Chatillon-sur-Seine

Chatillon-sur-Seine

Châtillon-sur-Seine

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Châtillon.
Châtillon-sur-Seine

{{{image-desc}}}

Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Bourgogne
Département Côte-d'Or
Arrondissement Montbard
Canton Châtillon-sur-Seine
(chef-lieu)
Code Insee abr. 21154
Code postal 21400
Maire
Mandat en cours
Hubert Brigand
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Pays Châtillonnais
Démographie
Population 5 837 hab. (2006)
Densité 176 hab./km²
Géographie
Coordonnées 47° 52′ 12″ Nord
       4° 34′ 22″ Est
/ 47.870071, 4.572716
Altitudes mini. 211 m — maxi. 298 m
Superficie 33,15 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Châtillon-sur-Seine est une commune française, située dans le nord du département de la Côte-d'Or et la région Bourgogne. La ville est traversée par le haut cours de la Seine et se situe dans une région d'importants massifs forestiers. C'est le centre du Pays Châtillonnais (qui regroupe 113 communes), mais aussi la ville de Haute Côte-d'Or la plus peuplée avec 5 837 habitants au recensement provisoire de 2006. La commune possède le label Ville fleurie (deux fleurs) et celui des Plus beaux détours de France.

Sommaire

Géographie

La ville est située au cœur d'importants axes routiers et est avantagée par sa proximité à l'autoroute A6. Elle se trouve à 234 km de Paris (2h30), 83 km de Dijon par la RD 971 (1h15), 68 km de Troyes par la RD 971 (1h), 83 km d'Auxerre (1h15), 58 km de Chaumont (Haute-Marne) par RD 965 (1h), 49 km de Tonnerre (Yonne) (40min), 75 km de Langres par RD 928 (1h) et 33 km de Montbard par RD 980 (30min).

On peut se rendre à Paris en 1h30 par la gare TGV de Montbard et le bus de ligne Châtillon-sur-Seine - Montbard.

La ville est traversée par la Seine (qui prend sa source à 40 km) et est située sur un plateau dont l'altitude moyenne est supérieure à 300 m. Sa forêt est une des plus grandes forêts domaniales de Bourgogne avec ses 8 875 ha.

Histoire

La région compte de nombreux vestiges d'occupation aux époques pré-celtiques et celtiques, pierres levées et surtout oppidum du mont Lassois, situé à 6 km de la ville et qui fut un important centre d'habitat dès l'âge du bronze. On sait qu'au VIIIe siècle, les populations se sont déplacées sur l'actuel site de la ville et ont fortifié une colline, le Castel qui donna son nom à Châtillon. En 886, l'évêque de Langres, afin de mettre à l'abri les reliques de saint Vorles, les apporta à Châtillon. Cependant, une autre enceinte fortifiée existait sur l'autre rive de la Seine et Châtillon fut pendant tout le Moyen Âge séparée en deux entités rivales, l'une appartenant aux Bourguignons (Chaumont) et l'autre à l'évêque de Langres (le Bourg). En 1638, les deux villes furent réunies par un traité sous l'autorité du roi de France.

En 1790, elle devient le chef-lieu du district de Châtillon-sur-Seine et en 1800, le chef-lieu de l'arrondissement de Châtillon-sur-Seine. Il fut supprimé en 1926.

À la fin du Premier Empire, Châtillon-sur-Seine accueille du 7 février au 11 mars 1814 le congrès de Châtillon, où ont lieu des négociations sans lendemain entre les ambassadeurs des souverains alliés et le représentant de Napoléon Ier, Caulaincourt.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Châtillon est libérée le 12 septembre 1944, lorsque le 1er régiment de fusiliers marins (débarqué en Provence) et le 1er régiment de marche de spahis marocains (débarqué en Normandie) sont les premières unités des deux armées débarquées à faire leur jonction sur la commune[1].

Héraldique

Blason Blasonnement
« De gueules au château en perspective de quatre tours d'argent, maçonné de sable, au chef cousu d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or. »

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
1995 → en cours Hubert Brigand
1989 1995 Michel Serex PS Kinésithérapeute
1965 1989 Michel Sordel

Démographie

Le blason de la ville sur un drapeau
Évolution de la population de Châtillon-sur-Seine depuis 1793
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
3 700 3 725 3 900 3 863 4 175 4 430 4 614 4 771 5 061 4 926
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
4 836 4 860 4 797 4 994 5 265 5 317 5 127 4 794 4 807 4 812
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
4 698 4 413 4 642 4 727 4 849 4 240 4 609 5 518 6 264 7 383
1982 1990 1999 2006 - - - - - -
7 561 6 862 6 269 5 837[2] - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans double compte (recensement) ; à partir de 2006 : population municipale légale.
Sources : Ehess[3] et INSEE[4]


Histogramme de l'évolution démographique depuis 1793 :

Économie

La ville possède une antenne de la Chambre de commerce et d'industrie de Dijon.

Lieux et monuments

L'église Saint-Nicolas et l'Hôtel Philandrier
  • L'église Saint-Vorles : située sur une colline qui domine la ville l'église date des Xe et XIIe siècles. C'est l'emplacement d'origine de la ville, occupé dès l'antiquité. Non loin se trouvent les ruines du château des ducs de Bourgogne (XIIIe siècle).
  • Au pied de la falaise se trouve la source de la Douix, résurgence d'une rivière souterraine et lieu de culte dès l'époque celtique.
  • L'église Saint-Nicolas de la fin du XIIe siècle.
  • L'ancienne abbaye Notre-Dame, datant du XIIe siècle : les bâtiments conventuels abritent le nouveau musée ; l'ancienne abbatiale, aujourd'hui l'église Saint-Pierre, est toujours utilisée pour le culte.
  • Le Musée du Pays Châtillonnais , inauguré en juillet 2009, abrite une collection d'objets découverts dans la région, notamment le fameux trésor de Vix, mobilier complet d'une tombe à char de l'époque du premier âge du fer.
  • L'Hôtel Philandrier, hôtel particulier de style Renaissance, abritait l'ancien musée archéologique.
  • Le couvent des Cordeliers, reconstruite en 1630, il conserve un cloître plus ancien. C'est là que se tenait le grand quartier général du maréchal Joffre lors de la bataille de la Marne.
  • L’hôtel du Congrès, hôtel particulier du XVIIe siècle qui accueillit le congrès de Châtillon.
  • Le sculpteur Raoul Josset a réalisé le Monument aux morts de la guerre de 1914-1918.
  • La ville a inauguré en mai 2006 le théâtre Gaston-Bernard, pouvant accueillir jusqu'à 550 personnes.

Personnalités liées à la commune

Vestiges du château

Voir aussi

Commons-logo.svg

Notes et références

Liens externes


  • Portail de la Côte-d'Or Portail de la Côte-d'Or
Ce document provient de « Ch%C3%A2tillon-sur-Seine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chatillon-sur-Seine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chatillon sur Seine — Châtillon sur Seine Pour les articles homonymes, voir Châtillon. Châtillon sur Seine …   Wikipédia en Français

  • Châtillon-sur-Seine — Châtillon sur Seine …   Deutsch Wikipedia

  • Châtillon-sur-Seine — Escudo …   Wikipedia Español

  • Chatillon sur Seine — (Schatiljong sür Sähn), franz. Stadt im Depart. Côte dʼOr, 5100 E., bedeutende Industrie; in der Nähe Eisenwerke und Brüche von lithographischen Steinen. Verhandlungen von C. vom 5. Febr. bis 19. März 1814, s. Napoleon …   Herders Conversations-Lexikon

  • Châtillon-sur-Seine — Pour les articles homonymes, voir Châtillon. 47° 52′ 12″ N 4° 34′ 22″ E …   Wikipédia en Français

  • Châtillon-sur-Seine — For other places named Châtillon , see Châtillon (disambiguation). Châtillon sur Seine …   Wikipedia

  • Chatillon-sur-Seine — Original name in latin Chtillon sur Seine Name in other language Castillonum ad Sequanam, Chatillon, Chatillon sur Seine, Chtillon, Chtillon sur Seine, Shatijon na Seni, Shatijon sjur Sen, sai na he pan sha di long, shatiyon=shuru=senu, Шатийон… …   Cities with a population over 1000 database

  • Châtillon-sur-Seine (Seine-et-Oise) — Viry Châtillon 48°40′17″N 02°22′30″E / 48.67139, 2.375 …   Wikipédia en Français

  • Canton de Châtillon-sur-Seine — Administration Pays France Région Bourgogne Département …   Wikipédia en Français

  • Canton De Châtillon-sur-Seine — Administration Pays France Région Bourgogne Département …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.