AL T3 6142 à 6144

T3 AL 2045 à 2113 et 6142 à 6144

Les locomotives-tender de type T3 sont les locomotives à vapeur par excellence pour les manœuvres en gares des Chemins de fer impériaux d'Alsace-Lorraine (EL) puis du réseau ferroviaire d'Alsace-Lorraine (AL) ce qui explique l'absence d'indicateur de vitesse sur toute la série. De conception allemande, leur architecture devait permettre une bonne visibilité et une grande facilité d'entretien. Elles étaient de disposition d'essieux : 030 et avaient toutes une distribution externe par « coulisses d'Allan » avec un moteur à simple expansion, des caisses à eau installées entre les longerons, d'un foyer de type « Crampton » et une réserve de charbon disposée devant la cabine du côté gauche pour les T3 2054 à 2072, les T3 6101 à 6144 ayant quant à elles la soute sur l'arrière. La bielle motrice attaquait le 3e essieu, contrairement aux T3 des Chemins de fer royaux de Prusse (KPEV) qui s'appuyaient sur le 2e essieu.

Les premières T3 furent mises en service en 1871 et les dernières le furent en 1913. Les T3 2045 à 2051, 2052 et 2053 formaient un ensemble assez disparate du fait de la précipitation de fournir du matériel moteur à l'AL qui avait été cédé à l'Allemagne en 1871 sans machines. Les T3 suivantes étaient plus ressemblantes entre elles et ce divisaient en deux sous-catégories avec, les T3 2054 à 2072 qui présentaient des différences de détails entre groupes et les T3 2073 à 2113 et 6142 à 6144 qui elles étaient toutes identiques.

La SNCF ne récupèra que 4 machines sur les 75 construites qui furent les 1-030 TA 66 et les 1-030 TB 125, 130 et 134.

Sommaire

T3 2045 à 2051

Elles ont été construites en Belgique à Tubize par la société des Forges de Clabecq en 1871. Elles constituaient dans la numérotation d'origine la série D1165 à 172. Lors du passage à la numérotation T3 en 1906 il ne restait plus que 7 machines du fait de la radiation de la n° 171 qui prirent les n° 2045 à 2051 et elles ne reçurent pas la numérotation T3 de 1912, puisqu'elles furent radiées entre 1907 pour la 2046 et 1909 pour les dernières, les 2048, 2049 et 2051. Après avoir été affectées aux dépôts de Metz et de Thionville, leur carrière se poursuivit à Mulhouse où elles assurèrent des liaisons vers les embranchements vosgiens.

T3 2052 et 2053

Elles ont été construites par l'EMBG à Graffenstaden en 1871 pour une autre administration. Elles ont été réquisitionnées alors pour servir sur les chemins de fer impériaux d'Alsace-Lorraine. Elles constituaient la série D2173 à 175. Lors du passage à la numérotation T3 en 1906 il ne restait plus que 2 machines du fait de la radiation de la n° 175 qui prirent les n° 2052 et 2053. La première fut réformée en 1907 et la seconde en 1909. Leur service s'effectua au dépôt de Strasbourg.

T3 2054

Elle a été construite par l'EMBG à Graffenstaden en 1880. Elle était proche dans sa conception, mais à trois essieux, des séries D8 et D9 (futures T1 2001 à 2006). Classée à l'origine série D11459, lors du passage à la numérotation T3 en 1906, elle reçut le n° 2054. Elle fut réformée en 1910.

T3 2055

Légèrement plus puissante que la précédente, elle a été construite à Munich par la société Krauss-Maffei en 1881. Immatriculée à l'origine série D15465, elle reçut le n° 2055 lors du passage à la numérotation T3 en 1906. Elle fut réformée en 1913.

T3 2056 à 2069

Ces quatorze machines sont issues de trois séries différentes, construites également par trois constructeurs différents. Malgré cela, elles n'en constituent pas moins un groupe cohérent sur le plan technique constitué à l'origine de vingt-trois locomotives :

Ces machines avaient un poids variant de 30,2 t à 31,3 t en ordre de marche. Elles possédaient des cylindres extérieurs avec une distribution « Allan » intérieure. L'ensemble de ces locomotives (exceptées les D16468 à 476 réformées apparemment avant) fut immatriculé dans la série T3 avec un ordre de numéros plus logique de 2056 à 2069 en 1906. Elles furent réformées en 1911 pour les 2058 à 2063, en 1914 pour les 2056, 2057 et 2068, en 1915 pour la 2065 et en 1921 pour la 2064. Étrangement, on trouve la présence de la 2066 en 1925 et cette machine sera incorporé au parc de la SNCF en 1938 sous le numéro 1-030 TA 66. Elle ne sera réformé, après 55 années de service, qu'en 1941 ce qui n'est pas mal pour une machine de manoeuvre complètement dépassée dès 1930 et dont on ne s'explique pas la présence en 1938 alors que le reste de la série a disparu depuis longtemps !

T3 2070 à 2072

Elles ont été construites par l'EMBG à Graffenstaden en 1888 selon la même conception que les D22. Elles n'en diffèrent simplement que par un abri plus fermé et une répartition des charges différente. La numérotation d'origine les classaient dans la série D25538 à 540. Lors du passage à la numérotation T3 en 1906 elle reçurent les n° 2070 à 2072. Elles furent réformées en avril 1921 pour la 2070, en septembre 1920 pour la 2071 et en janvier 1933 pour la 2072.

T3 2073 à 2113

Elles ont toutes été construites entre 1891 et 1900 par l'EMBG de Graffenstaden et ce divisaient comme suit :

  • D26551 à 564 puis T3 2073 à 2086 en 1906 puis T3 6101 à 6114 en 1912
  • D27619 à 629 puis T3 2087 à 2097 en 1906 puis T3 6115 à 6125 en 1912
  • D29674 à 677 puis T3 2098 à 2101 en 1906 puis T3 6126 à 6129 en 1912
  • D30682 à 693 puis T3 2102 à 2113 en 1906 puis T3 6130 à 6141 en 1912

La SNCF récupéra trois survivantes, à savoir les T3 n° 6125, 6130 et 6134 et les immatricula 1-030-TB 125, 130 et 134. Si la 1-030 TB 125 fut réformée pour 1950 les deux dernières ne furent réformées qu'en 1958.

Beaucoup d'entre elles poursuivirent leurs carrières auprès d'entreprises industrielles privées après leurs réformes. On trouve ainsi, une machine, la T3 n° 6104 du groupe D26 nommée Albert, qui fut vendue aux Mines domaniales de potasse d'Alsace ( MDPA ). D'autre part, c'est ainsi qu'ont pu être préservées et restaurées les deux seules locomotives de l'ex-AL. Propriétés du Chemin de Fer Touristique du Rhin (CFTR), les ex-T3 6130 et T3 6134 ont été classées au titre des Monuments historiques en 1992. La T3 6114, quant à elle, après avoir été affectée à diverses entreprises au Luxembourg, appartient à une association de ce pays train 1900.

T3 6142 à 6144

La T3 6144 en livrée photographique en 1913. Elle porte alors l'immatriculation et les plaques desChemins de fer impériaux d'Alsace-Lorraine

Cette petite série de machines a été construite par les ateliers EMBG de Graffenstaden en 1913 sur la base des T3 2073 à 2113 et en y plaçant un chargement automatique en charbon de la grille.
Elles ont été réformées en 1933.

Caractéristiques de la 1-030 TA 66

  • Pression de la chaudière : 11 kg/cm²
  • Diamètre des cylindres : 360 mm
  • Diamètre des roues : 1170 mm
  • Masse en ordre de marche : 31,4 t
  • Capacité des soutes à eau : 4,4 m³
  • Capacité de la soute à charbon : 1,2 t
  • Longueur hors tout : 8,03 m
  • Vitesse maxi en service : 40 km/h

Caractéristiques des 1-030 TB 125, 130 et 134

  • Pression de la chaudière : 11 kg/cm²
  • Diamètre des cylindres : 370 mm
  • Diamètre des roues : 1170 mm
  • Masse en ordre de marche : 35,5 t
  • Capacité des soutes à eau : 4,7 m³
  • Capacité de la soute à charbon : 1,5 t
  • Longueur hors tout : 8,03 m
  • Vitesse maxi en service : 40 km/h

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

T3 6114 préservée au Luxembourg
T3 6130 et 6134 des CFTR

  • Portail du chemin de fer Portail du chemin de fer
Ce document provient de « T3 AL 2045 %C3%A0 2113 et 6142 %C3%A0 6144 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article AL T3 6142 à 6144 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • T3 6142 à 6144 (AL) — T3 AL 2045 à 2113 et 6142 à 6144 Les locomotives tender de type T3 sont les locomotives à vapeur par excellence pour les manœuvres en gares des Chemins de fer impériaux d Alsace Lorraine (EL) puis du réseau ferroviaire d Alsace Lorraine (AL) ce… …   Wikipédia en Français

  • T3 2044 à 2113 et 6142 à 6144 (AL) — T3 AL 2045 à 2113 et 6142 à 6144 Les locomotives tender de type T3 sont les locomotives à vapeur par excellence pour les manœuvres en gares des Chemins de fer impériaux d Alsace Lorraine (EL) puis du réseau ferroviaire d Alsace Lorraine (AL) ce… …   Wikipédia en Français

  • T3 AL 2044 à 2113 et 6142 à 6144 — T3 AL 2045 à 2113 et 6142 à 6144 Les locomotives tender de type T3 sont les locomotives à vapeur par excellence pour les manœuvres en gares des Chemins de fer impériaux d Alsace Lorraine (EL) puis du réseau ferroviaire d Alsace Lorraine (AL) ce… …   Wikipédia en Français

  • T3 AL 2045 a 2113 et 6142 a 6144 — T3 AL 2045 à 2113 et 6142 à 6144 Les locomotives tender de type T3 sont les locomotives à vapeur par excellence pour les manœuvres en gares des Chemins de fer impériaux d Alsace Lorraine (EL) puis du réseau ferroviaire d Alsace Lorraine (AL) ce… …   Wikipédia en Français

  • T3 al 2045 à 2113 et 6142 à 6144 — Les locomotives tender de type T3 sont les locomotives à vapeur par excellence pour les manœuvres en gares des Chemins de fer impériaux d Alsace Lorraine (EL) puis du réseau ferroviaire d Alsace Lorraine (AL) ce qui explique l absence d… …   Wikipédia en Français

  • T3 AL 2045 à 2113 et 6142 à 6144 — Les locomotives tender de type T3 sont les locomotives à vapeur par excellence pour les manœuvres en gares des Chemins de fer impériaux d Alsace Lorraine (EL) puis du réseau ferroviaire d Alsace Lorraine (AL) ce qui explique l absence d… …   Wikipédia en Français

  • T3 2056 à 2072 et 6101 à 6144 (AL) — T3 AL 2045 à 2113 et 6142 à 6144 Les locomotives tender de type T3 sont les locomotives à vapeur par excellence pour les manœuvres en gares des Chemins de fer impériaux d Alsace Lorraine (EL) puis du réseau ferroviaire d Alsace Lorraine (AL) ce… …   Wikipédia en Français

  • Locomotives a vapeur francaises — Locomotives à vapeur françaises Sommaire 1 Locomotives des anciennes compagnies 1.1 Compagnie des chemins de fer de l Est 1.2 Kaiserliche Generaldirektion der Eisenbahnen in Elsass Lothringen (Réseau ferro …   Wikipédia en Français

  • Locomotives À Vapeur Françaises — Sommaire 1 Locomotives des anciennes compagnies 1.1 Compagnie des chemins de fer de l Est 1.2 Kaiserliche Generaldirektion der Eisenbahnen in Elsass Lothringen (Réseau ferro …   Wikipédia en Français

  • Locomotives à vapeur françaises — Sommaire 1 Locomotives des anciennes compagnies 1.1 Compagnie des chemins de fer de l Est 1.2 Kaiserliche Generaldirektion der Eisenbahnen in Elsass Lothringen (Réseau ferroviaire impérial d Alsace Lo …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”