AGECVM

Association Générale Étudiante du Cégep du Vieux Montréal

L'Association générale étudiante du Cégep du Vieux Montréal (AGECVM) est l'association syndicale étudiante qui regroupe les étudiants du Cégep du Vieux Montréal. Forte de plus de 6 000 membres, elle est souvent reconnue comme l'une des associations étudiantes les plus contestataire du Québec. Elle reste tout de même indépendante, n'étant affiliée à aucune fédération étudiante.

Parmi les services offerts par l'Association, on peut noter les comités étudiants, un service de photocopie, la représentation des étudiants à travers le Cégep et dans le mouvement étudiant national, ainsi que dans des procédures de recours et des révisions de notes.

Sommaire

Historique

Grève générale de 1996

C'est dans le contexte du " déficit zéro ", en 1996, que le Parti Québécois annonce des compressions records en éducation de l'ordre de 1,9 milliard de dollars annuellement. À l'occasion du Sommet socio-économique, le gouvernement tente d'obtenir l'appui formel du monde des affaires et des élites syndicales. Il l'obtient partiellement. Les craintes sont quintuplées lorsque la Ministre de l'Éducation, madame Marois, refuse d'annoncer publiquement la répartition budgétaire des coupures, c'est-à-dire les conséquences sociales de cette compression pour le réseau scolaire. Elle reste vague sur la question des frais de scolarité. Les étudiants du postsecondaire craignent une augmentation significative des coûts. On s'interroge sur la logique d'économie de marché dictée par l'idéologie néolibérale que suit le gouvernement et sur les conséquences à moyen et long terme d'une telle idéologie. Le mouvement étudiant s'oppose fermement à une telle augmentation des coûts. Le Mouvement du Droit à l'Éducation (MDE) prévoit une grève générale pour la rentrée de septembre avec une série de revendications, dont le retrait pur et simple des compressions. Les exécutifs d'associations étudiantes locales qui veulent aller en grève se comptent sur les doigts d'une main. Or, il semble que la population étudiante soit mûre, elle, pour une grève prolongée, votant par la suite à de fortes proportions en faveur, sauf dans les universités où le mouvement ne démarre pas.

Les élus d'octobre 1996 au Cégep du Vieux Montréal parlent davantage d'une grève pour la prochaine session. Le comité de mobilisation n'est certes pas de cet avis. Cela dit, le Bureau exécutif est prêt à convoquer l'ensemble des étudiants en assemblée générale pour prendre le pouls dès le mois d'octobre. Le 24 octobre, alors que très peu d'associations ont un mandat de grève et que l'avenir de cette grève n'est nullement assuré, le cégep du Vieux Montréal donne le coup d'envoi au mouvement de contestation en votant dans une assemblée générale de plus de 2000 étudiants la grève générale illimitée. Plus de 90% de l'assistance vote en faveur de la grève. Le Collège de Maisonneuve rentre en grève la même journée. Le vote du Cégep du Vieux Montréal retentit médiatiquement à travers le Québec.

Tout le monde est dépassé par le mouvement qui s'est alors mis en branle. Malheureusement, les résultats de cette grève sont mitigés, car seul le gel des frais de scolarité a été retenu de l'ensemble des revendications. De plus, malgré son absence du mouvement de grève c'est la FEUQ que le gouvernement a invité à négocier.

Grève générale illimitée de 2005

Alors que l'année scolaire s'achève en 2004, le gouvernement libéral fraîchement élu entame sa fameuse réingénierie de l'État, annonçant dans la foulée une réforme du régime d'aide financière et un transfert de 103 millions des bourses vers les prêts qui sera appliqué dès le mois de septembre 2004. Septembre arrivé, la mobilisation étudiante se met en marche; les associations étudiantes les plus combatives amorcent des campagnes d'information. Au même moment, l'ASSÉ lance un ultimatum et menace le gouvernement de recourir à la grève générale s'il ne retire pas sa réforme promptement. L'Assemblée Générale du Cégep du Vieux Montréal adopte l'ultimatum après y avoir greffé de légères modifications. D'autres associations, à commencer par celles de l'ASSÉ, font de manière analogue.

Et ça va encore plus loin au Cégep du Vieux Montréal, car l'AGECVM fera seule deux jours de grève et d'occupation du cégep pour rappeler au gouvernement que le mouvement s'organise. L'association ressort de ces deux jours transformée. Une nouvelle tradition est née : la formation d'une barricade en guise de blocage efficace de l'institution. Un nouvel exécutif est élu en assemblée générale. Février 2005, les mandats de grève s'accumulent à une vitesse sidérale partout au Québec. Après une Assemblée Générale houleuse, l'AGECVM organise un référendum et adopte ainsi la grève, adhère à la Coalition de l'Association pour une Solidarité Syndicale Élargie (CASSÉÉ) et règle quelques questions d'ordre logistique dont l'occupation du cégep lors de la grève. Le Vieux sera de la très grande majorité des actions sur le territoire montréalais et mènera la grève pendant deux mois tout en étant fortement actif au niveau national. Ce sont encore les Fédérations qui ont négocié avec le gouvernement et le résultat a été inférieur à ce que la CASSÉE réclamait. Seule la revendication des 103 millions a été retenue. La rétroactivité des versements pour l'année 2004-2005 n'a pas été gagnée, et l'entente acceptée prévoyait 60 millions pour l'année 2005-2006. Les 103 millions ont été accordés à compter de l'année scolaire 2006-2007, tout cela grâce à une contribution d'une Fondation fédérale, les Bourses du millénaire. L'AGECVM a pris plusieurs positions lors d'assemblées générales pour dénoncer le comportement de la FECQ et de la FEUQ lors des négociations. Quelques semaines plus tard les membres décident lors d'un référendum de ne pas s'affilier à l'ASSÉ, le NON l'emporte à 75 % soit quelques pourcents de plus que le vote d'affiliation précédent. Cependant, malgré son statut de non affiliation, l'AGECVM reste très près des positions progressistes de l'ASSÉ et participe à la majorité des actions qu'elle organise.

voir aussi Grève étudiante québécoise de 2005

Fonctionnement

Assemblée générale

L'Assemblée générale, ou tout simplement " AG ", est l'instance décisionnelle suprême de l'association étudiante. Cela veut dire que les décisions prises en assemblées générales priment au-dessus de toute autre décision au sein de l'association. L'Assemblée générale est l'instance la plus importante de l'association étudiante; c'est à cet endroit qu'on discute et qu'on adopte des positions, le budget global et le plan d'action de l'association. Le déroulement des Assemblées générales est encadré par le Code Morin et toute personne membre de l'association étudiante y a droit de proposition, droit de parole et droit de vote.

Table de concertation (TC)

La Table de concertation (TC) est l'instance prenant les décisions concernant l'organisation et la gestion des divers comités. Elle est aussi l'instance décisionnelle entre les Assemblées générales. Toutes ses décisions sont soumises au veto de l'Assemblée générale. Elle est le regroupement des différents comités étudiants, thématiques ou de concentration.

Bureau Exécutif

Le Bureau exécutif est élu en référendum étudiant au début de la session d'automne et pour l'année. Il est chargé d'exécuter les mandats votés en Assemblé Générale. Il tient une réunion une fois par semaine et se compose de neuf exécutants ainsi que de leurs délégués. Ces rencontres assurent un bon suivi des mandats confiés par l'AG et la TC. Tout le monde peut assister à ces réunions.

Comité de mobilisation

Il y a aussi un comité de mobilisation qui est chargé de la mobilisation étudiante. Il veille à sensibiliser et informer la population étudiante des mandats pris en assemblée générale. Ses activités sont nombreuses et diversifiées. Encore une fois, c'est ouvert à tous et à toutes.

Autres comités

Il y a divers comités auxquels les étudiants sont invités à participer. Certains comités sont davantage à caractère sociopolitique, comme Comité souveraineté, Environnement ou Libertad et d'autres sont récréatifs, tels Improvisation, Plein-air, Vieux Dragon, etc. Les différents programmes du Cégep ont aussi l'option de créer des comités, appelés comités de concentration.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Vous pouvez consulter la charte actuelle des statut et règlements ici.

  • Portail de Montréal Portail de Montréal
  • Portail du Québec Portail du Québec
  • Portail du Canada Portail du Canada
  • Portail de l’éducation Portail de l’éducation
  • Portail du syndicalisme Portail du syndicalisme
Ce document provient de « Association G%C3%A9n%C3%A9rale %C3%89tudiante du C%C3%A9gep du Vieux Montr%C3%A9al ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article AGECVM de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Association Generale Etudiante du Cegep du Vieux Montreal — Association Générale Étudiante du Cégep du Vieux Montréal L Association générale étudiante du Cégep du Vieux Montréal (AGECVM) est l association syndicale étudiante qui regroupe les étudiants du Cégep du Vieux Montréal. Forte de plus de 6 000… …   Wikipédia en Français

  • Association Générale Étudiante Du Cégep Du Vieux Montréal — L Association générale étudiante du Cégep du Vieux Montréal (AGECVM) est l association syndicale étudiante qui regroupe les étudiants du Cégep du Vieux Montréal. Forte de plus de 6 000 membres, elle est souvent reconnue comme l une des… …   Wikipédia en Français

  • Association Générale Étudiante du Cégep du Vieux Montréal — L Association générale étudiante du Cégep du Vieux Montréal (AGECVM) est l association syndicale étudiante qui regroupe les étudiants du Cégep du Vieux Montréal. Forte de plus de 6 000 membres, elle est souvent reconnue comme l une des… …   Wikipédia en Français

  • Association générale des étudiants du Cégep du Vieux Montréal — Association Générale Étudiante du Cégep du Vieux Montréal L Association générale étudiante du Cégep du Vieux Montréal (AGECVM) est l association syndicale étudiante qui regroupe les étudiants du Cégep du Vieux Montréal. Forte de plus de 6 000… …   Wikipédia en Français

  • Association générale étudiante du Cégep du Vieux Montréal — L Association générale étudiante du Cégep du Vieux Montréal (AGECVM) est l association syndicale étudiante qui regroupe les étudiants du Cégep du Vieux Montréal. Forte de plus de 6 000 membres, elle est souvent reconnue comme l une des… …   Wikipédia en Français

  • Association générale étudiante du cégep du vieux montréal — L Association générale étudiante du Cégep du Vieux Montréal (AGECVM) est l association syndicale étudiante qui regroupe les étudiants du Cégep du Vieux Montréal. Forte de plus de 6 000 membres, elle est souvent reconnue comme l une des… …   Wikipédia en Français

  • Cegep du Vieux-Montreal — Cégep du Vieux Montréal Cégep du Vieux Montréal (Cégep) …   Wikipédia en Français

  • Cégep Du Vieux-Montréal — (Cégep) …   Wikipédia en Français

  • Cégep du Vieux — Montréal Cégep du Vieux Montréal (Cégep) …   Wikipédia en Français

  • Cégep du Vieux-Montréal — (Cégep) …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”