ANAH

Agence nationale de l'habitat

Logotype de l'Anah

L'Agence nationale de l'habitat, anciennement Agence nationale pour l'amélioration de l'habitat qui a gardé le sigle Anah, est un organisme public français qui attribue des subventions pour améliorer le confort dans l'habitat privé.

Longtemps appelée Agence nationale pour l'amélioration de l'habitat, elle est devenue en 2006 l'Agence nationale de l'habitat.

L'Anah est un établissement public à caractère administratif (EPA) régi par le code de la construction et de l'habitation.

L'Anah gère les fonds alloués par l'État, pour les redistribuer aux particuliers et aux institutions (collectivités) dans le cadre de dossiers et de conventions (OPAH, PIG). Les dossiers pour les particuliers sont instruits par les Directions départementales de l'Équipement (DDE) ou par certaines collectivités territoriales qui ont pris la délégation de compétence des aides à la pierre.

L'Anah, installée à Paris, est présidée à compter du 5 janvier 2009 par l'ancien ministre Marc-Philippe Daubresse[1], en remplacement de Philippe Pelletier, avocat.

Sommaire

Attribution de subventions

L'Anah peut accorder à des particuliers des subventions pour effectuer des travaux dans des logements achevés depuis au moins 15 ans. Les propriétaires doivent s'engager à :

  • Occuper ou louer après travaux, selon le cas, le logement pendant 9 ans, à titre de résidence principale.
  • Faire réaliser les travaux par des professionnels du bâtiment.
  • Ne pas commencer les travaux avant le dépôt du dossier.

Types de travaux subventionnés

Les travaux doivent permettre d'améliorer l'habitat en matière de sécurité, de confort, de salubrité, d'équipement, d'accessibilité et d'adaptation aux personnes handicapées physiques. Il peuvent aussi permettre d'économiser l'énergie et d'améliorer l'isolation acoustique. Ces travaux peuvent être réalisés dans les parties privatives ou communes des immeubles.

Voir aussi

Notes et références

  1. Arrêté du 5 janvier 2009 portant nomination du président du conseil d'administration de l'Agence nationale de l'habitat (JORF n°4 du 6 janvier 2009 page 410 - texte n° 70 - NOR: MLVU0831092A)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Ce document provient de « Agence nationale de l%27habitat ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article ANAH de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Anah — Anah …   Wikipedia

  • Anah — 34° 26′ 54″ N 41° 59′ 46″ E / 34.4483, 41.9961 Anah, ou Ana, est une ville d …   Wikipédia en Français

  • Ānahʿ — ▪ Iraq       town, western Iraq. Located on the Euphrates River and on a main road connecting Iraq and Syria, it is a local trade centre for crops grown in the fertile strip along the river below the cliffs of the desert. A town with a similar… …   Universalium

  • Anah —    Speech.    1) One of the sons of Seir, and head of an Idumean tribe, called a Horite, as in course of time all the branches of this tribe were called from their dwelling in caves in Mount Seir (Gen. 36:20, 29; 1 Chr. 1:38).    2) One of the… …   Easton's Bible Dictionary

  • ANAH — Agence Nationale pour l Amélioration de l Habitat. Sous certaines conditions, elle peut aider des propriétaires ou des locataires à financer des travaux …   Sigles et Acronymes francais

  • Anah Luxury apartments — (Плая дель Кармен,Мексика) Категория отеля: Адрес: Av 20 y calle 14, Colonia …   Каталог отелей

  • Anah (district) — Anah is a district in Al Anbar, Iraq. It is centred around the town of Anah.cities* Anah * Rawah * Al Rihanih …   Wikipedia

  • Anah Aevia — Infobox Musical artist Name = Anah Aevia Img capt = Img size = Background = group or band Origin = Lansing, Michigan, U.S. Genre = Metalcore Years active = 2000–Present Label = URL = Current members = Dan Gleason Nate Lutz Clint Salisbury Luke… …   Wikipedia

  • Anah Qadha — Admin ASC 2 Code Orig. name Anah Qadha Country and Admin Code IQ.01.98884 IQ …   World countries Adminstrative division ASC I-II

  • BEN LA'ANAH — (Heb. בֶּן לַעֲנָה), name of the author of an unknown apocryphal work. The Jerusalem Talmud (Sanh. 10:1, 28a), includes the book of Ben La anah among the works forbidden to be read (cf. Eccles. R. 12:12 where the reading is Ben Tiglah). However,… …   Encyclopedia of Judaism

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”