AMHE

Arts martiaux historiques européens

Les Arts Martiaux Historiques Européens (AMHE) correspondent à une démarche entreprise dans les années 1990 tendant à redécouvrir les techniques de combat utilisées au cours de l'histoire européenne.

"Arts Martiaux" est à la fois une référence aux "arts de Mars", dieu de la guerre de la mythologie latine, et la reprise de l'expression, à succès, qui vise les techniques orientales (expression maladroite car appliquant à l'Orient une référence culturelle européenne).

La méthode d'étude se base à la fois sur des sources historiques (traité d'époque et autres documents) ainsi que sur une reconstitution sécurisée armes à la main.


Sommaire

Champs d'étude

Les AHME limitent leur champs d'étude d'un point de vue des techniques, périodes, et géographie visées.

Champs d'étude : Géographie

Les Arts Martiaux Historiques Européens ne visent que les techniques qui ont pu être utilisées en Europe dans les siècles passés. Ainsi, dans la mesure où les arts martiaux orientaux ont été introduits en Europe plutôt au XXe siècle, ils ne font pas partie du domaine étudié.

Champs d'étude : Périodes visées

Les Arts Martiaux Historiques Européens s'intéressent aux techniques de combat des origines les plus anciennes jusqu'à 1914. On les divise ainsi par grandes périodes :

  • Techniques de combat de la Préhistoire
  • Techniques de combat de l'Antiquité (pour l'hoplite, le légionnaire...)
  • Techniques de combat du Moyen Age (épée longue, messer, hâche d'armes...)
  • Techniques de combat de la Renaissance et Époque moderne (Rapière, courte épée...)
  • Techniques de combat du XIXe siècle (fleuret,épée de combat, sabre).

Champs d'étude : Techniques visées

Par convention, les armes de jet et les armes à feu sont exclues du champ d'étude des AMHE. Entrent donc dans le cadre des AMHE :

  • Les techniques de mains nues (lutte...)
  • les techniques à l'arme blanche que l'on nomme escrime.

Méthodes

En tant que démarche qui se veut historique, les AMHE se basent sur des sources fiables, en particulier écrites, parfois iconographiques. Selon les périodes, celles-ci sont plus ou moins nombreuses. Leur accès a été grandement facilité par les nouvelles technologies de l'information, permettant de mettre en ligne des traités en mode image. La transcription des sources se révèlent toujours utile puisqu'elle rend la source plus lisible et également permet un travail plus précis (recherche de terme, comptage, traduction...). Les sources écrites doivent faire l'objet de traductions pour les rendre accessibles aux chercheurs et au plus vaste public intéressé. Comme toute traduction, se pose de délicates questions d'interprétation de certaines termes techniques et de leur transposition dans une autre langue, sans que le vocabulaire moderne ne parasite le sens ancien. Les textes établis (et révisables) il est possible de reconstituer les techniques, transformant alors les mots en gestes. Cette reconstitution pose de nombreuses difficultés. Le matériel utilisé doit correspondre à celui de l'époque ; cependant, la reconstitution étant sécurisée au maximum, il est nécessaire d'adapter les équipements (tant l'arme que les protections), et parfois de limiter les gestes. Il existe aussi des barrières mentales liées à la peur du risque. La phase de reconstitution éclaire les sources et permet de valider l'interprétation : la traduction ou les commentaires sont en conséquence modifiés. La phase finale (l'interprétation plus assurée) permet de s'entraîner, de transmettre, de pratiquer les techniques en opposition sous forme d'assaut.

Liens externes

  • Annuaire des associations AMHE Annuaire recensant différentes associations et groupes pratiquant les AMHE.
  • Arts d'Armes Association de recherche sur les AMHE, proposant notamment des traités historiques d'AHME.
  • PEAMHE Pôle d'Etude des Arts Martiaux Historiques Européens
  • De Taille et d'Estoc Association bourguignonne de recherche et de développement des AMHE, organisant chaque année à Dijon des Rencontres internationales AMHE.
  • La Guilde de la Plume et l'Epée Association basée à Versailles étudiant les traités de Fiore, Meyer et le Jeu de la Hache.
  • Lugdunenses Association lyonnaise dédiée à la compréhension du I.33.
  • Historical European Martial Arts Coalition Rassemblement européen de groupes pratiquant les AMHE.
  • ARMA, The Association for Renaissance Martial Arts, Organisation américaine.
  • J.-F. Gilles Site de Jean-François Gilles comprenant nombre de traités disponibles sur le web.
  • Portail des arts martiaux et sports de combat Portail des arts martiaux et sports de combat
Ce document provient de « Arts martiaux historiques europ%C3%A9ens ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article AMHE de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arts martiaux historiques européens (AMHE) — Arts martiaux historiques européens Les Arts Martiaux Historiques Européens (AMHE) correspondent à une démarche entreprise dans les années 1990 tendant à redécouvrir les techniques de combat utilisées au cours de l histoire européenne. Arts… …   Wikipédia en Français

  • Association of Haitian Physicians Abroad — or AMHE ( Association des Medecins Haitiens a l Etranger , French) is a Medical Society based in Brooklyn, New York. AMHE counts close to 2000 members in the US and Canada. History The Association of Haitian Physicians Abroad (AMHE), was founded… …   Wikipedia

  • Arts martiaux historiques européens — Les Arts Martiaux Historiques Européens (AMHE) correspondent à une démarche entreprise dans les années 1990 tendant à redécouvrir les techniques de combat utilisées au cours de l histoire européenne. Arts Martiaux est à la fois une référence aux… …   Wikipédia en Français

  • Escrime médiévale — L escrime médiévale a pour objet l étude du maniement de l épée médiévale, ce terme est à placer dans le contexte des arts martiaux médiévaux qui comprennent tout un panel d armes (épée longue, épée et bocle, dague, lance, bouclier de duel… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de l'escrime — L histoire de l escrime a commencé avec celle de l humanité ou presque[1]. Dès que l homme a su travailler le bois puis le fer, il a fabriqué des armes pour se défendre et survivre. Il a été dans l obligation de compenser son infériorité physique …   Wikipédia en Français

  • ESCRIM — Escrime (homonymie) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. L escrime est l art de manier une arme blanche. Sous le vocable escrime plusieurs pratiques sportives et culturelles se retrouvent… …   Wikipédia en Français

  • Escrime — Pour les articles homonymes, voir Escrime (homonymie). Escrime Fédération internationale …   Wikipédia en Français

  • Escrime (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. L escrime est l art de manier une arme blanche. Sous le vocable escrime plusieurs pratiques sportives et culturelles se retrouvent actuellement :… …   Wikipédia en Français

  • Escrime Médiévale — L escrime médiévale a pour objet l étude du maniement de l épée médiévale, ce terme est à placer dans le contexte des arts martiaux médiévaux qui comprennent tout un panel d armes (épée longue, épée et bocle, dague, lance, bouclier de duel… …   Wikipédia en Français

  • Escrime medievale — Escrime médiévale L escrime médiévale a pour objet l étude du maniement de l épée médiévale, ce terme est à placer dans le contexte des arts martiaux médiévaux qui comprennent tout un panel d armes (épée longue, épée et bocle, dague, lance,… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”