Chatila

33°51′46.26″N 35°29′54.17″E / 33.86285, 35.4983806 Chatila est un camp de réfugiés palestiniens situé à de Beyrouth (Liban), installé depuis 1948, placé sous la protection de l'UNRWA (Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient). Il abrite quelque 18.000 palestiniens sur un terrain d'environ 1 km2. C'est le lieu d'un sanglant épisode du conflit israélo-palestinien, connu sous le nom de massacre de Sabra et Chatila.

Massacre de Chatila

Durant l'été 1982, l'armée israélienne, entrée au Liban pour attaquer les camps palestiniens et déloger les forces syriennes, encercle Beyrouth. Les combattants palestiniens et syriens évacuent la ville. Mais le 14 septembre le nouveau Président (chrétien) du Liban, Béchir Gemayel, est assassiné. L'armée israélienne investit Beyrouth. Elle établit un poste de commandement à proximité du camp de Chatila et confie aux Phalanges libanaises la mission de fouiller le camp pour débusquer les feddayin qui pourraient s'y trouver encore.

Entrés dans le camp le 16 septembre à 18h, sous le commandement de leur chef Elie Hobeika, les phalangistes en sortiront le 18 septembre à 8h, après avoir, pour venger leur leader Gemayel, massacré, non seulement des feddayin, mais de très nombreux civils (328 cadavres et 991 disparus selon l'enquête libanaise, 700 à 800 victimes selon une évaluation de l'armée israélienne, le CICR de la Croix Rouge estime les morts à 1 500, et une commission internationale indépendante est arrivée au décompte de 2750). Le ministre de la Défense Ariel Sharon dut démissionner. Quant à Elie Hobeika, il n'a pas été inquiété par la justice avant de se faire exécuter en janvier 2002, deux jours après avoir accepté de révéler, sous serment, le rôle de Sharon dans les massacres[1],[2].

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chatila de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chatila — Forma adaptada a la ortografía y pronunciación españolas del nombre de este campo de refugiados palestinos en el Líbano: «El principal escenario de los combates fue ayer el campo de Chatila» (País [Esp.] 1.6.85). No debe usarse en español la… …   Diccionario panhispánico de dudas

  • Chatila — Als Massaker von Sabra und Schatila (arabisch ‏مذبحة صبرا وشاتيلا‎ Madhbaha Sabra wa Schatila) wird eine von den christlichen libanesischen Phalange Milizen während des libanesischen Bürgerkriegs in der Zeit vom 16. bis 18. September 1982 gegen… …   Deutsch Wikipedia

  • Massacre De Sabra Et Chatila — Le massacre de Sabra et Chatila (deux camps de réfugiés palestiniens de Beyrouth Ouest au Liban) a été perpétré, du 16 au 17 septembre 1982, par la milice chrétienne libanaise dirigée par Elie Hobeika[1],[2], dans un secteur sécurisé… …   Wikipédia en Français

  • Massacre de sabra et chatila — Le massacre de Sabra et Chatila (deux camps de réfugiés palestiniens de Beyrouth Ouest au Liban) a été perpétré, du 16 au 17 septembre 1982, par la milice chrétienne libanaise dirigée par Elie Hobeika[1],[2], dans un secteur sécurisé… …   Wikipédia en Français

  • Sabra et Chatila — Massacre de Sabra et Chatila Le massacre de Sabra et Chatila (deux camps de réfugiés palestiniens de Beyrouth Ouest au Liban) a été perpétré, du 16 au 17 septembre 1982, par la milice chrétienne libanaise dirigée par Elie Hobeika[1],[2] …   Wikipédia en Français

  • Sabra et chatila — Massacre de Sabra et Chatila Le massacre de Sabra et Chatila (deux camps de réfugiés palestiniens de Beyrouth Ouest au Liban) a été perpétré, du 16 au 17 septembre 1982, par la milice chrétienne libanaise dirigée par Elie Hobeika[1],[2] …   Wikipédia en Français

  • Massacre de Sabra et Chatila — 33° 51′ 46″ N 35° 29′ 54″ E / 33.8628, 35.4984 Le massacre de …   Wikipédia en Français

  • Masacre de Sabra y Chatila — Lugar Beirut oeste, Líbano Blanco(s) Refugiados palestinos …   Wikipedia Español

  • Kamal Chatila — (né à Beyrouth en 1944) est un homme politique libanais. Il débuta son action politique en 1963 dans les milieux estudiantins de la faculté de droit et de sciences politiques de l Université Libanaise. Entre 1963 et 1968, il fut l un des… …   Wikipédia en Français

  • Matanzas de Sabra y Chatila — El 16 de septiembre de 1982, Fuerzas Libanesas, una milicia cristiano libanesa aliada de Israel, cometió una masacre de civiles palestinos en los campos de refugiados de Sabra y Chatila, situados en las afueras de Beirut. La ciudad había sido… …   Enciclopedia Universal

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”