Charles Leandre

Charles Léandre

Charles Léandre
Autoportrait
Autoportrait
Naissance 22 juillet 1862
Champsecret (Orne)
Décès 24 mai 1934
Paris
Nationalité France France
Activité(s) Peintre, illustrateur, lithographe, caricaturiste
Maître Émile Bin
Caricature de Charles Léandre pour le Rire (19 décembre 1914).

Charles Lucien Léandre, né à Champsecret (Orne), le 22 juillet 1862 et mort à Paris le 24 mai 1934, est un illustrateur, lithographe, caricaturiste, dessinateur et peintre français.

Sommaire

Biographie

Fils d’un père officier de carrière, qui fut maire de sa commune jusqu’à sa mort en 1868, Léandre est accueilli à Paris en 1878, par le peintre Émile Bin qui devient son professeur.

En 1880, Léandre s’inscrit avec son ami Maurice Eliot à l’école des Beaux-Arts où ils entrent dans la classe de Cabanel. Il y passe des concours et obtient des récompenses : celui du dessin antique en 1883 ou des travaux d’atelier de 1884 à 1886.

En 1882, il est reçu au concours du professorat de dessin dans les Écoles de la Ville de Paris. Il y enseigne jusqu’en 1897. Il est admis au Salon des Artistes Français (avec la toile intitulée Fanchon la tricoteuse (1882).

Charles Léandre est récompensé par une médaille de bronze à l’Exposition universelle de 1889 pour une grande huile sur toile : la Mère ou « Dormio cor meum vigilat ».

En 1900, l’artiste est au sommet de sa carrière : lors de l’Exposition universelle, il fait partie des cinq artistes lithographes sélectionnés pour réaliser deux compositions sur un thème imposé dans le cadre des estampes décoratives des Palais Centennaux. Léandre obtient une médaille d’or à cette Exposition universelle.

Sur champ d'or, - Chromolithographie 1897

Il est nommé chevalier de la Légion d'honneur.

Il crée en 1904 la « Société des Peintres Humoristes ».

En 1921, il obtient la médaille d’honneur de la Société des artistes français, dans la section gravure, une des plus importantes distinctions qu’un artiste puisse obtenir.

En 1925, Charles Léandre est promu Officier de la Légion d’Honneur.

Il meurt en 1934 dans son atelier de la rue Caulaincourt.

Membre de la Société des Normands de Paris, il a vécu dans le quartier de Montmartre. Très attaché à son terroir, le peintre a toujours passé l’été dans sa maison de Champsecret et a choisi d’y être enterré.

Caricaturiste de journaux illustrés (Le Chat noir, la Vie moderne, le Figaro, le Rire, le Grand Guignol), il croqua avec entrain les grands de son époque (la reine Victoria, Clemenceau, Zola et beaucoup d’autres). On lui conseilla d’ailleurs parfois d’employer son art à des œuvres plus hautes. C’était en effet un portraitiste talentueux et ses œuvres au pastel font référence. Il s’y résolut en illustrant des livres, notamment Madame Bovary de Gustave Flaubert.

En 1999, la ville de Condé-sur-Noireau, aidée par la région et le département, a acquis la collection de Henri Buron, pharmacien, ancien conservateur et propriétaire du musée Charles Léandre à Montreuil-Bellay. L’espace musée Charles Léandre a été créé pour accueillir ces 250 œuvres : pastels, peintures, dessins originaux, lithographies, sculptures, affiches, en plus de 70 ouvrages illustrés et d’un fonds documentaire composé de lettres autographes, journaux satiriques, cartes postales et photographies.[1]

Du 4 octobre 2007 au 20 janvier 2008, le musée de Montmartre lui consacre une rétrospective.

Notes et références

  1. Musée Charles Léandre, Condé-sur-Noireau

Bibliographie

  • Eric Lefevre, Charles Léandre, OREP, 2008, 160 p. 

Œuvres

Dessin

  • Croquis d’audience ; musée du vieux château, Laval
  • Portrait caricatural de Toulouse-Lautrec ; cabinet des estampes et des dessins de Strasbourg
  • Caricature du docteur Gachet, assis devant une table ; Musée du Louvre
  • Portrait-charge de Mme Humbert, dans le rôle de Casque d’Or ; Musée du Louvre
  • Portrait-charge de Paul Déroulède sacrant chevalier le comédien Coquelin, Musée du Louvre

Peinture

  • La Résignée, mariée normande ; Musée des Beaux-Arts de Caen
  • Paysanne normande - Mme Bonhomme mère ; Musée des Beaux-Arts de Caen
  • Les Longs Jours, 1886, musée de Domfront
  • Portrait des nièces de l’artiste (pastel) ; musée Quesnel-Morinière de Coutances
  • Portrait de Jeanne Daireaux (huile sur toile) ; musée Quesnel-Morinière de Coutances
  • Enfant en marin (pastel) ; musée de Vire

Sculpture

Galerie

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Annexes

Liens internes

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail de l’histoire de l’art Portail de l’histoire de l’art
  • Portail de la peinture Portail de la peinture
  • Portail de la Normandie Portail de la Normandie
Ce document provient de « Charles L%C3%A9andre ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Charles Leandre de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Charles Léandre — Autoportrait Naissance 22 juillet 1862 …   Wikipédia en Français

  • Charles Lucien Léandre — (1862–1934), French caricaturist and painter, was born at Champsecret (Orne), and studied painting under Blin and Cabanel. From 1887 he figured among the exhibitors of the Salon, where he showed numerous portraits and genre pictures, but his… …   Wikipedia

  • LÉANDRE (C.) — LÉANDRE CHARLES (1862 1934) Bien qu’il ait pratiqué l’illustration avec un certain bonheur (Les Trois Mousquetaires de Dumas père; Scènes de la vie de bohème d’Henry Murger), c’est surtout comme auteur de portraits en charge que Charles Léandre… …   Encyclopédie Universelle

  • Leandre — Léandre Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Léandre est un nom propre qui peut désigner : Sommaire 1 Prénom 2 Saint chrétien …   Wikipédia en Français

  • Charles Lamoureux — Photographie de Charles Lamoureux Naissance 28 septembre 1834 Bordeaux Décès …   Wikipédia en Français

  • Charles Lucien Léandre — Charle Lucien Léandre (* 22. Juni 1862 in Champsecret, Département Orne; † 24. Mai 1934 in Montmartre, Paris) war ein französischer Illustrator, Karikaturist und Maler. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Ehrungen 3 …   Deutsch Wikipedia

  • Léandre — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Léandre est un nom d origine grec qui peut désigner : Sommaire 1 Mythologie 2 Personnalités …   Wikipédia en Français

  • Léandre Desmaisières — Léandre Antoine Joseph Desmaisières (né à Derendorf en Allemagne le 9 septembre 1794, mort à Bruxelles le 27 mai 1864) fut un homme politique belge de tendance catholique. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Léandre — ist der Familienname folgender Personen: Charles Lucien Léandre (1832–1934), französischer Maler Joëlle Léandre (* 1951), französische Musikerin (Kontrabass) Léandre ist der Vorname folgender Personen: Léandre Pourcelot (* 1940), französischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Leandre (commedia dell'arte) — Léandre (commedia dell arte) Léandre, d’après Callot. Léandre est l’un des types d’amoureux de la commedia dell arte. Ce fut d’abord un jeune dameret, élégant, aimable, bien vu des femmes, et c’est sous cet aspect que l’incarnait Charles… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”