AI-1000

L'AI-1000 est un ordinateur de poche lancé par la société japonaise Casio, au milieu des années 1980. Alors que les ordinateurs de poche de l'époque proposent des langages de programmation de type Basic, l'AI-1000 se distingue en proposant en standard le langage LISP, destiné au traitement dits « systèmes experts » dans le domaine de l'intelligence artificielle. Le "AI" de « AI-1000 » signifie Artificial Intelligence.

L'AI-1000 est dérivé du Casio PB-1000 ; dont il reprend la partie électronique et l'interface utilisateur dans un boîtier monobloc (au lieu du boîtier pliable du PB-1000). Les caractéristiques techniques sont celles du PB-1000 :

  • Microprocesseur HD-61700A
  • 32 Ko de RAM
  • Écran LCD de 32x4 caractères, 192x32 pixels, offrant une surface "virtuelle" (mémoire vidéo) de 32x8 caractères et 192x64 pixels.

Les différences principales sont : le boîtier monobloc, l'absence d'écran tactile (L'AI-1000 propose à la place 4 touches de fonctions placées sous l'écran LCD), le langage de programmation LISP au lieu de BASIC.

Casio commercialise l'AI-1000 en même temps que le PB-2000C, dont la seule différence avec l'AI-1000 est de proposer le langage C au lieu du LISP. Ces deux machines disposent d'un port d'extension qui permet de changer le langage de programmation intégré à la machine en ajoutant une cartouche de mémoire ROM. Des cartouches sont disponibles pour les langages BASIC, PROLOG ou CASL.

L'AI-1000 restera un cas isolé dans la gamme Casio : aucun autre ordinateur de la marque proposera le langage LISP, et aucun nouvel ordinateur ne sortira sous le sigle AI.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article AI-1000 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ai (Bible) — Ai ( he. העי; heap of ruins ) refers to one or two places in ancient Israel: *A city mentioned along with Heshbon by Jeremiah 49:3, whose location is currently unknown, and which may or may not be the same as: *A Canaanite royal city which… …   Wikipedia

  • Ai no uta — Single par Kumi Kōda extrait de l’album Kingdom Face A Ai no uta Face B Come Over Sortie 12 septembre 2007 …   Wikipédia en Français

  • Ai Ch'ing — Ai Qing (chin. 艾青, Ài Qīng, W. G. Ai Ch ing; * 1910 in Jinhua, Zhejiang; † 5. Mai 1996 in Peking) war ein chinesischer Dichter und Maler. Im Alter von 18 Jahren trat er in die Hangzhou Akademie ein und lernte dort verschiedene Maltechniken. 1929… …   Deutsch Wikipedia

  • Ai Qing — (chinesisch 艾青 Ài Qīng, W. G. Ai Ch ing; * 27. März 1910 in Jinhua, Zhejiang; † 5. Mai 1996 in Peking) war ein chinesischer Dichter und Maler. Sein eigentlicher Name lautet Jiang Haicheng (蒋海澄). Er gilt als Mitbegründer der Neuen Lyrik… …   Deutsch Wikipedia

  • Ài Qīng — Ai Qing (chin. 艾青, Ài Qīng, W. G. Ai Ch ing; * 1910 in Jinhua, Zhejiang; † 5. Mai 1996 in Peking) war ein chinesischer Dichter und Maler. Im Alter von 18 Jahren trat er in die Hangzhou Akademie ein und lernte dort verschiedene Maltechniken. 1929… …   Deutsch Wikipedia

  • Ai Kawashima — live in New York, 2009 Ai Kawashima (jap. 川嶋 あい, bürgerlich 川島 愛, beides gelesen Kawashima Ai; * 21. Februar 1986 in Fukuoka) ist eine japanische Singer Songwriterin …   Deutsch Wikipedia

  • Ai wo Tomenaide — Single par Kumi Kōda Face A Ai wo Tomenaide Face B You are not alone (Original version) Sortie 21 septembre 2011 …   Wikipédia en Français

  • 1000 cœurs debout — est un DVD musical de Cali sorti en 2008. Le concert, réalisé par Didier Poiraud, a été enregistré le 14 mai 2008 à Nantes. Cette tournée faisait suite à l album L Espoir, sorti en février 2008. Dans ce spectacle Cali interprète toutes les… …   Wikipédia en Français

  • AI Apartments — (Любляна,Словения) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес: Slovenska Cesta 5, 1000 …   Каталог отелей

  • Ai-Toghdï — Ai Toghdï, also known as Shumla (d. 1174/5) was the ruler of Khuzestan from c. 1155 until his death. [Bosworth, p. 171] Shumla was a member of the Avshar tribe of the Oghuz Turks. In the mid 1150s he took advantage of the decline of the Seljuks… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”