AGM-84

AGM-84

AGM-84 Harpoon

Tir d'un missile AGM-84 Harpoon à partir d'un navire
Harpoon tiré depuis un sous marin

Le Harpoon est un missile anti-navire transhorizon longue portée (BVR Beyond Visual Range - Au delà de la portée visuelle), tout-temps, développé à l'origine par la société américaine McDonnell Douglas. Son développement et sa production ont été repris par Boeing Integrated Defense Systems. En 2004, Boeing a livré le 7000e Harpoon depuis l'entrée en service du missile en 1977. Cette arme a également été développée dans une version de défense côtière, le SLAM (Standoff Land Attack Missile, missile d'attaque au sol à distance de sécurité).

Le Harpoon utilise un guidage radar actif et navigue aux raz des flots pour améliorer sa survivabilité et son efficacité. Les plate-formes capable de délivrer cette arme comprennent :

  • Avions (AGM-84, pas d'accélérateur à poudre);
  • Navire de surface (RGM-84, comprenant un accélérateur à poudre qui se détache lorsque la vitesse est suffisante pour enclencher le turboréacteur);
  • Navires sous-marins (UGM-84, comprenant un accélérateur à poudre, et encapsulé dans un conteneur étanche pour un lancement immergé par tubes lance-torpille);
  • Batteries de défense côtière (RGM-84, voir ci-dessus)

Les principaux concurrents du Harpoon sont l'Exocet français et le YingJi chinois.

Sommaire

Harpoon Block I

Le missile Harpoon est entré en service en 1977 après qu'un missile anti-navire Styx de construction soviétique ait coulé le Destroyer israélien Eilat en 1967. Initialement développé comme missile air-mer pour l'US Navy, le Harpoon a été adapté au bombardier B-52G de l'US Air Force, qui peut en emporter entre 8 et 12. Le Harpoon a également été adapté au F-16 Fighting Falcon, utilisé par les États-Unis et nombre de leurs alliés. La Royal Australian Air Force peut tirer cette arme depuis ses F-111C/G Aardvark, ses F/A-18C/D Hornet ou ses AP-3C Orion. La Royal Australian Navy a également déployé ce missile (version RGM-84) sur ses bâtiments de surface et (version UGM-84) sur ses sous-marins de classe Collins. La Force Aérienne Espagnole et la Marine Chilienne sont également des utilisatrices de la version AGM-84D et peuvent l'utiliser depuis leurs F-16, P-3 (AGM-84) ou depuis des bâtiments de surface (RGM-84). La Royal Navy anglaise pour sa part, l'utilise sur ses bâtiments de surface (RGM-84), ses sous-marins (UGM-84) ou ses avions de patrouille maritime Nimrod MR2.

Harpoon Block II

Produit par l'usine Boeing de Saint Charles, Missouri, le Harpoon Block II offre une enveloppe d'engagement élargie, des contre-mesures améliorées ainsi qu'un guidage de nouvelle génération.

Les améliorations principales de la version Block II sont obtenues en adaptant la centrale inertielle du Joint Direct Attack Munition (JDAM, Munition d'attaque directe commune), ainsi que de nouveaux logiciels, ordinateurs, et systèmes de guidage, tirés de la version SLAM-ER, version amélioré du SLAM, lui-même dérivé du Harpoon.

La Marine Royale Danoise a été le premier client à l'export pour le Harpoon block II. Elle a commandé 50 kits de mise à jour en 1997. Tous les systèmes ont été livrés en 2002.

Caractéristiques Générales

  • Fonction : Missile anti-navire lance depuis le sol, la mer, un sous-marin ou un avion.
  • Constructeur : Boeing Integrated Defense Systems
  • Motorisation : turboréacteur Teledyne J402 de 2.9 kN de poussée, accélérateur à poudre pour les versions de surface et sous-marine.
  • Longueur :
    Version Air-Mer : 3,8 m
    Autres versions : 4,6 m
  • Poids :
    Version Air-Mer : 519 kg
    Autres versions : 628 kg
  • Diamètre : 34 cm
  • Envergure : 91 cm
  • Portée : Au delà de l'horizon
    AGM-84D : 220 km (120 nm)
    RGM/UGM-84D : 140 km (75 nm)
    AGM-84E SLAM : 93 km (50 nm)
    AGM-84F : 315 km (170 nm)
    AGM-84H/K SLAM-ER : 280 km (150 nm)
  • Vitesse : 850 km/h (460kt)
  • Guidage : Altimètre radar, guidage final par radar actif
  • Charge militaire : ogive pénétrante de 221 kg à haute déflagration
  • Coût unitaire : 720,000 $ US
  • Dates d'entrée en service :
    RGM-84 A : 1977
    AGM-84 A : 1979
    UGM-84 A : 1981
    AGM-84E SLAM : 1990
    AGM-84H SLAM-ER : 1998
    AGM-84K SLAM-ER ATA: 2002

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « AGM-84 Harpoon ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article AGM-84 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • AGM-65 — Maverick AGM 65 Maverick Mission Missile air sol polyvalent Constructeur …   Wikipédia en Français

  • AGM-88 — HARM Pour les articles homonymes, voir HARM. AGM 88 HARM …   Wikipédia en Français

  • AGM-86 — ALCM Boeing AGM 86A ALCM варианта BAV ранний вариант КР, так и не поступивший на в …   Википедия

  • AGM-84 — Harpoon Die AGM 84 Harpoon ist ein Seezielflugkörper, der seit 1976 von dem US amerikanischen Hersteller Boeing in diversen Varianten produziert wird. Inhaltsverzeichnis 1 Entwicklung …   Deutsch Wikipedia

  • AGM-78 — Standard ARM AGM 78 Standard ARM Grunddaten Funktion Luft Boden Rakete Hersteller General D …   Deutsch Wikipedia

  • AGM-12 — Bullpup AGM 12 Bullpup Grunddaten Funktion Luft Boden Rakete Hersteller Martin Marietta …   Deutsch Wikipedia

  • AGM-28 — Hound Dog AGM 28 Hound Dog Grunddaten Funktion Luft Boden Rakete Hersteller …   Deutsch Wikipedia

  • AGM-62 — Walleye AGM 62 Walleye Grunddaten Funktion Gleitbombe Hersteller Martin Marietta …   Deutsch Wikipedia

  • AGM-45 — AGM 45A Shrike Anti Radar Rakete Technische Daten Hersteller Texas Instruments Aufgabe: Luftbodenrakete zur Radarabwehr Antrieb: einstufiges Feststoffraketentriebwerk Länge: 3,0 m (10 ft) Gewicht: 177 kg (390 lb) …   Deutsch Wikipedia

  • AGM-64 — Hornet war eine US amerikanische Luft Boden Rakete, die über den Status als Versuchsträger nicht hinauskam. Im Jahre 1960 fand unter der Aufsicht der US Air Force ein Projekt namens ATGAR (Anti Tank Guided Aircraft Rocket) statt. Letztendlich… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.