-3500

-3500

XXXVe siècle av. J.-C.

Ve millénaire av. J.-C. | IVe millénaire av. J.-C. | IIIe millénaire av. J.-C.

../.. | XXXVIIe siècle av. J.-C. | XXXVIe siècle av. J.-C. | XXXVe siècle av. J.-C. | XXXIVe siècle av. J.-C. | XXXIIIe siècle av. J.-C. | ../..

Voir aussi : Liste des siècles, Chiffres romains


Sommaire

Événements

Chine

  • Première cité chinoise à Liangchengzhen. Commerce à longue distance de produits de luxe, témoignage d’une stratification sociale accrue.

Inde

  • Céramique peinte de décors géométriques polychromes du style de Kechi Beg.
  • Figurine en terre cuite de Mehrgarh représentant une femme assise.

Égypte

  • Culture de Nagada II : évolution et extension progressive des traits culturels de Nagada au nord de la vallée (Maadi).
    • Apparition des premières cités de la vallée du Nil, bâties sur des éminences (kôms) naturelles échappant à la crue, se structurant architecturalement à l’intérieur d’enceintes (El-Kab, Hiérakonpolis, Éléphantine, Abydos).
    • Bas-reliefs taillés sur une ou deux faces de palettes scutiformes en schiste, représentant des scènes de chasse ou les luttes entre clans avant la constitution de royaumes.
  • Site de Khor Dahoud, en Basse-Nubie, lieux d’échange (d’environ -3500 à -3000) entre l’Égypte des époques de Nagada II et III et la culture du groupe A de Basse-Nubie. 578 silos, de nombreuses jarres attestent l’intensité du commerce du vin, bière, huiles, des poteries nagadiennes contre l’ivoire, l’ébène (heben), l’encens, les peaux de félins probablement.

Proche Orient

  • Début de l'âge du Bronze ancien en Anatolie.
    • Découverte de la technique du bronze en Asie occidentale entre 4000 et 3000 av. J.-C.. L’Anatolie apparaît divisée en principautés, sortes de cités-États assez petites mais souvent belliqueuses (murailles), qui tirent l’essentiel de leurs revenus des ressources minérales ou forestières, tandis que l’agriculture assure la base de la vie quotidienne.
  • En Anatolie centrale s’élèvent des cités fortifiées, dont les maisons de briques crues renforcées de poutres reposent sur des fondations de pierre (Troie, Beycesultan, Dorak, Alacahöyük).
  • Céramiques monochromes rouges et noires, polies, faites au tour en Cilicie.
  • A partir de -3600/-3500, au début de la période d'Uruk, Suse semble basculer dans l’orbite mésopotamienne et prendre des distances avec l’univers iranien. L’expansion de la culture d’Uruk en Iran, sans qu’on puisse savoir s’il s’agit d’une emprise culturelle, économique et commerciale (vraisemblablement) ou impérialiste (peu crédible au moins sous la forme d’une conquête unique et continue), laisse des traces aussi bien à Godin Tépé dans le nord qu’à Tépé Sialk en bordure du désert central.
  • Dès le niveau V et certainement bien avant, il est certain que l’agglomération d’Uruk n’est plus un village mais est devenue une cité.
    • Temple calcaire d’Uruk (niveau V), construit selon la forme tripartite mise au point à la période d'Obeïd mais de proportions grandioses : 30 m sur plus de 80 m, avec une salle centrale large de 12 m.
  • Relations entre le monde d’Uruk et Bouto en Égypte, via la Syrie du Nord.

Europe occidentale

  • Début du néolithique final : expansion et diversification des cultures.
  • Le groupe de Cerny, dans le bassin parisien, ouvre des mines de silex, entoure certains sites de fossés et entre en contact avec les cultures méridionales.
  • Cités lacustres en Haute-Autriche (Mondsee). Elevage, agriculture, tissage, céramique linéaire.

Europe orientale

  • Arrivée des indo-Européens, venus des plaines de la Russie du Sud, qui pénètrent en Europe centrale par la Moldavie. Entre –3500 et –2500, ils se différencient en Celtes, en Germains, en Protoslaves Baltes, qui s’établissent en Europe centrale et en Grecs et Italiotes, qui descendent vers le monde méditerranéen.
  • Début du chalcolithique hongrois (-3500/-2300) orienté vers l’élevage et la métallurgie. Les mines de Hongrie produisent un cuivre très pur dont la diffusion atteint la Dalmatie, la Bulgarie, le Caucase et peut-être à l’ouest l’Allemagne et la France.
  • Le groupe de Vinça (ex-Yougoslavie, -5000,-3000) reste fidèle à l’esprit néolithique, malgré l’apparition discrète du métal (perles et alênes).
  • Cimetière chalcolithique de Tiszapolgár (Hongrie), comportant 156 tombes individuelles, à de rares exceptions près. La quantité et la nature des objets funéraires marquent des distinctions sociales (objet d’or et de cuivre pour les tombes les plus riches, silex et poteries pour les plus pauvres).
  • Des pictogrammes sont découverts en Roumanie.

Personnages significatifs

Inventions, Découvertes, Introductions

  • En Afrique, les plus anciennes perles (trouvées) fabriquées avec des coquilles d'œufs d'autruche. À partir de cette date, ces perles sont universellement répandues dans tout l'Est africain.
  • À peu près en même temps, la tournette de potier apparaît en Mésopotamie, en Égypte, en Chine et dans la vallée de l'Indus. Il s'agit d'un petit plateau circulaire pivotant, ancêtre du tour de potier. Cette invention favorisa le développement de la poterie et la production de vases standardisés.
  • Nouvelles techniques agricoles en Europe : usage croissant des animaux de trait, de la laine et du lait. Utilisation de l’araire en Europe du Nord et de l’Ouest.
  • Introduction du soc dans les régions de la Pologne actuelle et dans le sud de l'Angleterre.
  • Apparition des premiers tissus attestés par l’archéologie en Europe du Nord.
  • En améliorant les fours à céramique, les peuples du centre et de l’est de l’Europe obtiennent des températures de 1100°C assez élevées pour fondre les oxydes et les carbonates de cuivre et fournir des loupes de cuivre aux fonderies.
  • Invention de la harpe.
  • Sumer : développement du réseau d’irrigation.
  • Domestication de l’âne au Proche Orient (ou introduction depuis l’Afrique).
  • Égypte : Premiers canaux et digues d’irrigation. La gestion des travaux nécessite un pouvoir centralisé. Invention de la voile. Contacts avec les civilisations de Mésopotamie (Bouto).
  • Le lama est utilisé comme animal de bât sur les hautes terres et les plaines côtières du sud du Pérou. Utilisation de sa laine.
  • Culture du coton dans le sud du Pérou (Chilca et Ancón). Manufacture de filets de pêche et de tissus sergés.

Histoire | Chronologie

Ce document provient de « XXXVe si%C3%A8cle av. J.-C. ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article -3500 de Wikipédia en français (auteurs)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”