Chateauneuf-du-Pape

Chateauneuf-du-Pape

Châteauneuf-du-Pape

Châteauneuf-du-Pape
Photographie représentant symboliquement la Commune
Vue d'ensemble du vieux village Châteauneuf-du-Pape
Carte de localisation de Châteauneuf-du-Pape
Pays France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Vaucluse
Arrondissement Arrondissement d'Avignon
Canton Canton d'Orange-Ouest
Code Insee 84037
Code postal 84230
Maire
Mandat en cours
Jean-Pierre Boisson
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes des Pays de Rhône et Ouvèze
Latitude
Longitude
44° 03′ 25″ Nord
       4° 49′ 55″ Est
/ 44.0569444444, 4.83194444444
Altitude 20 m (mini) – 130 m (maxi)
Superficie 25,85 km²
Population sans
doubles comptes
2 107 hab.
(2006)
Densité 82 hab./km²

Châteauneuf-du-Pape est une commune française, située dans le département de Vaucluse et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont les Castels-Papals ou les Chateaunevois et Chateaunevoise. Châteauneuf-du-Pape est réputé dans le monde entier pour ses vins issus des 13 cépages.

Sommaire

Géographie

La commune de Châteauneuf-du-Pape est située dans la vallée du Rhône, au nord-ouest du département de Vaucluse.

Situé à environ 20 km d'Avignon, au sud et 10 km d'Orange, au nord.

Accès

La gare de Sorgues-Chateauneuf du Pape, située sur la ligne de Paris à Marseille à moins de 5km de la ville. Elle est a prèsent desservie par des TER sur la ligne d'Orange à Avignon. La desserte peut également être assurée par la gare de Bedarrides, à 5km également de Chateauneuf du Pape

Relief

La commune est relativement plate sur la partie sud de son territoire avec de légères élévations sur la partie nord. Le village est d'ailleurs construit sur et autour de l'une de ces élévations.

Géologie

Un vieux cep de grenache (taille en gobelet) au milieu des galets roulés - les caïau frejaü - typique du terroir castelpapal

La grande majorité du terroir de Châteauneuf-du-Pape, principalement sur les hautes terrasses des Atouts, est constitué de terrasses alluvionnaires où des galets de quartzite, roulés par le Rhône, se sont englués dans une matrice rouge d'argile décomposée. Les gros galets qui recouvrent le sol restituent aux raisins durant la nuit la chaleur qu'ils ont emmagasiné le jour.

Avec des composantes argileuses et argilo-calcaires sur certains terroirs.il est composé de trois types de sols :

  • galets roulés,
  • terres graveleuses,
  • sols sablonneux

Dans la pratique, il n'y a pas de terroirs meilleurs que d'autres dans la mesure où chaque sol donne de très belles réussites viticoles. La qualité du terroir de Châteauneuf-du-Pape viendrait plus du sous-sol que du sol : celui-ci est essentiellement composé de molasse burdigalienne[1].

Hydrographie

Place avec fontaine

La commune est bordée par le Rhone à l'ouest.

L'on trouve plusieurs fontaines sur la commune.

Climat

Le climat est de type méditerranéen avec plus de 100 jours de mistral par an et se caractérise par un rythme à quatre temps : deux saisons sèches (une brève en hiver, une très longue et accentuée en été), deux saisons pluvieuses, en automne (pluies abondantes et brutales) et au printemps[2].

La commune de Châteauneuf-du-Pape dépend du centre météorologique d'Orange

à Orange Vaucluse moyenne nationale
Ensoleillement 2 595 h/an 2 800 h/an 1 973 h/an
Pluie 693 mm/an 700 mm/an (sur 80 jours) 770 mm/an
Neige 4 j/an 14 j/an
Vent 110 j/an essentiellement du Mistral
Orage 23 j/an 22 j/an
Brouillard 31 j/an 40 j/an
Mois Jan Fev Mar Avr Mai Jui Jui Aou Sep Oct Nov Dec
Records de températures minimales °C (Année) -13,4 (1985) -14,5 (1956) -9,7 (2005) -2,9 (1970) 1,3 (1979) 5,7 (1984) 9,0 (1953) 8,3 (1974) 3,1 (1974) -1,1 (1973) -5,4 (1952) -14,4 (1962)
Records de températures maximales °C (Année) 20,3 (2002) 23,0 (1960) 27,2 (1990) 30,7 (2005) 34,5 (2001) 38,1 (2003) 40,7 (1983) 42,6 (2003) 35,1 (1966) 29,6 (1985) 24,6 (1970) 20,2 (1983)
Source: (fr) linternaute.com
Données météorologiques d'Orange de 1961 à 1990[3]
Mois Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc Année
Températures minimales (°C) 1,3 2,6 4,4 7,2 10,8 14,4 17,0 16,3 13,8 9,7 4,9 1,9 8,7
Températures maximales (°C) 9,4 11,3 14,4 17,8 22,1 26,1 29,6 28,8 25,0 19,7 13,3 9,5 18,9
Températures moyennes (°C) 5,4 6,9 9,4 12,5 16,4 20,2 23,3 22,5 19,4 14,7 9,1 5,7 13,8
Ensoleillement (h) 132 137,1 192,5 230,4 264,6 298,9 345,3 310,7 237,6 187,1 135,2 123,8 2595,3
Pluviométrie (mm) 44,4 57,5 61,1 58,9 72,4 43,6 27,8 56,3 67,6 97,4 57,7 48,9 693,4

Il est à souligner, qu'en fonction du réchauffement climatique, la date de début des vendanges a avancé d'un mois en cinquante ans[4].

Toponymie

Le nom apparaît pour la première fois dans un acte de donation datant de 1094 où village portait le nom de Castro Novo. Il est devenu le nom officiel de la commune à partir de 1893 pour tenir compte de l'engouement autour des vins du village et en remplacement de l'ancien nom Chateauneuf-Calcernier qui référençait les fours à chaux présents sur la commune.

Histoire

Le village avec le vieux château, entouré par des vignes

Après la papauté itinérante de Clément V, Avignon devient résidence des papes à partir du règne de Jean XXII. C'est grâce à lui que le vignoble de Châteauneuf-du-Pape a pu se développer. Il a amené avec lui à Avignon des banquiers et des vignerons de Cahors dans le but de renforcer les richesses de la papauté « décentralisée ». Les vignerons de Cahors récupérèrent à Châteauneuf d’anciennes parcelles laissées par les templiers chassés par Philippe le Bel et mettront en place les grands fondements qui permettront le développement du vignoble de Châteauneuf du Pape. Jean XXII, fit encore d'avantage pour la ville : il fit construire une forteresse, résidence secondaire des papes d’Avignon. La croissance économique et le développement du vignoble en fut d’autant facilité.

Au XIXe, le commandant Joseph Ducos, propriétaire du Château la Nerthe, mit sa pugnacité et sa fortune au service d'un vignoble dévasté par le phylloxéra. En 1893, il fit replanter et greffer grenache, mourvèdre, counoise, vaccarèse, cinsault, syrah, les premiers des treize cépages. Ce fut sur son initiative que le nom de la commune fut changé de Châteauneuf-Calcernier en Châteauneuf-du-Pape.

Après cette crise, pour garantir la qualité des vins, les vignerons de Châteauneuf-du-Pape créent, en 1894, le premier "Syndicat viticole" qui débouchera en 1923 sur le Syndicat des propriétaires viticulteurs de Châteauneuf-du-Pape. Ce dernier est créé en vue d'obtenir la reconnaissance de l'appellation d'origine châteauneuf-du-pape, sur les bases de la loi de 1919. La baron Pierre Le Roy de Boiseaumarié (1890-1967), propriétaire du Château Fortia, en est le premier président. Il deviendra plus tard le premier président de l'INAO.

Le 18 août 1944, 700 prisonniers du "Train fantôme" traversèrent la ville, escortés par des soldats allemands, pour rejoindre la ville de Sorgue, car la voie du chemin de fer avait été rompue à Roquemaure, par des résistants. Cette marche de 17 km, permit à des gens de Châteauneuf-du-Pape de donner des denrées alimentaires aux prisonniers, malgré les soldats allemands qui leurs interdisaient, et permit l'évasion d'une vingtaine de prisonniers.

Héraldique

Blason de Châteauneuf-du-Pape

D'azur au château de trois tours d'argent, celle du milieu plus haute que les autres, ouvert et ajouré du champ, maçonné de sable.[5]

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
Lucien Jeune
mars 2001 réélu en 2008 Jean-Pierre Boisson

Jumelage

Châteauneuf-du-Pape est jumelée avec deux autres communes européennes[6] :

  • Italie Castel Gandolfo (Italie) depuis septembre 1995
  • Drapeau de l'Allemagne Auggen (Allemagne)Modèle:Jumelage/Ville en lien rouge Modèle:Jumelage/Ville en lien rouge/Modèle Lien absent depuis octobre 1976

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[7] et Cassini[8])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 130 1 118 1 204 1 304 1 268 1 351 1 351 1 402 1 429
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 471 1 440 1 471 1 352 1 184 1 206 1 151 1 095 1 109
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 147 1 152 1 186 1 108 1 210 1 318 1 452 1 583 1 826
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
1 948 2 159 2 113 2 060 2 062 2 078 2107 - -

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Économie

Cave viticole

De nos jours, le tourisme et la viticulture semblent être les deux principaux moteurs du village, néanmoins la Communauté de communes des Pays du Rhône et Ouvèze a dans ces compétences la création, aménagement, entretien et gestion de zone d'activités industrielle, commerciale, tertiaire, artisanale ou touristique et l'action de développement économique (Soutien des activités industrielles, commerciales ou de l'emploi, Soutien des activités agricoles et forestières...).

A noter aussi la présence d'artisanat.

Tourisme

Parmi les équipements touristiques de la commune en matière d'hébergement, l'on peut noter : 4 Hôtels, divers gites et chambres d'hôtes.

Agriculture

La viticulture joue une part très importante, directement ou indirectement, dans l'économie locale.

La commune est réputée pour son cru internationalement reconnu : le Châteauneuf-du-pape. Cette AOC, la seconde en importance après celle de Saint-Émilion, s'étend sur presque toute la commune et 4 autres communes limitrophes : (Orange, Bédarrides, Sorgues et Courthézon). "Le Clos des Papes", un châteauneuf-du-pape 2005, a été désigné en 2008 meilleur vin rouge du monde par la revue américaine spécialisée The Wine Spectator.

Les vins qui ne sont pas en appellation d'origine contrôlée peuvent revendiquer, après agrément le label Vin de pays de la Principauté d'Orange.

Équipements ou services

Les habitants de Châteauneuf-du-Pape disposent des écoles Albert Camus et Jean Mace. Ils disposent aussi d'une maison de retraite[9] et d'une pharmacie[10]. Enfin, l'on trouve sur la commune divers équipements sportifs comme une piscine, un terrain de rugby ou encore des tennis, ainsi que diverses associations comme un basket club et une association de danse.[9]

Vie locale

La commune et les regroupements de vignerons organisent diverses animations estivales ou foires, dont certaine sont directement liées à la viticulture et à l'AOC Châteauneuf-du-Pape.

Culte

La commune appartient à l'archidiocèse catholique d'Avignon et à la province ecclésiastique de Marseille (depuis la réforme de 2002).
Avant 1801, Châteuneuf-du-Pape dépendait de l'évêché d'Orange, lequel a été intégré à l'archidiocèse d'Avignon.
La paroisse catholique est aujourd'hui comprise dans le doyenné d'Orange-Bollène.

Environnement

La collecte et le traitement des déchets des ménages et déchets assimilés est organisée dans le cadre de la Communauté de communes des Pays du Rhône et Ouvèze.

Lieux et monuments

  • Musée des vieux outils vignerons à la cave du "Père Anselme" où sont exposés du matériel viticole (araires, charrues, serpes à tailler, etc.), du matériel de traitement (appareil à sulfater dont un rare « dos de mulet »), l'équipement des vendangeurs (paniers, hottes, fouloirs et égrappoirs) ainsi que du matériel vinicole (entonnoirs, bacholles, pressoir du XVIe siècle et un rarissime foudre du XIVe siècle contemporain de la présence des papes à Avignon).

Patrimoine civil

Le château de Châteauneuf-du-Pape est une ancienne résidence papale construite au XIVe siècle aujourd'hui à l'état de vestiges. Sur une colline, il domine le village et la vallée du Rhône .

  • Fontaine de Souspiron (XIVe)
  • Tour de l'Hers (XIIe).

Patrimoine religieux

  • Eglise romane Notre Dame de l'Assomption
  • Chapelle Saint Pierre du Luxembourg (XVIIIe)
  • Chapelle Saint Théodoric (XVIe), de style roman servant pour des expositions estivales.

Personnalités liées à la commune

Galerie

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Anecdotes

Le jeudi 28 octobre 1954, l'Aurore rapporte que Lucien Jeune, suite à de nombreuses observations d'OVNIs, maire de Châteauneuf-du-Pape a pris un arrêté municipal interdisant le survol de sa commune aux soucoupes volantes.

  • Art. premier. Le survol, l'atterrissage et le décollage d'aéronefs dits soucoupes volantes ou cigares volants de quelque nationalité que ce soit, sont interdits sur le territoire de la commune.
  • Art 2. Tout aéronef, dit soucoupe volante ou cigare volant qui atterrira sur le territoire de la commune, sera immédiatement mis en fourrière.
  • Art 3. Le garde champêtre et le garde particulier sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté.

Autre arrêté :

Nous, Lucien Diffonty, maire de Châteauneuf-du-Pape, vu le code d'administration communale, vu la loi du 22 avril 1970 réglementant le taux d'alcoolémie dans le sang des conducteurs de véhicules, attendu qu'il y a lieu de protéger tous visiteurs de nos chais pouvant être victimes d'une dégustation trop riche de nos vins, arrêtons :
  • Article premier - Il est créé par la commune des emplacements réservés permettant aux dégustateurs en difficulté de se reposer avant de reprendre leur route en toute sécurité.
  • Article 2 - Pendant cette prolongation de séjour, ils seront placés sous la sauvegarde d'une autorité locale qui les entourera des soins les plus attentifs et décidera seule de leur départ après contrôle des conditions exigées par la loi.
  • Article 3 - Les infractions aux présentes dispositions seront aux risques et périls des contrevenants.

Fait à Châteauneuf-du-Pape, le 22 avril 1970[11].

Notes et références

  1. Michel Dovaz, op. cit..
  2. (fr) La climatologie du Vaucluse
  3. (fr) Relevés météorologiques d'Orange, (Vaucluse), de 1961 à 1990
  4. (fr) Service technique Inter Rhône, « Évolution de la date de vendange à Châteauneuf-du-Pape de 1945 à 2003. », Climat, CNRS. Consulté le 2008-07-30
  5. Armorial des communes du Vaucluse
  6. (fr) jumelage
  7. (fr) Châteauneuf-du-Pape sur le site de l'Insee
  8. (fr) Châteauneuf-du-Pape sur le site de Cassini
  9. a  et b (fr) associations, etc.
  10. (fr) pharmacies
  11. Charles Quittanson,L'élite des vins de France, Centre National de Coordination, Paris, 1970, p. 33.

Pour approfondir

Bibliographie

  • P. Le Roy de Boiseaumarié, Histoire de l'appellation côtes-du-rhône, Éd. Reflets Méditerranées, Avignon, 1978.
  • Aude Lutun, Châteauneuf-du-Pape, son terroir, sa dégustation, Éd. Flammarion, Paris, 2001.

Articles connexes

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail de Vaucluse Portail de Vaucluse
Ce document provient de « Ch%C3%A2teauneuf-du-Pape ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chateauneuf-du-Pape de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Châteauneuf du Pape — Vue d ensemble du vieux village Châteauneuf du Pape …   Wikipédia en Français

  • Chateauneuf-du-Pape — Châteauneuf du Pape …   Deutsch Wikipedia

  • Chateauneuf du Pape — Châteauneuf du Pape …   Deutsch Wikipedia

  • Châteauneuf du Pape — Châteauneuf du Pape …   Deutsch Wikipedia

  • Châteauneuf-du-pape — (AOC) Côtes du rhône méridionales Le terroir de galets roulés de Châteauneuf du Pape Désignation(s) Côtes du rhône méridionales Appellati …   Wikipédia en Français

  • Châteauneuf-du-Pape — Châteauneuf du Pape …   Deutsch Wikipedia

  • Châteauneuf-du-Pape — País …   Wikipedia Español

  • châteauneuf-du-pape — ● châteauneuf du pape nom masculin invariable Cru des côtes du Rhône méridionales …   Encyclopédie Universelle

  • Châteauneuf-du-Pape —   [ʃatonœfdy pap], französische Stadt an der Rhône, südlich von Orange, Département Vaucluse, 2 000 Einwohner; Zentrum des gleichnamigen Weinbaugebietes (A. C.; über 3 000 ha), in dem auf Schotterflächen alter Flussterrassen 13 verschiedene… …   Universal-Lexikon

  • Châteauneuf-du-Pape — Pour le vin, voir châteauneuf du pape (AOC). 44° 03′ 25″ N 4° 49′ 55″ E …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.