Charles Seignobos

Charles Seignobos (10 septembre 1854 à Lamastre-24 avril 1942 à Ploubazlanec) est un historien français, spécialiste de la IIIe République, et membre de la Ligue des droits de l'homme.

Sommaire

Biographie

Né en 1854 à Lamastre en Ardèche, il est le fils de Charles-André Seignobos, député-maire de Privas de 1871 à 1894, de famille protestante et républicaine. Il passe le baccalauréat à Tournon en 1871, où il fut pour un temps élève de Stéphane Mallarmé[1]. Après de brillantes études à l'École Normale Supérieure, où il suit les cours de Fustel de Coulanges et de Ernest Lavisse, il finit premier à l'agrégation d'histoire.

Il part ensuite étudier deux années en Allemagne. Il s'installe quelque temps à Göttingen, Berlin, Munich et Leipzig. Nommé maître de conférence à l'université de Dijon en 1879 ainsi que professeur aux écoles HEI-HEP, il soutient sa thèse de doctorat en 1881, puis est nommé à la Sorbonne. Il est considéré comme un des deux fondateurs, avec son ami le physiologiste Louis Lapicque, de la communauté scientifique et humaniste « Sorbonne-Plage », à L'Arcouest, près de Paimpol[2].

Il succède à son père à la mairie de Lamastre. Il meurt en avril 1942, après avoir été placé en résidence surveillée à Ploubazlanec en Bretagne.

Considéré avec Charles-Victor Langlois comme l'un des chefs de file du positivisme en histoire, Seignobos est l'auteur de nombreux ouvrages d'histoire politique mettant en application la méthode historique allemande et bénéficiant de son excellent niveau linguistique en allemand et en anglais pour la recherche documentaire. Il est l'un des acteurs majeurs de l'histoire méthodique, qui repose sur la lecture critique des sources manuscrites.

Citations

  • « L'historien est dans la position d'un physicien qui ne connaîtrait les faits que par le compte rendu d'un garçon de laboratoire ignorant et peut-être menteur. »

Charles Seignobos dans La Méthode historique appliquée aux sciences sociales.

  • « L'histoire a pour but de décrire, au moyen de documents, les sociétés passées et leurs métamorphoses » Extrait de Seignobos

Ouvrages

  • 1892 : Histoire narrative et descriptive de la Grèce ancienne.
  • 1897 : Histoire politique de l'Europe contemporaine.
  • 1897 : Introduction aux études historiques, en collaboration avec Charles-Victor Langlois, rééd. 1992.
  • 1901 : La Méthode historique appliquée aux science sociales, Alcan.
  • 1921 : Histoire de la France contemporaine, en collaboration avec Ernest Lavisse.
  • 1934 : Études de politique et d'histoire, PUF.
  • 1937 : Histoire sincère de la Nation française.
  • 1938 : Essai d’une Histoire comparée des peuples de l’Europe.

Sources

  • Bizière J.M. et Vayssiere P., Histoire et historiens, Hachette, Paris, 1995
  • Yves Morel, Charles Seignobos devant ses contradicteurs. Analyse de la controverse intellectuelle française du début du XXe siècle sur l'histoire, ANRT, 1998 (ISBN 2284016413)
  • Antoine Prost, « Charles Seignobos revisité », Vingtième siècle, no 43, juillet-septembre 1994, p. 100-118

Notes et références

  1. Mallarmé, Correspondance, Folio Classique, 1995, p. 189, note 1.
  2. Sorbonne-Plage. Les Curie et les Joliot : des savants sur la côte bretonne (1900-1950), présentation de l'exposition de la BNF

Voir aussi

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Charles Seignobos de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Charles Seignobos — (Lamastre, 10 de septiembre de 1854 – Ploubazlanec, 24 de abril de 1942) fue un historiador francés, especialista en la III República francesa y miembro de la Liga de los derechos del hombre. Ejerció la docencia en la Universidad de París y… …   Wikipedia Español

  • Charles Seignobos — (Lamastre, 1854 Ploubazlanec, 1942) historiador francés. Éjercio la docencia en la Universidad de París y escribió muchos trabajos sobre Francia y sobre la historia europea y civilización. Varias de sus publicaciones se usan como manuales de… …   Enciclopedia Universal

  • Seignobos — Charles Seignobos Charles Seignobos (10 septembre 1854 à Lamastre 24 avril 1942 à Ploubazlanec) est un historien français, spécialiste de la IIIe République, et membre de la Ligue des droits de l homme. Sommaire 1 Biographie 2 …   Wikipédia en Français

  • SEIGNOBOS (C.) — SEIGNOBOS CHARLES (1854 1942) Né dans une famille protestante, Charles Seignobos est le fils d’un homme politique, Charles André Seignobos, qui fut à plusieurs reprises député républicain de l’Ardèche. Le jeune Charles, après des études… …   Encyclopédie Universelle

  • Charles-Victor Langlois — (May 26, 1863, in Rouen June 25, 1929, in Paris) was a French historian and paleographer, who specialized in the study of the Middle Ages and taught at the Sorbonne. Langlois attended the École Nationale des Chartes and earned a doctorate in… …   Wikipedia

  • Charles Victor Langlois — (né le 26 mai 1863 à Rouen mort le 25 juin 1929 à Paris), est un historien français, archiviste paléographe, professeur à la Sorbonne et spécialiste du Moyen Âge. Né à Rouen, Ch. V. Langlois passe par l’École des Chartes et… …   Wikipédia en Français

  • Charles-Victor Langlois — (né le 26 mai 1863 à Rouen mort le 25 juin 1929 à Paris), est un historien français, archiviste paléographe, professeur à la Sorbonne et spécialiste du Moyen Âge. Né à Rouen, Ch. V. Langlois passe par l’École des chartes et… …   Wikipédia en Français

  • Charles Victor Langlois — (Ruan, 1863 París, 1929) historiador francés. Recibió su doctorado en 1887 y se convirtió en profesor de la Universidad de París en 1909, donde enseñó Bibliografía, Paleografía e Historia de la Edad Media. Langlois es sobre todo reconocido por… …   Wikipedia Español

  • Seignobos — Seignobos, Charles …   Enciclopedia Universal

  • Seignobos, Charles — ► (1854 1942) Historiador francés. Se especializó en metodología de los estudios históricos. Autor de Historia política de la Europa contemporánea …   Enciclopedia Universal

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”