Charles Philippe Ronsin

Charles Philippe Ronsin

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Ronsin
Charles Philippe Ronsin
Naissance 1er décembre 1751
Soissons
Décès 24 mars 1794 42 ans)
Paris
Origine Français
Allégeance Royaume de France Royaume de France
Drapeau français Royaume de France
Drapeau français République française
Grade Général de division
Service -1769-1772
- 1789-1794
Conflits Guerres de la Révolution
Guerre de Vendée
Commandement Armée révolutionnaire
Autres fonctions Dramaturge et précepteur

Charles-Philippe Ronsin, né le 1er décembre 1751 à Soissons, mort le 24 mars 1794 à Paris, est un révolutionnaire et un général français.

Biographie

Fils d'un maître tonnelier, Ronsin s'engage à 17 ans au régiment d'Aunis. En 1772, il quitte l'armée avec le grade de caporal et devient dramaturge et précepteur. Il se lie alors avec Jacques-Louis David.

Accueillant favorablement la Révolution, il devient capitaine de la garde bourgeoise du district de Saint-Roch en 1789 et fait représenter plusieurs pièces patriotiques dans les théâtres de la capitale entre 1790 et 1792.

En avril 1792, il s'installe dans la section du Théâtre-Français, où il fréquente le club des Cordeliers. En août et en septembre, le Conseil exécutif lui confie trois missions. En novembre, le ministre de la guerre Pache le nomme commissaire-ordonnateur en Belgique auprès de l'armée de Dumouriez. À ce poste, il dénonce les exactions des fournisseurs aux armées, protégés par le général.

Le 23 avril 1793, il est nommé adjoint du ministre de la guerre Bouchotte. En mai, il part en Vendée, pour assurer la fourniture aux armées ; il y joue un rôle important, à côté des envoyés en mission de la Convention nationale.

Grâce à ses appuis parmi les Cordeliers et au ministère, il passe, du 1er au 5 juillet, du grade de capitaine à celui de général de brigade à l'armée des côtes de La Rochelle. En septembre 1793, il devient général en chef de l'armée révolutionnaire de Paris. Violent et d'un tempérament emporté, il se révèle cependant un bon administrateur, honnête et intelligent, dans ses différentes fonctions. Son ascension fulgurante et son caractère lui vaut toutefois de nombreux ennemis, en particulier Philippeaux.

Le 27 frimaire, il est arrêté à la demande de Fabre d'Églantine, avant d'être libéré un mois et demi après, le 14 pluviôse, avec Vincent, grâce à une campagne des Cordeliers en sa faveur. Adversaire du modérantisme, il défend devant les Cordeliers l'appel à l'insurrection des Hébertistes, le 12 ventôse. Toutefois, cinq jours après, il revient sur ses propos et défend un programme d'union des républicains.

Toutefois, ses maladresses favorisent la thèse d'un complot militaire, visant à remplacer le gouvernement révolutionnaire par une dictature militaire, avec l'aide de l'armée révfolutionnaire, défendue par Fouquier-Tinville, qui le présente comme un « nouveau Cromwell ». Arrêté le 23 ventôse, il est guillotiné avec les Hébertistes le 4 germinal an II (24 mars 1794). Trois jours après sa mort, l'armée révolutionnaire est licenciée.

Sources

  • Albert Soboul (dir.), Dictionnaire historique de la Révolution française, Quadrige/PUF, 1989, article « Ronsin, Charles Philippe » de Raymonde Monnier
  • Portail de la Révolution française Portail de la Révolution française
  • Portail du Premier Empire Portail du Premier Empire
Ce document provient de « Charles Philippe Ronsin ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Charles Philippe Ronsin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Charles-Philippe Ronsin — Charles Philippe Ronsin. Charles Philippe Ronsin (December 1, 1751 – March 24, 1794) was a French general of the Revolutionary Army of the First French Republic, commanding the large Parisian division of l Armée Révolutionnaire. He was an extreme …   Wikipedia

  • Charles-Philippe Ronsin — Charles Philippe Henri Ronsin (* 1. Dezember 1751 in Soissons, Departement Aisne; † 24. März 1794 in Paris) war ein Politiker während der Französischen Revolution, der vom Herbst 1793 bis zu seiner Verhaftung im März 1794 zu den führenden… …   Deutsch Wikipedia

  • Charles Philippe Ronsin — Charles Philippe Henri Ronsin (* 1. Dezember 1751 in Soissons, Departement Aisne; † 24. März 1794 in Paris) war ein Politiker während der Französischen Revolution, der vom Herbst 1793 bis zu seiner Verhaftung im März 1794 zu den führenden „ …   Deutsch Wikipedia

  • Charles-Philippe Ronsin —  Pour l’article homonyme, voir Ronsin.  Charles Philippe Ronsin Naissance …   Wikipédia en Français

  • Philippe Ronsin — Charles Philippe Ronsin  Pour l’article homonyme, voir Ronsin.  Charles Philippe Ronsin Naissance 1er décembre 1751 Soissons Décès 24  …   Wikipédia en Français

  • Ronsin, Charles-Philippe — (1752 1794)    general, writer    Born in Soissons, Charles Philippe Ronsin joined the revolution of 1789 early on and was the author of patriotic plays that enjoyed a certain success. A member of the cordeliers club, he served as commissioner of …   France. A reference guide from Renaissance to the Present

  • Ronsin —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme. Le nom Ronsin désigne : Albert Ronsin (1928 2007), personnalité des Vosges, historien, conservateur de bibliothèque et conservateur de… …   Wikipédia en Français

  • Liste der Biografien/Ron — Biografien: A B C D E F G H I J K L M N O P Q …   Deutsch Wikipedia

  • Général d'Empire — Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire Vous trouvez ci dessous la Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire. Plus de 1500 généraux servirent sous Napoléon. Note : Le grade de lieutenant général devient le… …   Wikipédia en Français

  • Général de la Révolution française — Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire Vous trouvez ci dessous la Liste des généraux de la Révolution et du Premier Empire. Plus de 1500 généraux servirent sous Napoléon. Note : Le grade de lieutenant général devient le… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”