A340

Airbus A340

A340
Airbus A346 F-WWCA.jpg
A340-600 au salon de Berlin 2006
Constructeur Union européenne Airbus
Type Avion de ligne
Premier vol 25 octobre 1991
Lancement commercial mars 1993
avec Air France et Lufthansa
Principaux clients Drapeau de l'AllemagneLufthansa 51
Drapeau de l'EspagneIberia 34
Drapeau du Royaume-UniVirgin 24
Drapeau de l'Afrique du SudSouth African Airways 21
Coût unitaire A340-300 : 211,8 - 219,2 M$[1]
A340-600 245 - 253,7 M$
Production 1991 -
Commandes 384 à fin août 2009[2]
Livraisons 368 à fin août 2009
En service 363 à fin août 2009
Dérivé de A330

L'Airbus A340 est un avion de ligne quadriréacteur long courrier de grande capacité fabriqué par Airbus. Il est décliné en plusieurs versions suivant la capacité ou le rayon d'action désiré. Cette famille d'appareils fut conçue avec un design semblable à celui de Airbus A330, mais est équipée de quatre réacteurs au lieu de deux.

En juin 1993, l'A340 a établi deux records du monde lors d'un vol aller-retour entre l'aéroport du Bourget (France) et l'aéroport international d'Auckland (Nouvelle-Zélande) : un record de distance avec 19 014,31 km parcourus sans toucher terre, et un record de vitesse avec une moyenne de 789,86 km/h[3]. Ce record a été depuis battu à deux reprises par des Boeing 777, la première fois en avril 1997.

Sommaire

Historique

L'ancêtre de l'avion est le A300-B11, nom du projet de la variante quadri-réacteur de l'A300 étudiée dès la création de Airbus en 1970.

Mais le financement de ce projet ne pourra être vraiment assuré que lors de l'adhésion de British Aerospace au consortium en 1979.

Le projet sera alors rebaptisé TA11, avec pour objectif de s'attaquer au marché des gros-porteurs très long courrier dominé alors par le McDonnell Douglas DC-10.

Les premières études ont conduit Airbus à lier rapidement ce projet avec le projet TA9, bi-réacteur destiné à compléter la gamme des A300 et A310, afin de réduire les couts de développements.

C'est en juin 1987, lors du Salon du Bourget, que le programme A330/A340 sera officiellement dévoilé par Jean Pierson, alors à la tête du consortium Airbus, avec la première lettre d’intention de la compagnie Lufthansa portant sur l'acquisition de 15 A340.

En aout 1988, c'est à Nantes que l'on commence à fabriquer les premiers éléments du nouvel avion. Tandis que débute la construction de la nouvelle usine d'assemblage Clément Ader sur le site de Colomiers, près de Toulouse. Une usine qui sera inaugurée en octobre 1990 par le Président François Mitterrand.

Le premier exemplaire de l'A340 sort d’assemblage le 8 mars 1991 et reçoit ses moteurs en avril. Après plusieurs semaines d'essais au sol, le premier vol est effectué le 25 octobre 1991, les certifications étant obtenues en décembre 1992 (Europe) et mai 1993 (Amérique)[4]. C’est la compagnie Lufthansa qui, la première, met un A340-300 en service en mars 1993.

Même si les études initiales avaient déjà envisagé une version avec une plus grande capacité, le projet ne comportait à l'origine que deux versions de l'A340 : l'A340-300 et l'A340-200, plus petite que la -300 mais ayant un plus grand rayon d'action. Mais la concurrence du McDonnell Douglas MD-11 et surtout du nouveau Boeing 777 conduit Airbus à lancer, en 1997, deux nouvelles versions allongées de l'A340 : l'A340-600 avec une plus grande capacité en passagers et le très long courrier A340-500 avec un rayon d'action de plus de 16 000 km[5].

Ces nouvelles versions permettent à Airbus de maintenir, à l'exception de l'année 2002, le nombre de commandes au-dessus de 20 appareils par an jusqu'en 2006.

Mais le succès du Boeing 777, notamment grâce à l'obtention de la certification ETOPS 207 et l'augmentation des cours du pétrole défavorable aux quadri-réacteurs de moins de 400 passagers, provoquent une baisse rapide et importante du nombre de commandes. Pour l'année 2008, seuls 3 A340 ont été commandés.

Cependant, comme l'A340 partage sa ligne de production avec l'A330, Airbus devrait maintenir cet appareil à son catalogue tant que son remplaçant, l'A350, ne sera pleinement en production.

Versions

A340-200

L'A340-200, équipé de 4 réacteurs CFM-5C4, est le plus petit modèle de la série A340. Il dispose d'une capacité typique de 239 passagers mais peut transporter jusqu'à 300 personnes en configuration dense ou charter. Son autonomie est de 14 800 km et peut atteindre 1032 km/h (vitesse maximale).

Cet appareil était destiné à des lignes très long-courriers à faible densité, ce qui correspond aujourd'hui au cœur du marché du nouveau Boeing 787.

Cette version n'a pas trouvé sa place sur le marché ; en effet, seules six compagnies aériennes ont fait l'acquisition de ce modèle pendant les dix ans où il a été présent au catalogue de Airbus. Plusieurs appareils seront d'ailleurs destinés à un usage privé ou gouvernemental, notamment le dernier des 28 exemplaires construits qui a été livré au gouvernement du Sultanat de Brunei en novembre 1998 et mis un terme à la production de ce modèle.

Pour essayer de relancer les ventes, Airbus avait réalisé en 1995 sur la base de ce modèle un prototype baptisé A340-8000 avec 232 passagers et un rayon d'action étendu à 15 000 km grâce à l'ajout de trois réservoirs additionnels. Capable de voler pendant 18 heures d'affilée et pouvant recevoir des aménagements spécifiques (zone de repos pour l'équipage dans la soute avant par exemple), cette version était destinée notamment pour des dessertes directes avec la région Pacifique. N'ayant trouvé aucun client pour un appareil de cette capacité, Airbus abandonna alors ce projet au profit de l'A340-500 et le Sultanat de Brunei se porta acquéreur de l'unique prototype existant.

A340-300

A340-300 d'Air Jamaica.

L'Airbus A340-300 est le premier appareil de la série des A340. Cet avion entra en service commercial en mars 1993 sous les couleurs de la Lufthansa et d'Air France.

En configuration typique, cet appareil peut emporter jusqu'à 295 passagers (12 en première, 42 en classe affaires et 241 en économique) sur 13 350 km. Mais des aménagements de la cabine permettent de monter jusqu'à 440 passagers en configuration dense ou charter. L'A340-300 a la même longueur de fuselage que l'Airbus A330-300.

Les A340-300 peuvent être équipés de deux types de turboréacteurs fournis par le consortium CFM International : les turboréacteurs CFM56-C1 d'une poussée nominale 138,8 kN ou les CFM56-5C3 plus puissants et d'une poussée de 145 kN. Dotés de ces moteurs, l'A340-300 possède des caractéristiques environnementales exceptionnelles, notamment des faibles niveaux de consommation de carburant et d'émissions. Les moteurs CFM56-5C4 participent également à la forte réduction des coûts de maintenance.

En 1993, un A340-300 effectua le trajet de Paris jusqu'à l'aéroport Changi de Singapour. La compagnie Singapore Airlines fut séduite par cet appareil qui avait le même rayon d'action qu'un Boeing 747, mais emportait moins de passagers et était donc fait pour les longs trajets moyennement fréquentés (comme Paris-Singapour). Convaincue de la fiabilité de cet appareil, la compagnie annula alors un contrat de 3,3 milliards de dollars avec McDonnell Douglas qui concernait l'achat de 20 MD-11 passa une commande ferme auprès d'Airbus pour l'achat de 7 A340-300[6]. Ce succès auprès d'une des compagnies les plus prolifiques d'Asie du sud-est fut un formidable coup de publicité pour le constructeur européen. [réf. nécessaire]

A340-300E

En 1999, Airbus a lancé un programme d'amélioration des ses A340-300. Le constructeur s'est concentré sur 250 points précis de l'appareil pour en améliorer la fiabilité.

C'est ainsi qu'a été lancé l'A340-300E (Enhanced) doté de nouveaux réacteurs CFM56-5C4 avec une poussée accrue de 151 kN et dont le coût de maintenance est très réduit.

Parmi les autres améliorations figurent l'intégration d'écrans à cristaux liquides dans le poste de pilotage et un nouvel aménagement intérieur de la cabine, qui procure plus d'espace pour chaque passager. Le premier A340-300E a été livré à Singapore Airlines en avril 1996.

A340-300X

L'A340-300X est une nouvelle amélioration de l'A340-300 a été livré pour la première fois à la compagnie Swiss International en 2003. Son concurrent chez Boeing est le 777-200ER.

A340-500

A340-500 d'Etihad.

L'Airbus A340-500 est un avion très-long courrier. Jusqu'à la mise sur le marché du Boeing 777-200LR Worldliner début 2006, c'était l'appareil qui avait le plus long rayon d'action.

Il peut transporter 313 passagers en configuration 3 classes sur plus de 16 000 km.

La compagnie Singapore Airlines utilise cet avion pour faire le trajet New York - Singapour non-stop en 18 heures, ce qui représente le plus long vol commercial sans escale au monde[7]. Ceci est possible grâce à une charge en soute réduite. Quatre mois auparavant, un A340-500 de Singapore Airlines avait déjà inauguré la plus longue liaison commerciale entre Singapour et Los Angeles, soit 14 093 km[8].

L'A340-500 a effectué son premier vol le 11 février 2002[9] et fut certifié le 31 décembre 2002[10]. La compagnie Emirates fut le premier client pour cet avion.

Par rapport à l'A340-300, la version 500 a un fuselage de 3,30 mètres plus long, des ailes ayant une plus grande superficie, une capacité en kérosène accrue de 50 %, une vitesse de croisière légèrement plus élevée, des stabilisateurs horizontaux agrandis et un empennage vertical plus petit.

Tout comme le Boeing 777-300ER, l'A340-500 a une petite caméra sur le train avant pour aider le pilote lors des manœuvres au sol.

Il est motorisé par 4 turboréacteurs Rolls-Royce Trent 500 de 256 kN de poussée.

À l'instar de l'A340-200, l'A340-500 a été produit avec un volume de commandes très restreint car peu de compagnies aériennes se sont portés clientes de cette version malgré une capacité accrue en nombre de passagers.

A340-500HGW

Depuis 2006, il est remplacé sur la chaine de production par une nouvelle version avec un rayon d'action accru : l'A340-500HGW (High Gross Weight) qui peut franchir 16 700 km et a une masse maximale au décollage de 380 tonnes.[réf. nécessaire] Il utilise la structure renforcée et les réservoirs agrandis de l'A340-600HGW.

Le concurrent direct chez Boeing de cet avion est le 777-200LR.

Seules les compagnies Thaï et Kingfisher se sont portées pour le moment acquéreur de cette nouvelle version de l'A340 dont les derniers exemplaires vont être livrés prochainement.

A340-600

A340-600 de South African.

La réalisation d'un quadri-réacteur capable de transporter plus de 350 passagers, pour concurrencer le Boeing 747, avait été régulièrement envisagée par les bureaux d'études de Airbus lors des travaux sur les projets A300-B11 puis TA11. Mais les contraintes techniques liées à l'adaptation de la structure de l'A300, le peu d'entrain des motoristes pour proposer des moteurs de la catégorie des 25 000 kg de poussée et les restrictions concernant les coûts de développements ont retardé la concrétisation de la mise en œuvre de cette version.

C'est finalement l'arrivée du nouveau Boeing 777 qui décida Airbus a élargir la gamme des A340 en proposant une version allongée, mais l'annonce de celle-ci prévue en décembre 2006 fut finalement reportée d'un an en raison de négociations difficiles avec les motoristes.

Si les versions -500 et -600 partagent beaucoup d'éléments avec les versions -200 et -300, et d'ailleurs avec les A330, l'augmentation de la corde de la voilure nécessitée par le nouveau cahier des charges a entrainé une grosse modification de la structure centrale et de la voilure, à tel point que l'on pourrait considérer qu'il s'agit d'un nouvel avion.[11]

L'A340-600 est actuellement le plus long avion civil du monde avec ses 76 m de long, et il est même classé devant l'Airbus A380 pour sa longueur. Il emporte 380 passagers en configuration 3 classes et jusqu'à 472 en configuration 2 classes sur plus de 13 900 km. Il fournit la même capacité qu'un 747 mais avec deux fois plus de volume en soute et pour un moindre coût.[réf. nécessaire]

L'A340-600 a été présenté au public le 23 mars 2001 à Toulouse[12]. Il a volé pour la première fois le 21 avril 2001[13] et a été certifié le 29 mai 2002[14]. Le premier vol commercial a eu lieu en août 2002 sous les couleurs de la compagnie Virgin Atlantic. Cathay Pacific utilise cette version de l'A340 pour ses vols long-courrier sans escale entre Hong Kong et New York aux États-Unis.

Avec 10 mètres de plus que la version de base A340-300, il dépasse de plus de 4 m le plus gros des Boeing, le 747-400.

Il est propulsé par 4 turboréacteurs Rolls-Royce Trent 500 de 249 kN de poussée chacun et possède un train d'atterrissage supplémentaire entre les deux principaux trains pour pouvoir supporter l'augmentation de la masse maximale au décollage.

Les premiers A340-600 ont été livrés avec des ailes alourdies. Virgin Atlantic a souhaité des avions de remplacement et les premiers appareils ont été revendus à prix réduits aux compagnies espagnole et chinoise Iberia et Cathay Pacific.[réf. nécessaire]

A340-600HGW

Airbus a introduit à la mi-2006 une version améliorée de l'A340-600, l'A340-600HGW (Higher Gross Weight). Avec une masse maximale au décollage de 380 tonnes, il peut franchir jusqu'à 14 600 km.[réf. nécessaire]

La compagnie Qatar Airways est le premier client de cette version, en ayant commandé 4 appareils. Emirates a annulé sa commande de 18 appareils.

Le concurrent direct chez Boeing de cet avion est le 777-300ER.

Caractéristiques techniques

A340-300
A340-500
A340-600
Version A340-200 A340-300 A340-300X A340-500 A340-500HGW A340-600 A340-600HGW
Équipage Deux
Capacité 239 295 295 313 313 380 380
Longueur 59,39 m 63,6 m 67,9 m 75,3 m
Envergure 60,3 m 63,45 m
Hauteur 16,7 m 16,85 m 17,1 m 17,3 m
Empattement 23,24 m 25,60 m 27,59 m 32,89 m
Largeur du fuselage 5,64 m
Largeur du pont principal 5,28 m
Superficie des ailes 361,6 m² 439,4 m²
Masse à vide 129 000 kg 129 300 kg 130 200 kg 170 900 kg 174 800 kg 177 800 kg 181 900 kg
Masse maximale au parking 275 000 kg 275 900 kg 277 400 kg 373 200 kg 381 200 kg 369 200 kg 381 200 kg
Masse maximale au décollage 275 000 kg 275 000 kg 276 500 kg 372 000 kg 380 000 kg 368 000 kg 380 000 kg
Masse maximale à l'atterrissage 185 000 kg 190 000 kg 192 000 kg 243 000 kg 246 000 kg 259 000 kg 265 000 kg
Charge max. au décollage 30 800 kg 43 500 kg 41 000 kg 43 300 kg 55 600 kg
Vitesse de croisière Mach 0,82-0,84
Vitesse de croisière max. Mach 0,89
Autonomie 14 800 km 13 350 km 13 700 km 16 100 km 16 700 km 14 360 km 14 600 km
Altitude de croisière 13 000 m
Kérosène 155 040 L 140 640 L 147 850 L 214 810 L 222 000 L 195 881 L 204 500 L
Réacteurs CFM56-5C4 CFM56-5C4/P RR Trent 500
Poussée 139-151 kN 236 kN 249 kN 249 kN 267 kN
exemplaires construits (au 29/08/09) 28 218 29 92

Sources : caractéristiques techniques de l'A340-200[15], A340-300[16], A340-500[5] et A340-600[17].

Vérifiées avec le site web d'Airbus le 29 aout 2009.

Livraisons et compagnies clientes

2009 (Juin) 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000 1999 1998 1997 1996 1995 1994 1993 1992 1991
5 8 11 24 24 28 33 16 22 19 20 24 33 28 19 25 22 0 0

Accidents

  • 20 janvier 1994 : un Airbus A340-200 d'Air France est détruit à l'aéroport Roissy - Charles-de-Gaulle, lors d'un incendie qui ne fait ni victimes, ni blessés[18].
  • 2 août 2005 : lors du vol Air France 358, un Airbus A340-313X d'Air France en provenance de Roissy - Charles-de-Gaulle dérape et quitte la piste après son atterrissage à Toronto. L'accident fait une quarantaine de blessés légers parmi les 297 passagers et les 12 membres d'équipage.
  • 9 novembre 2007 : Un Airbus A340-642 d'Iberia fait une sortie de piste à l'aéroport de Quito en Equateur. Aucun des 333 passagers à bord et des 14 membres d'équipage n'a été blessé, mais l'avion a été si fortement endommagé qu'il est déclaré non récupérable[19].
  • 15 novembre 2007 : Un Airbus A340-642 destiné à être livré 8 jours plus tard à Etihad Airways réalise des essais moteur au sol sur l'une des aires d'essai de l'usine Airbus de Saint-Martin-du-Touch dans la banlieue de Toulouse. Lors de l'essai, l'avion est propulsé sur le mur antibruit de l'aire qu'il escalade partiellement. L'accident a fait neuf blessés, dont 4 graves, principalement des techniciens qui se trouvaient à bord de l'appareil (2 employés d'Airbus et 7 d'une société émiratie d'ingénierie et de maintenance mandatée par Etihad Airways). Une personne au sol a été choquée mais non blessée. L'avion est très endommagé et non récupérable[20], la partie avant du fuselage de l'avion est entièrement détruite. Le rapport du BEA conclut à une mauvaise réalisation de l'essai (effectué sans cales et sur les 4 moteurs simultanément).[21]

Références

  1. (en)Airbus Aircrafts: range of 2008 price lists, Airbus.
  2. Orders and delivery, Airbus.
  3. Boeing 777 Breaks Speed and Distance World Records, décrit à la fois le record précédent de l'A340 et le nouveau établi par le B777
  4. Voir par exemple Airbus A340-300
  5. a  et b Caractéristiques techniques Airbus A340-500, EADS.
  6. McDonnell Loses Sale To Airbus, International Herald Tribune, 3 août 1991.
  7. L'A340-500 de Singapore Airlines bat son propre record de la plus longue distance de vol parcourue sans escale, EADS, 29 juin 2004.
  8. L'A340-500 de Singapore Airlines entre dans le livre des records, EADS, 4 février 2004.
  9. L'A340-500 à très long rayon d'action effectue son premier vol avec succès, EADS, 11 février 2002.
  10. Certification de l'A340-500, EADS, 9 décembre 2002.
  11. Dossier AéroWeb du 27/10/2004 [1]
  12. Airbus présente son premier A340-600, EADS, 23 mars 2001.
  13. Premier vol de l' A340-600, EADS, 23 avril 2001.
  14. Certification de l'A340-600, EADS, 29 mai 2002.
  15. Caractéristiques techniques Airbus A340-200, EADS.
  16. Caractéristiques techniques Airbus A340-300, EADS.
  17. Caractéristiques techniques Airbus A340-600, EADS.
  18. Un incendie détruit un Airbus en révision, L'Humanité, 21 janvier 1994.
  19. Plane skids off runway after tire explodes, MSNBC, 9 novembre 2007.
  20. Accident de l'airbus A340: trois blessés toujours hospitalisés, Le Nouvel Observateur, 16 novembre 2007
  21. Rapport - Accident survenu le 15 novembre 2007 sur l’aérodrome de Toulouse Blagnac à l’Airbus A340-600 numéro de série 856, BEA.

Bibliographie

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail de l’aéronautique Portail de l’aéronautique

Ce document provient de « Airbus A340 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article A340 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • A340 — Airbus A340 …   Deutsch Wikipedia

  • A340 — …   Википедия

  • A340 (disambiguation) — A340 may refer to: * Airbus A340 passenger aeroplane * A340 road, a road in Hampshire and Berkshire, England …   Wikipedia

  • A340-600 — Saltar a navegación, búsqueda Airbus A340 Obtenido de A340 600 …   Wikipedia Español

  • A340-200 — Airbus A340 …   Deutsch Wikipedia

  • A340-300 — Airbus A340 …   Deutsch Wikipedia

  • A340-500 — Airbus A340 …   Deutsch Wikipedia

  • A340-600 — Airbus A340 …   Deutsch Wikipedia

  • A340 road — The A340 is a major road in the south of England. Starting from Basingstoke, Hampshire, it runs north to Tadley before entering Berkshire. It then passes the gates of the Atomic Weapons Establishment at Aldermaston, before passing through the… …   Wikipedia

  • A340 (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Aviation Airbus A340 : avion d Airbus Routes Autoroute française A340 Catégorie : Homonymie …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”