Chakpori

Chakpori
Chakpori
Vue du Chakpori en 1938, avec l'école de médicine tibétaine avant sa destruction en 1959
Vue du Chakpori en 1938, avec l'école de médicine tibétaine avant sa destruction en 1959
Géographie
Altitude 3 700 m
Massif Plateau tibétain
Coordonnées 29° 39′ 08″ Nord
       91° 06′ 34″ Est
/ 29.6522043, 91.1094743
29° 39′ 08″ N 91° 06′ 34″ E / 29.6522043, 91.1094743
Administration
Pays Drapeau de Chine Chine
Région autonome Tibet
Ville-préfecture Lhassa

Géolocalisation sur la carte : Région autonome du Tibet

(Voir situation sur carte : Région autonome du Tibet)
Chakpori

Géolocalisation sur la carte : Chine

(Voir situation sur carte : Chine)
Chakpori

Le Chakpori ou Chagpori (Wylie : lCags po ri, (zh), littéralement la « colline de fer ») est une montagne sacrée de la ville de Lhassa au Tibet. Elle se dresse au sud du Potala et à gauche de celui-ci lorsqu'on se tient devant lui.

Considérée comme étant une des 4 montagnes sacrées du Tibet central, elle fut autrefois le site d'une célèbre école de médecine tibétaine bâtie au XVIIe siècle. Lors de l'insurrection de mars 1959, les Tibétains y ayant installé des canons – un ou deux selon le moine tibétain Lobsang Gyatso[1] –, elle fut démolie par l'artillerie de l’armée populaire de libération[2],[3],[4]. Selon Roger E. McCarthy, lors du soulèvement, sur la colline située derrière le collège de médecine, les Tibétains résistèrent vaillamment, bien que ne disposant comme armes que de fusils et d'épées, et ils tentèrent d'utiliser les canons qui s'y trouvaient. La répression qui s'ensuivit fit 15 000 morts[5]. Pourtant, selon les sources chinoises, le 10 mars le gouvernement tibétain avait fait ouvrir le dépôt d'armes et distribuer armes et munitions aux insurgés[6].

L'ancienne école de médicine tibétaine, 1938

Cette montagne, qui a été rebaptisée « pic de la victoire », est maintenant couronnée par une grande antenne radio[7].

L'école médicale tibétaine de Chakpori avait été fondée par le 5e Dalaï Lama et son régent Sangyé Gyatso[8]. Le 5e dalaï-lama avait aussi créé un hôpital qui est encore en fonctionnement de nos jours[9]. En 1916, le 13e dalaï-lama nomma Khyenrab Norbu directeur du Collège médical de Chakpori et de l'Institut de médecine et d'astrologie tibétaine ou Men-Tsee-Khang[10].

Le gouvernement tibétain en exil a refondé l'Institut Chakpori de médecine tibétaine à Darjeeling en Inde et y forme des médecins tibétains. On y enseigne et développe aujourd'hui la médecine tibétaine en exil.

Notes et références

  1. (en) Lobsang Gyatso, Memoirs of a Tibetan Lama, Snow Lion Publications, 1998, (ISBN 1559390972), p. 262.
  2. Travelin Tibet, Going in circles : « The Tibetans placed their few cannon up there and the Chinese destroyed the place. »
  3. (en) Keith Dowman, The Power-Places of Central Tibet: The Pilgrim's Guide, Routledge & Kegan Paul Ltd., Londres, 1988, p. 49 (ISBN 0-7102-1370-0).
  4. (en)Lhasa - God’s own Land.
  5. Roger E. McCarthy, Tears of the lotus: accounts of Tibetan resistance to the Chinese invasion, p. 184
  6. (en) Qingying Chen, Tibetan History, Series of basic information of Tibet of China, 2003, 181 pages, pp. 172-173 (ISBN 7508502345), (ISBN 9787508502342).
  7. (en) Lhasa - God’s own Land.
  8. Histoire de la médecine tibétaine.
  9. Voir le chapitre « Lobsang Gyatso » dans Roland Barraux, Histoire des Dalaï-Lama, Quatorze reflets sur le Lac des Visions, édition Albin Michel, 1993. Réédité en 2002 chez Albin Michel. (ISBN 2226133178)
  10. Rev. Khyenrab Norbu (1883-1962 A.D.)

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chakpori de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Institut Chakpori de médecine tibétaine — Logo de l institut Chakpori de médecine tibétaine L Institut Chakpori de médecine tibétaine était une école de médecine tibétaine fondée au Tibet au XVIIe siècle, détruite en 1959 puis refondée par des Tibétains réfugiés en Inde. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Institut Chakpori De Médecine Tibétaine — L Institut Chakpori de médecine tibétaine était une école de médecine tibétaine fondée au Tibet au XVIIe siècle qui fut détruit en 1959, puis refondé par des Tibétains réfugiés en Inde. Sommaire 1 L ancienne école médicale tibétaine de… …   Wikipédia en Français

  • Institut Chakpori de medecine tibetaine — Institut Chakpori de médecine tibétaine L Institut Chakpori de médecine tibétaine était une école de médecine tibétaine fondée au Tibet au XVIIe siècle qui fut détruit en 1959, puis refondé par des Tibétains réfugiés en Inde. Sommaire 1 L… …   Wikipédia en Français

  • Institut chakpori de médecine tibétaine — L Institut Chakpori de médecine tibétaine était une école de médecine tibétaine fondée au Tibet au XVIIe siècle qui fut détruit en 1959, puis refondé par des Tibétains réfugiés en Inde. Sommaire 1 L ancienne école médicale tibétaine de… …   Wikipédia en Français

  • Médecine tibétaine traditionnelle — Thangka de médecine : Les racines de la santé et de la maladie Bouddha de médecin …   Wikipédia en Français

  • Darjeeling (Ville) — Pour les articles homonymes, voir Darjeeling. Darjeeling Panorama de Darjeeling, vue des plantations de thé …   Wikipédia en Français

  • Darjeeling (ville) — Pour les articles homonymes, voir Darjeeling. Darjeeling (ville) Panorama de Darjeeling et vue des plantations de thé Administr …   Wikipédia en Français

  • Lhassa — Pour les articles homonymes, voir Lhassa (homonymie). Lāsà (lha sa) · 拉萨 (ལྷ་ས་) …   Wikipédia en Français

  • Pays des Neiges — Tibet Pour les articles homonymes, voir Tibet (homonymie). Tibet …   Wikipédia en Français

  • Sangye Gyatso — Sangyé Gyatso Le Chakpori en arrière plan du palais du Potala Sangyé Gyatso (1653 1705) a été le régent du 5e Dalaï lama. Il a influé sur l’histoire tibétaine mais également dans le développement des sciences au Tibet, surtout la médecine et… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.