témoin, Paquito Perlaza ; taureaux de la ganadería de Fuentelapeña.
  • 20 janvier : Cristóbal Pardo Jr (Colombien). Bogotá (Colombie). Parrain, César Camacho ; témoin, Sebastián Vargas ; taureaux de la ganadería de Clara Sierra.
  • 9 juin : Álvaro Ortiz Méndez « Álvaro de la Fuente » (Colombo-venezuelien). Chinácota (Colombie, département du Nord de Santander). Parrain, Pepe Manrique ; témoin, Paco González ; taureaux de la ganadería de San Sebastián de las Palmas.
  • 29 juin : David Gamarra (Péruvien). Cutervo (Pérou, région de Cajamarca). Parrain, Carlos Rondero ; témoin, Aníbal Vásquez ; taureaux de la ganadería de Paiján.
  • 29 septembre : Jimmy Alexander Hernández Acosta « Joselito Hernández » (Colombien). San Miguel (Équateur, province de Bolívar). Parrain, Rodrigo Marín ; témoin, Carlos Rodero ; taureaux de la ganadería de El Charron.
  • 20 octobre :
    • José Orozco « El Jalisco » (Mexicain). Jalisco (Mexique, État de Jalisco). Parrain, Alfredo Gutiérrez ; témoin, Ignacio Garibay ; taureaux de la ganadería de San Mateo.
    • José Gregorio Torres « Maravilla » (Venezuelien). Huéscar (Espagne, province de Grenade). Parrain, José Luis Moreno ; témoin, Pepe Moreno ; taureaux de la ganadería de Ascençao Vaz.
  • 24 novembre : Alejandro Ayala (Mexicain). Uruapan (Mexique, État de Michoacán). Parrain, Paco Dóddoli ; témoin, Mauricio Portillo ; taureaux de la ganadería de Campo Alegre.

2003

  • 18 mars : Guillermo Ramírez « El Mexiquense » (Mexicain). Jiquilpan (Mexique, État de Michoacán). Parrain, « El Fraile » ; témoin, Francis Evans ; taureaux de la ganadería de San Maximiano.
  • 6 septembre : Antonio Luis Carvajal López « El Príncipe » (Espagnol). Zufre (Espagne, province de Huelva). Parrain, José Borrero ; témoin, « El Higuito » ; taureaux de la ganadería de El Fresnedal.
  • 19 octobre : Dionner Mendoza (Venezuelien). Maracay (Venezuela, état d'Aragua). Parrain, « El Mito » ; témoin, Iván Rodríguez ; trois taureaux de la ganadería de Laguna Blanca et trois de celle de Guayabita, celui de la cérémonie étant de cette dernière.
  • 2 novembre : Francisco López « Yiyo » (Mexicain). Ciudad Hidalgo (Mexique, État de Michoacán). Parrain, César Camacho ; témoin, Mario del Olmo ; taureaux de la ganadería de San Antonio de Triana.
  • 14 novembre : Jacobo Hernández (Mexicain). Morelia (Mexique, État de Michoacán). Parrain, Mauricio Portillo (pas de témoin, la corrida ayant été un mano a mano complété par le rejoneador Pablo Hermoso de Mendoza) ; taureaux de la ganadería de Ordaz.
  • 28 décembre : Manolo Martínez (Colombien). Villavicencio (Colombie, département du Meta). Parrain, « Gitanillo de América » (pas de témoin, la corrida ayant été un mano a mano complété par le rejoneador Juan Rafael Restrepo) ; taureaux de la ganadería de La Ahumada.

2004

  • 1er janvier : Fabio Zerrato (Colombien). Silvania (Colombie, département de Cundinamarca). Parrain, Jairo Antonio Castro ; témoin, « Ramsés » ; taureaux de la ganadería de El Manzanal.
  • 14 mars : Emilio Serna Espinosa « Emilio Laserna » (Espagnol). Vergèze (France, département du Gard). Parrain, Regino Ortés ; témoin, Swan Soto ; taureaux de la ganadería de Hubert Yonnet.
  • 18 mars : Jorge Benavides Corona « Cúchares » (Mexicain). Jiquilpan (Mexique, État de Michoacán). Parrain, Antonio Bricio (pas de témoin, la corrida ayant été un mano a mano complété par le rejoneador Pablo Hermoso de Mendoza) ; taureaux de la ganadería de La Muralla.
  • 3 avril : Rafael Torres (Espagnol). Gerena (Espagne, province de Séville). Parrain, Antonio Manuel Punta ; témoin, « Ruiz Manuel » ; taureaux de la ganadería de los Herederos de Antonio Ordóñez.
  • 9 mai : Ricardo Rosas (Mexicain). Morelia (Mexique, État de Michoacán). Parrain, « Pedrito de Portugal » ; témoin, Ignacio Garibay ; taureaux de la ganadería de San Antonio de Triana.
  • 13 mai : Andrés Revuelta (Espagnol). Madrid. Parrain, Antonio Ferrera ; témoin, Miguel Abellán ; un taureau de la ganadería de González Sánchez Dalp, deux de celle de San Miguel, deux de celle de Manolo González et un de celle du comte de la Maza.
  • 4 juillet : Gustavo Zúñiga (Colombien). Pamplona (Colombie, département du Nord de Santander). Parrain, « Ramsés » (pas de témoin, la corrida ayant été un mano a mano complété par le rejoneador Juan Rafael Restrepo) ; taureaux de la ganadería de El Capiro.
  • 15 août : Carlos Rubiel Carvajal Velasco « Morenito de la Capea » (Colombien). Chinácota (Colombie, département du Nord de Santander). Parrain, Paquito Perlaza (pas de témoin, la corrida ayant été un mano a mano complété par le rejoneador Dayro Chica) ; taureaux de la ganadería de El Capiro.
  • 17 octobre :
    • Guillermo Martínez (Mexicain). Guadalajara (Mexique, État de Jalisco). Parrain, Miguel « Armillita » (pas de témoin, la corrida ayant été un mano a mano complété par le rejoneador Pablo Hermoso de Mendoza) ; taureaux de la ganadería de Fernando de la Mora.
    • Pablo Samperio (Mexicain). Pachuca (Mexique, État de Hidalgo). Parrain, José Luis Angelino ; témoin, Leopoldo Casasola ; taureaux de la ganadería de Trincheras.
  • 2 novembre :
    • Mariano del Olmo (Mexicain). Tlaxcala (Mexique, État de Tlaxcala). Parrain, « El Zotoluco » ; témoin, Rafael Ortega ; taureaux de la ganadería de José María Arturo Huerta.
    • Omar Villaseñor (Espagnol). Morelia (Mexique, État de Michoacán). Parrain, Jorge Gutiérrez (pas de témoin, la corrida ayant été un mano a mano complété par le rejoneador Pablo Hermoso de Mendoza) ; taureaux de la ganadería de Ordaz.
  • 7 novembre : Juan Carlos San Román (Mexicain). Cortázar (Mexique, État de Guanajuato). Parrain, Ernesto San Román « El Queretano » ; témoin, Óscar San Román ; taureaux de la ganadería de Campo Hermoso.
  • 5 décembre : Atanasio Velázquez (Mexicain). San Buenaventura (Mexique, État de Coahuila). Parrain, Humberto Flores ; témoin, Rafael Rivera ; taureaux de la ganadería de Valparaíso

2005

  • 2 janvier : Juan José Rueda Martínez « El Ruso » (Espagnol). Benalmádena (Espagne, province de Málaga). Parrain, « Alcazabeño » (pas de témoin, la corrida ayant été un mano a mano) ; taureaux des ganaderías de Los Derramaderos, Hermanos Ortiz, Elías Hernández, Fernández Palacios et Andrés Ramos, le taureau de la cérémonie étant de celle de Los Derramaderos.
  • 13 mai : Roberto Carlos Bastardo Álvarez « Roberto Carlos » (Espagnol). Valladolid (Espagne). Parrain, Enrique Ponce ; témoin, Manolo Sánchez ; taureaux de la ganadería de Carlos Núñez.
  • 27 mai : Raquel Sánchez (Espagnol). Tolède (Espagne). Parrain, Eugenio De Mora ; témoin, Manolo Amador ; trois taureaux de la ganadería de Peralta et trois de celle de Loreto Charro, celui de la cérémonie étant de cette dernière.
  • 1er août : Modesto Campos (Péruvien). Celendín (Pérou, région de Cajamarca). Parrain, « El Millonario » ; témoin, « Maravilla » ; taureaux de la ganadería de Salamanca.
  • 13 août : Jaime Caro (Colombien). Tanicuchi (Équateur, province de Cotopaxi). Parrain, Antonio Campana ; témoin, Diego Rivas ; taureaux de la ganadería de Santa Rita.
  • 20 août : Luis Prato (Venezuelien). Táriba (Venezuela, État de Táchira). Parrain, « Víctor Manuel » ; témoin, « Ramsés » ; trois taureaux de la ganadería de El Laurel et trois de celle de El Paraíso, celui de la cérémonie étant de la première.
  • 27 août : José Ibarra « Joseli » (Mexicain). Torreón (Mexique, État de Coahuila). Parrain, « Pasión Gitana » ; témoin, Mario Mora ; taureaux de la ganadería de Gómez Valle.
  • 11 septembre : César Manrique (Espagnol). Valladolid (Espagne). Parrain, Juan Diego ; témoin, Mario Campillo ; taureaux de la ganadería de Guardiola.
  • 4 décembre : José Mauricio (Mexicain). Mexico, « plaza Monumental ». Parrain, Jorge Gutiérrez ; témoin, Enrique Ponce ; taureaux de la ganadería de Teófilo Gómez.
  • 10 décembre : Pedro Rubén (Mexicain). Tlaxcala (Mexique, État de Tlaxcala). Parrain, José María Luévano ; témoin, « Jerónimo » ; taureaux de la ganadería de Puerta Grande.
  • 17 décembre : Martín Felipe Escobar Escobar « Curro Martín » (Colombien). Cali (Colombie, département du Valle del Cauca). Parrain, « Guerrita Chico » ; témoin, Cristóbal Pardo Jr ; taureaux de la ganadería de Paispamba.
  • 26 décembre : Jhon Alexander Valencia Munevar « Juan Valencia » (Colombien). Cúcuta (Colombie, département du Nord de Santander). Parrain, Víctor Manuel Blázquez ; témoin, « Ramsés » ; taureaux de la ganadería de Sebastián de las Palmas.

2006

  • 25 février : Juan Francisco Hinojosa (Équateurien). Ambato (Équateur, province du Tungurahua). Parrain, Gómez Escorial (pas de témoin, la corrida ayant été un mano a mano complété par le rejoneador Vicente Arteaga) ; taureaux de la ganadería de Santa Coloma.
  • 25 juin : Raúl Cuadrado (Espagnol). Barcelone (Espagne). Parrain, Manolo Sánchez ; témoin, Juan Diego ; taureaux de la ganadería de Jaime Brujó.
  • 31 juillet 2006 : Orlando Huerta (Mexicain). Santiago Cuautlapan (Mexique, État de Mexico). Parrain, Rafael de Alba ; témoin, Christian Ortega ; taureaux de la ganadería de Ernesto Cuevas.

2007

  • 14 janvier : Luis Gallardo (Mexicain). Tepeapulco (Mexique, État de Hidalgo). Parrain, Jorge Gutiérrez ; témoin, Pablo Samperio ; taureaux de la ganadería de La Guadalupana.
  • 17 février : Aarón Rodríguez (Mexicain). Ciudad Lerdo (Mexique, État de Durango). Parrain, Federico Pizarro ; témoin, David Gil ; taureaux de la ganadería de Monteverde.
  • 23 février : Ricardo López Alfaro « El Cade » (Mexicain). San Andrés Tuxtla (Mexique, État de Veracruz). Parrain, « El Conde » (pas de témoin, la corrida ayant été un mano a mano complété par le rejoneador Pablo Hermoso de Mendoza) ; taureaux de la ganadería de Jorge de Haro.
  • 17 mars : José Alberto García (Venezuelien). Maracay (Venezuela, état d'Aragua). Parrain, Ignacio Garibay ; témoin, Gabriel Picazo ; quatre taureaux de la ganadería de Rancho Grande et deux de celle de El Prado, celui de la cérémonie étant de cette dernière.
  • 25 mars : Sánchez Valencia (Venezuelien). Valencia (Venezuela, État de Carabobo). Parrain, Bernardo Valencia ; témoin, Mari Paz Vega ; cinq taureaux de la ganadería de Tarapío et un de celle de La Ahumada, celui de la cérémonie étant de la première.
  • 1er juillet : José Luis Robayo (Colombien). Pamplona (Colombie, département du Nord de Santander). Parrain, Emilio José Chamón Ortega (pas de témoin, la corrida ayant été un mano a mano complété par le rejoneador Juan Rafael Restrepo) ; taureaux de la ganadería de Juan Bernardo Caicedo.
  • 11 août : Manuel Rocha « El Rifao » (Mexicain). Huamantla (Mexique, État de Tlaxcala). Parrain, « El Zapata » ; témoin, Leopoldo Casasola ; taureaux de la ganadería de Raúl Cervantes.
  • 14 septembre : Leonardo García « Leonardo de Maracay » (Venezuelien). Higuera la Real (Espagne, province de Badajoz). Parrain, David Luguillano ; témoin, Víctor Janeiro ; trois taureaux de la ganadería de los Hermanos García Jiménez, deux de celle de Alipio Pérez Tabernero et un de celle de Ramón Flores, celui de la cérémonie étant de la première.
  • 15 décembre : Marbella Romero (Mexicain). Morelia (Mexique, État de Michoacán). Parrain, Rafael Ortega ; témoin, Isaac Chacón ; taureaux de la ganadería de Pepe Garfias.

2008

  • 30 mars : Rodrigo Muñoz « Gitanillo de Tlalpan» (Mexicain). Mérida (Mexique, État de Yucatán). Parrain, Federico Pizarro ; témoin, Jorge Hernández Gárate ; taureaux de la ganadería de Lebrija.
  • 15 juin : Julien Dusseing « El Santo » (Français). Aire-sur-l'Adour (France, département des Landes). Parrain, Daniel Luque ; témoin, Joselito Adame ; taureaux de la ganadería d’Espioja.

2009

  • 8 septembre : Juan José Orta « El Leperito » (Espagnol). Ayamonte (Espagne, province de Huelva). Parrain, « Lima de Estepona » ; témoin, Julio Benítez « El Cordobés » hijo ; taureaux de la ganadería de Juan Valenzuela.

2010

  • 29 mai : Antonio Márquez (Espagnol). La Cañada (Espagne, province d'Ávila). Parrain, José Olivencia ; témoin, Torres Jerez ; taureaux de la ganadería de Gregorio Garzón Valdenebro.

2011

Sources

Voir aussi

Notes

  1. Aucune liste exhaustive ne semble possible : nombre de matadors ont pris l’alternative, sans que leur notoriété ait jamais dépassé les frontières de leur province, voire celles de leur village, et n’ont pas laissé la moindre trace dans l’histoire.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chronologie des alternatives de corrida (2001 à 2020) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”