-241

Années :
-244 -243 -242  -241  -240 -239 -238

Décennies :
-270 -260 -250  -240  -230 -220 -210
Siècles :
IVe siècle av. J.‑C.  IIIe siècle av. J.‑C.  IIe siècle av. J.‑C.
Millénaires :
IIe millénaire av. J.‑C.  Ier millénaire av. J.‑C.  Ier millénaire


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année -241 du calendrier julien proleptique.

Sommaire

Événements

Monde romain

  • 10 mars : victoire de Rome (Lutatius Catulus) sur Carthage à la bataille des îles Égates mettant fin à la première Guerre punique.
    • Carthage, chassée de la mer, ne peut plus soutenir Lilybée et Drépane qui, assiégées depuis un an, sont à bout de force. Elle demande la paix. Elle perd la Sicile et les îles voisines au profit de Rome et doit payer en dix ans une indemnité de guerre de 3200 talents.
  • Annexion de la Sicile par Rome.
  • Prépondérance navale de Rome en Méditerranée occidentale.
  • La cité étrusque Faléries est détruite et sa population est transférée par les Romains.
  • À Rome, consulat de A. Manlius Titus f. Torquatus Atticus II, Q. Lutatius Catulus f. Cerco.
  • Réforme des comices centuriates à Rome, qui modifie la vieille organisation servienne. Les riches perdent la majorité absolue (ils doivent compter sur les classes moyennes) et la « prérogative » (la centurie appelée à se prononcer la première) n’est plus tirée au sort parmi les seules centuries équestres, mais à l’ensemble de la première classe.
  • Réforme des comices tributes. Les tribus romaines atteignent le nombre définitif de 35.
  • Via Aurelia, de Rome à Pise, construite par Aurelius Cotta.
  • Recensement de 260 000 citoyens romains.
  • L’indemnité de guerre versée par Carthage apporte un afflux de numéraire qui permet à Rome de pénétrer dans le circuit économique du monde hellénistique.
  • Le blé sicilien, perçu par l’État à titre d’impôt, afflue sur le marché italien et concurrence la production italienne.

Monde hellénistique

Naissances

Décès

  • Arcésilas de Pitane, philosophe fondateur de la nouvelle Académie (né en -316). Scolarque en -268, il se consacre à l’enseignement oral et utilise la dialectique comme arme contre le dogmatisme des Stoïciens. Pour lui il n’y a pas de vérité mais des opinions plus ou moins probables (probabilisme).


  • Portail du monde antique Portail du monde antique

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article -241 de Wikipédia en français (auteurs)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”