-265

Années :
-268 -267 -266  -265  -264 -263 -262

Décennies :
-290 -280 -270  -260  -250 -240 -230
Siècles :
IVe siècle av. J.‑C.  IIIe siècle av. J.‑C.  IIe siècle av. J.‑C.
Millénaires :
IIe millénaire av. J.‑C.  Ier millénaire av. J.‑C.  Ier millénaire


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année -265 du calendrier julien proleptique.

Sommaire

Événements

Chine

  • Le Qin envahit le Han, avec l'intention d'annexer la province du Han de Shangdang (Shanxi) en coupant l'ensemble de ses communications avec le reste du Han.

Monde romain

  • À Rome, consulat de Q. Fabius Q.f. Maximus Gurges, L. Mamilius Q.f. Vitulus.
  • Révolte des esclaves, alliés à la plèbe à Volsinies. Les aristocrates étrusques font appel à Rome qui détruit la ville et transfère la population à Bolsena sur un site moins facile à défendre. Le sanctuaire fédéral du Fanum Voltumnae est pillé. Les cités Étrusques sont « fédérées » (soumises) à Rome en -264.
    • Le territoire des cités étrusques est confisqué par Rome, en partie ou en totalité, et des colonies latines et romaines sont fondées au cœur du pays conquis. Certaines cités conservent cependant jusqu’à Auguste une population en majorité étrusque, ainsi que les sacerdoces et les magistratures de leurs ancêtres. Rome laisse leurs privilèges aux élites locales (dont certaines entrent au Sénat), s’assurant ainsi du contrôle des populations et leur fusion dans la communauté romaine.
  • Rome soumet les Sarsinates en Ombrie.

Monde hellénistique

Art & culture

  • Babylonica, (Histoire de Babylone) du prêtre babylonien de Bêl, Bérose, rédigé en grec.

Naissances

Décès

  • Euclide, mathématicien de la Grèce antique († -325)
  • Zénon de Citium à Athènes, fondateur du stoïcisme (né en -335). Le démos lui dresse une statue de bronze et l’honore d’une couronne d’or. Pour les stoïciens, l’individu doit rechercher un mode de vie naturel et se détourner des biens matériels. Il substitue la liberté intérieure aux libertés sociale et politique. Le stoïcisme enseigne à chacun l’autarcie, légitime l’état monarchique et met l’accent sur l’ordre. Les individus sont simultanément citoyens du monde et concitoyens, et ne doivent pas se séparer en cités et en peuples.


  • Portail du monde antique Portail du monde antique

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article -265 de Wikipédia en français (auteurs)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”