AIX
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AIX (homonymie).

AIX est le système d'exploitation de type UNIX d'IBM. AIX est l'acronyme de Advanced Interactive eXecutive, mais seul l'acronyme est utilisé.

AIX a été conçu pour IBM par INTERACTIVE Systems à partir de IN/ix basé sur Unix System V Release 2. La première version fut lancée en janvier 1986 avec l'ordinateur IBM RT-PC (en). Le système fut porté sur les ordinateurs IBM PS/2 et IBM System/370. En 1990, AIX version 3 sortit avec les IBM RS/6000. Suite à une alliance avec IBM, Bull a un contrat OEM avec IBM pour vendre les serveurs PowerPC et POWER utilisant AIX, ce qui en fait le premier client IBM de par le monde. Bull participe au développement d'AIX, ainsi que des serveurs le supportant (pSeries). Motorola, Harris, General Automation et Apple ont également supporté AIX. À long terme, il n'est pas improbable qu'il soit remplacé[réf. nécessaire] par GNU/Linux, désormais supporté par IBM.

AIX est l'un des quatre systèmes d'exploitation à être certifiés conformes au standard UNIX 03 de l'Open Group[1].

Sommaire

Versions

  • AIX 7.1, septembre 2010[2]
    • Fonctionnalités de clustering intégrées (ClusterAware AIX)
    • Support natif du POWER7
  • AIX 6.1, novembre 2007
  • AIX 5L 5.3, août 2004
  • AIX 5L 5.2, octobre 2002
  • AIX 5L 5.1, mai 2001
  • AIX 4.3.3, septembre 1999
    • Added online backup function
    • Workload Management (WLM)
  • AIX 4.3.2, octobre 1998
  • AIX 4.3.1, avril 1998
  • AIX 4.3, octobre 1997
    • Support pour 64-bit
    • Support pour IPv6
  • AIX 4.2.1, April 1997
    • NFS Version 3 support
  • AIX 4.2, mai 1996
  • AIX 4.1.5, août 1996
  • AIX 4.1.4, octobre 1995
  • AIX 4.1.3, juillet 1995
  • AIX 4.1.1, octobre 1994
  • AIX 4.1, août 1994
  • AIX v4, 1994
  • AIX v3.2 1992
  • AIX v3.1
    • Introduction du Journaled File System (JFS)
  • AIX v3, février 1990
    • SMIT fut introduit.
  • AIX v2.0
    • dernière version : 2.2.1.
  • AIX v1, 1986
    • dernière version : 1.3.

Architectures supportées

Positionnement par rapport aux autres *IX

  • AIX avait la réputation parmi ses utilisateurs d'être incohérent avec les autres systèmes *IX. Une plaisanterie habituelle était que son acronyme signifiait « Ain't unIX » (ce n'est pas Unix). Dans la pratique, UNIX avait déjà tellement de variantes panachées de BSD et de System V que peu de personnes savaient vraiment où était le standard, ni même seulement si quiconque en avait défini un. Le problème se retrouve dans une moindre mesure entre des distributions différentes de Linux (outils d'administration et d'installation haut niveau différent).
  • Quelques idées intéressantes d'AIX incluent des commandes telles chuser, mkuser, rmuser et autres choses similaires, permettant d'administrer les comptes de la même façon que des fichiers.

Différenciation

Pour offrir un côté un peu attractif, AIX version 3 avait aussi en 1990 quelques atouts :

  • Gestion des volumes logiques (espaces disque non contigus, donc extensibles à la demande, et vus comme consécutifs) en standard.
  • Aide interactive en hypertexte (toute la documentation) en standard
  • Assistance interactive en mode plein écran à la gestion du système (avec possibilité de génération de scripts) en standard.
  • Mais le plus grand différenciateur d'AIX par rapport à un autre Unix est véritablement l'utilitaire "SMIT" qui permet de gérer le système depuis la reconnaissance des périphériques jusqu'à la gestion des licences et la gestion de clusters (et d'indiquer sur demande le détail des commandes correspondantes).

L'atout involontaire

Pourtant, une des raisons du succès d'AIX 3.0 était au départ méconnue d'IBM, et les clients la lui cachèrent le plus longtemps possible : IBM n'avait pas au départ pensé à facturer sa maintenance logicielle comme les autres fournisseurs, et avait gardé la politique de gratuité anciennement propre à ses grands systèmes. Les termes des contrats ne permettaient pas de revenir sur ce cadeau involontaire, mais la situation fut corrigée à cet égard dès la version suivante d'AIX.[réf. nécessaire]

Smit

L'utilitaire "SMIT" System Management Interface Tool permet de gérer le système (périphériques, utilisateurs, licences, clusters, etc). Via une interface texte lancée par la commande smitty ou graphique par la commande smit, il permet à un utilisateur novice (ie. ne connaissant pas les commandes Unix) de réaliser un grand nombre d'opérations d'administration. Il indique, sur demande, le détail des commandes correspondantes.

Il garde une trace des commandes effectuées dans le fichier smit.log[3].

NIM

Network Installation Manager ou NIM est un composant permettant de faire l’installation et la maintenance de systèmes AIX à partir de réseaux locaux.

Voir aussi

Article connexe

Liens externes

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article AIX de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • AIX — Basisdaten Entwickler IBM Version 7.1 (10. September 2010) Abstammung …   Deutsch Wikipedia

  • Aix — bezeichnet: Aix (Genus), Gattung der Schwimmenten AIX, UNIX Betriebssystem von IBM Aix bezeichnet in der Geografie: Aix la Chapelle, französische Bezeichnung für Aachen Île d’Aix, Insel in der Nähe von La Rochelle, Frankreich Aix (Fluss), Fluss… …   Deutsch Wikipedia

  • AIX — (Advanced Interactive eXecutive) es un sistema operativo UNIX propietario de IBM. Inicialmente significaba Advanced IBM Unix pero probablemente el nombre no fue aprobado por el departamento legal y fue cambiado a Advanced Interactive eXecutive… …   Enciclopedia Universal

  • Aix — (spr. Ähs), 1) Bezirk im franz. Departement Rhonemündungen; 2) Stadt hier an der Arc, seit 1816 eine gute Stadt; hat warme, kohlensauren Kalk u. Magnesia, so wie schwefelsauren Kalk nebst etwas animalischer Materie enthaltende Mineralquellen von… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Aix — (spr. äks oder äs), 1) (A. en Provence) Arrondissementshauptstadt im franz. Depart. Rhonemündungen, liegt nördlich von Marseille, an der Lyoner Bahn und zerfällt in einen alten und in einen neuen Stadtteil, beide durch den schönen Cours Mirabeau… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Aix — oder Ile d Aix (spr. ihl dähß oder däh), franz. Insel, vor der Mündung der Charente, (1901) 406 E …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Aix —   [ɛks], Île d Aix [iːl dɛks], kleine, flache Insel zwischen der Île d Oléron und der westfranzösischen Küste bei Rochefort, 3 km lang; im 17./18. Jahrhundert zur Festung ausgebaut; Napoleon Museum (Napoleon I. trat von hier aus seine Fahrt nach… …   Universal-Lexikon

  • aix — AIX, en Provence, Aquae Sextiae, nunc Aquensis ciuitas. AIX, La Chappelle, en Alemagne, au Duché de Juliers, Aquisgranum …   Thresor de la langue françoyse

  • AIX —   [Abk. für Advanced Interactive Executive; dt. »fortentwickeltes interaktives Hauptsteuerprogramm«], eine von IBM entwickelte Unix Version (Unix) …   Universal-Lexikon

  • AIX — У этого термина существуют и другие значения, см. AIX (значения). AIX Разработчик IBM Семейство ОС UNIX System V Исходный код Проприетарное ПО Первый выпуск 1986 Последняя версия …   Википедия

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”