-1549

-1549

Années :
-1552 -1551 -1550  -1549  -1548 -1547 -1546

Décennies :
-1570 -1560 -1550  -1540  -1530 -1520 -1510
Siècles :
XVIIe siècle av. J.‑C.  XVIe siècle av. J.‑C.  XVe siècle av. J.‑C.
Millénaires :
IIIe millénaire av. J.‑C.  IIe millénaire av. J.‑C.  Ier millénaire av. J.‑C.


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année -1549 du calendrier julien proleptique.

Sommaire

Événements

Égypte

  • Début du règne d'Ahmosis selon les égyptologues D. Arnold, J. von Beckerath, A. D. Dodson, K. A. Kitchen, C. N. Reeves, I. Shaw
  • Fondation de la XVIIIe dynastie.
  • Ahmosis épouse sa sœur Ahmès-Néfertary.
  • Tourê, vice-roi de Nubie.
    • Ahmosis achève l’œuvre de son prédécesseur Kamosé. L’an 11 de son règne, il prend Héliopolis, Silé et met le siège devant Avaris qui est prise. Les Hyksôs sont chassés d'Égypte. Ahmosis les poursuit jusqu’à Sharouhen, en Canaan (Tell el-Ajjûl, au sud de Gaza) qui est prise après trois ans de siège. Puis, pour assurer la protection de l’Égypte, il remonte vers le nord, jusqu’en Phénicie, peut être jusqu’à l’Euphrate.
    • L’an 15 de son règne, Ahmosis est contraint par des révoltes de marcher sur la Nubie, qu’il soumet. Il nomme Tourê vice-roi (fils royal de Kouch), et l’installe à Bouhen, qui fortifiée, devient la capitale de la Nubie. Il est assisté de deux gouverneurs, un pour la Basse-Nubie (Ouaouat) et un pour la Haute-Nubie (Kouch). Sous leur autorité, une administration hiérarchisée reste calquée sur le modèle égyptien, tout en laissant en place certaines structures tribales, en particulier dans les régions nouvellement conquises, au-delà de la IIIe cataracte.
  • La capitale égyptienne est transférée à Thèbes.
  • Après ses victoires, Ahmosis réorganise l’administration de l'Égypte. Il fait entretenir les canaux, favorise le commerce, rouvre les carrières, et entreprend de grandes constructions (Bouhen, Karnak, Hermonthis, Abydos, Memphis). La conscription est généralisée.

Extrême-Orient

Art & culture

  • Amon, dieu suprême du Nouvel Empire.
  • Le culte asiatique du dieu lune, assimilé à Thot, prend de l’importance en Égypte.
  • Un culte important est rendu au pharaon et à sa femme, Ahmosis-Néfertari.
  • Le livre des morts, de Maherpa, le plus vieux livre enluminé du monde.
  • Le Nouvel Empire voit se développer une riche littérature hymnique qui montre l’érudition théologique des prêtres des Maisons de vie (institutions au sein des temples où les scribes programment, rédigent et recopient les textes). Les hymnes solaires se développent particulièrement. Ils expriment une tendance à voir dans l’astre solaire la forme par excellence de manifestation visible du divin, résumant toutes les autres. Les sagesses (ou « Enseignements ») reprennent ce thème dès le début du Nouvel Empire.

Science et technique

  • Introduction de l’olivier en Égypte.

Naissances

Décès


  • Portail du monde antique Portail du monde antique

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article -1549 de Wikipédia en français (auteurs)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”