AITA

Association internationale du transport aérien

Association internationale du transport aérien
International Air Transport Association
Logo de l’IATA

Création Avril 1945 à La Havane
Siège Drapeau du Canada Montréal, Québec
Langue(s) Anglais
Membre(s) 230 compagnies aériennes
Directeur général
et CEO
Italie Giovanni Bisignani
Site web http://www.iata.org/

L’Association internationale du transport aérien (ou IATA, en anglais International Air Transport Association ou IATA) est une organisation commerciale internationale de sociétés de transport aérien. Ces entreprises sont spécialement autorisées à consulter les prix entre elles par l’intermédiaire de cet organisme. Cette association, fondée à La Havane à Cuba en avril 1945, a été accusée d’agir comme un cartel, et de nombreux transporteurs à bas prix n’en sont pas des membres complets. Son siège social est situé à Montréal, dans la tour de la Bourse.

Sommaire

Histoire

Portrait de Max Hymans, élu à la tête de l’IATA en 1954.

En 2006, elle regroupait 230 compagnies qui représentaient 95 % du trafic mondial de passagers. Son directeur général depuis 2002 est l’italien Giovanni Bisignani.

Fonctionnement

L'activité principale de IATA est la simplification des facturations entre les compagnies aériennes et les agents de voyages.

L’IATA assigne des codes de 3 lettres aux aéroports (ainsi qu’aux gares de chemin de fer importantes) et des codes de 2 lettres aux compagnies aériennes. Ces codes sont utilisés dans le monde entier.

Ils font aussi des règlements pour l’expédition d’articles dangereux et publient le manuel IATA de Règlement d’Articles Dangereux, une référence globalement reconnue par les compagnies aériennes transportant expédiant des produits dangereux.

Note : l’OACI (dont le siège social est aussi situé à Montréal) attribue également des codes aux aéroports, à 4 lettres, et des codes aux compagnies aériennes, à 3 lettres.

Chambre de compensation

IATA est utilisée par les compagnies membres comme chambre de compensation (clearing house en anglais), ce qui permet aux compagnies membres d’échanger le transport de passagers, notamment lors de correspondances.

  • Exemple : un passager effectue un trajet entre un point A et un point B via un point C, utilisant une compagnie C1 entre A et C, puis une compagnie C2 entre C et B. Toutefois, le passager achète la totalité de son billet à la compagnie C1 qui donc encaisse la totalité de la recette alors que C2 va supporter les coûts du transport entre C et B. C2 présentera une facture à C1 et recevra, via la chambre de compensation de l’AITA, une part de la recette, alors que C1 recevra une commission afin de couvrir ses frais de vente.
  • Règle de répartition des recettes
    • Pour une recette totale R comportant n tronçons, on leur affecte une recette suivant une pondération donnée à chacun :
      • P_i = a k_{geo_i}  d_i^{(1-b)}
      • k_{geo_i} est une constante affectée au secteur géographique d’appartance du tronçon, de valeur proche de 1 (1.079 pour un tronçon transatlantique)
      • a est une constante visant à rapprocher la valeur trouvée de celle d’une distance
      • b est une valeur fixée par l’AITA de façon à surpondérer les tronçons courts pour tenir compte des coûts plus élevés
      • la recette affectée à un tronçon devient : R_i = {P_i \over \Sigma (P_i)} R
  • Une règle spécifique peut se substituer à la règle AITA si deux compagnies en conviennent contractuellement entre elles.
  • En plus de celles visant à la répartition de la recette, des règles particulières de commissionnement peuvent exister, notamment en cas de partage de code (codesharing).
  • l’AITA fixe également des taux de change conventionnels entre les compagnies membres pour les échanges entre elles.


Voir aussi

Articles connexes

Lien externe

  • Portail de l’aéronautique Portail de l’aéronautique
  • Portail de Montréal Portail de Montréal
Ce document provient de « Association internationale du transport a%C3%A9rien ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article AITA de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aita — est un dieu de la mythologie étrusque. Il est l équivalent de Hadès dans la mythologie grecque et de Pluton dans la mythologie romaine. Sommaire 1 Présentation 1.1 Articles connexes 1.2 Bibliographie …   Wikipédia en Français

  • aita — • aita, este, kaide, puomi, sulku • kaide, aita, este, puomi, sulku sport • aita, este, kaide, puomi, sulku …   Suomi sanakirja synonyymejä

  • Aita — ist ein dämonischer Gott der Unterwelt aus der Mythologie der Etrusker. Angeblich hält er in seinem Reich Gericht über die Toten und lässt keine Seele mehr aus seinem finsteren Reich entkommen. Er kann in etwa mit Pluton oder Hades verglichen… …   Deutsch Wikipedia

  • aita- — *aita , *aitaz germ.?, stark. Maskulinum (a): nhd. Geschwür, Schwellung, Gift; ne. boil (Neutrum), poison (Neutrum); Rekontruktionsbasis: ahd.; Hinweis: s. *aitra ; Etymologie: idg …   Germanisches Wörterbuch

  • aita — a·ì·ta s.f. LE aiuto: porgeranno aita (Manzoni); come inter.: indi, i gemiti alzando: A., aita | parea dicesse (Parini) {{line}} {{/line}} ETIMO: in. XIII sec.; der. di aitare …   Dizionario italiano

  • Aita — En la mitología etrusca, Aita era el nombre que recibía el inframundo, y su correspondiente deidad antropomorfa, correspondiéndose con el dios griego Hades, y el romano Plutón. Era representado por los etruscos como un hombre con barba, que… …   Wikipedia Español

  • AITA —    The male divinity (equivalent to the Greek Hades and Roman Pluto) presiding over the afterlife, often accompanied by a female counterpart, Phersipnai, and enthroned. These names are recorded in later tombs such as the Tombs of the Orco II… …   Historical Dictionary of the Etruscans

  • aita — {{hw}}{{aita}}{{/hw}}s. f. (poet.) Aiuto …   Enciclopedia di italiano

  • aita — pl.f. aite …   Dizionario dei sinonimi e contrari

  • aita — s. f. (poet.) aiuto …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”